Navigation path

Left navigation

Additional tools

Des voitures qui appellent le 112: un plan d'action pour remettre l'appel d'urgence embarqué (eCall) sur les rails

European Commission - IP/06/1720   11/12/2006

Other available languages: EN DE ES NL IT SV PT FI ET PL SL

IP/06/1720

Bruxelles, le 11 décembre 2006

Des voitures qui appellent le 112: un plan d'action pour remettre l'appel d'urgence embarqué (eCall) sur les rails

La Commission a proposé un ensemble d'actions d'urgence pour relancer les initiatives de déploiement de l'appel d'urgence embarqué (eCall) à travers l'Europe. Selon le rapport du 23 novembre de la Commission sur l'état de la situation, le plan d'action approuvé en 2005 par la Commission et par l'industrie en vue d'équiper tous les véhicules neufs fabriqués en Europe d'un système eCall d'ici 2009 est au point mort. Alors que la situation a considérablement progressé au niveau européen, certains États membres ont tardé à investir dans les infrastructures, et l'industrie refuse désormais toute nouvelle action.

"Nous devons relancer la technologie eCall au plus vite," a déclaré Mme Viviane Reding, membre de la Commission européenne responsable de la Société de l'information et des médias. "Nous disposons de la technologie. Il faut maintenant que l'industrie et les États membreset l'industrie accélèrent le pas et nous aident à rendre les routes européennes plus sûres le plus rapidement possible."

L'accord initial de 2005, convenu par la Commission et l'industrie, contenait un schéma directeur pour le déploiement du système eCall à travers l'Europe (voir IP/05/134 et IP/05/1137), ciblant les État membres qui devaient investir dans les infrastructures de services d'urgence. La Commission s'est également engagée à suivre de près l'évolution de la technologie eCall et à prendre des mesures supplémentaires si son déploiement était menacé.

Comme le fonctionnement de cette technologie se fonde sur le numéro d'appel d'urgence unique européen, le 112, et sur son système de localisation, E112, leur mise en œuvre a également été suivie par la Commission.

Cela a suscité de vives préoccupations. La Commission a pris plusieurs mesures favorisant le déploiement et la normalisation du système eCall et si quelques États membres ont déjà commencé ce déploiement, de nombreux autres restent à la traîne pour mettre en place les infrastructures nécessaires. L'industrie a déjà réagi en établissant une nouvelle date de lancement, prévu pour 2010 au lieu de 2009.

La Commission a réagi en adoptant le 23 novembre une nouvelle communication intitulée "Le système d'appel d'urgence eCall à nouveau sur le calendrier: plan d'actions" et qui présente deux actions essentielles à la réalisation du système eCall:

  1. Les États membres se sont vu attribuer des actions précises et des échéances pour résoudre les problèmes juridiques, techniques et socio-économiques persistants et pour poursuivre la mise en place des infrastructures nécessaires au fonctionnement du 112, du E112 et du système eCall.
  2. L'industrie est invitée à renouveler son engagement envers le système eCall. La Commission entamera également des négociations avec les associations de l'industrie automobile en vue d'un accord volontaire pour l'introduction des dispositifs eCall à bord des véhicules.

La Commission soutiendra le déploiement en travaillant sur la protection de la vie privée et sur la normalisation et par des essais en situation réelle et des campagnes de sensibilisation du public dans le cadre de l'initiative Voiture intelligente, composante de la stratégie communautaire "i2010" - Une société européenne de l'information au service de la croissance et l'emploi (voir IP/06/191 et IP/06/1271).

Contexte:
La Commission et l'industrie automobile ont approuvé en février 2005 un plan d'action visant à équiper tous les véhicules neufs fabriqués en Europe du système d'appel urgent embarqué dès 2009 (voir MEMO/05/363). On estime que, lorsqu'il sera complètement opérationnel, le système eCall pourra sauver annuellement jusqu'à 2005 vies dans l'UE-25. En cas de collision, le système eCall appellera les services de secours – qui peuvent être joints dans toute l'Europe en formant le numéro d'appel d'urgence unique européen, le 112 – et indiquera exactement le lieu de l'accident. Un eCall peut être déclenché automatiquement ou manuellement par une personne se trouvant dans le véhicule. Grâce aux informations permettant une localisation précise, le temps de réponse des services de secours sera considérablement réduit, ce qui permettra de sauver des vies et de diminuer la gravité des blessures.

Pour de plus amples informations coir les sites:

MEMO/06/476

http://ec.europa.eu/information_society/programmes/esafety/index_en.htm

http://www.eSafetysupport.org

http://ec.europa.eu/information_society/eeurope/i2010/index_en.htm

http://ec.europa.eu/avservices/ebs/schedule.cfm

La liste des États membres, organisations et sociétés qui ont signé le protocole d'accord eCall MoU est disponible à l'adresse suivante:

http://ec.europa.eu/information_society/activities/esafety/doc/esafety_library/mou/list_of_signatures_mou.pdf


Side Bar

My account

Manage your searches and email notifications


Help us improve our website