Chemin de navigation

Left navigation

Additional tools

L'UE et l'Inde décident de renforcer leur coopération dans le domaine de l’aviation civile

Commission Européenne - IP/06/1619   23/11/2006

Autres langues disponibles: EN DE

IP/06/1619

Bruxelles, le 23 novembre 2006

L'UE et l'Inde décident de renforcer leur coopération dans le domaine de l’aviation civile

À l'occasion d'un sommet de l'aviation très réussi entre l'UE et l'Inde, qui s’est tenu à New Delhi, le vice-président de la Commission, M. Jacques Barrot, et le ministre indien de l'aviation civile, M. Praful Patel, ont signé le 22 novembre 2006 une déclaration commune qui jettera les bases d’une coopération renforcée entre l'UE et l'Inde sur une série d’aspects de l'aviation civile. «Compte tenu de la forte croissance que connaît le secteur de l’aviation en Inde et des défis à relever pour développer les infrastructures, je me réjouis vivement à l’idée de renforcer la coopération de l’UE avec l'Inde dans le domaine de l’aviation civile. Les possibilités de coopération sont immenses et promettent d’importantes retombées industrielles pour l'Inde comme pour l'UE», a déclaré M. Jacques Barrot à New Delhi.

L'Inde compte parmi les marchés de l'aviation[1] à la croissance la plus rapide au monde, et son importance stratégique pour l'UE et son industrie ne cesse de croître.

Dans son discours d'ouverture au sommet de l’aviation entre l'UE et l'Inde, M. Barrot a présenté les défis communs auxquels sont confrontées l'Inde et l'UE en matière d’aviation et a invité l'Inde à s’engager dans un partenariat de coopération renforcée avec l’UE en vue de relever ces défis.

En 2004, l'Inde et l'UE ont resserré une nouvelle fois leurs liens, déjà forts, en concluant un partenariat stratégique. Ce partenariat stratégique repose sur un plan d’action commun dans lequel l'aviation civile joue un rôle diffusant très important.

L'adoption du plan d'action commun en septembre 2005 a donné un nouvel élan à la coopération dans le domaine de l'aviation civile. Dans ces conditions, MM. Barrot, vice-président de la Commission européenne, et Patel, ministre indien de l’aviation, se sont mis d’accord à Delhi sur deux nouvelles mesures importantes et concrètes pour améliorer encore les relations entre l'UE et de l'Inde dans le domaine de l'aviation.

Dans un premier temps, les deux parties ont décidé de rétablir la sécurité juridique de tous les accords bilatéraux sur les services aériens entre l'Inde et les États membres de l'UE. Ainsi, la finalisation d’un «accord horizontal» fera partie des priorités, les parties devant se réunir à cet effet au début de l'année 2007. L’«accord horizontal» aura pour objectif de modifier certaines dispositions des accords bilatéraux pour les mettre en conformité avec le droit communautaire, de manière à rétablir la sécurité juridique de ces accords et à rassurer les opérateurs qui en relèvent.

Dans un second temps, compte tenu des résultats très encourageants du projet de coopération pour la période 1999-2006 entre l'UE et l'Inde dans le domaine de l’aviation civile, MM. Barrot et Patel ont décidé d’élaborer un plan d'action commun fixant les grandes priorités pour un nouveau renforcement de la coopération technique et technologique. Ce plan d'action commun, dont la finalisation figurera également au nombre des priorités, et un nouveau programme de coopération technique qui commencera en 2007 seront des instruments importants pour réaliser des progrès dans le large éventail de domaines intéressant à la fois les entreprises, les autorités de régulation et le grand public des deux parties, ainsi qu’il ressort du sommet sur l'aviation.

Le plan d'action commun définira les grandes priorités de cette future coopération technique, couvrant la sécurité aérienne (y compris le renforcement de la coopération avec l'agence européenne de la sécurité aérienne (AESA)), la sûreté, l’infrastructure aéroportuaire, la gestion du trafic aérien, la politique de l’environnement, la régulation économique, la formation et la coopération industrielle.

Lors du sommet sur l'aviation entre l'UE et l'Inde, M. Barrot a également invité l'Inde à s’associer à des programmes technologiques importants de l'UE, tels que GALILEO, le programme de navigation par satellite, et SESAR, le projet relatif à gestion du trafic aérien.

Le sommet de l'aviation entre l'UE et l'Inde a été une grande réussite, qui a réuni plus de 300 acteurs importants du secteur de l'aviation en Inde et dans l'Union européenne, représentant les pouvoirs publics, les compagnies aériennes, les aéroports, les entreprises aérospatiales et les prestataires de services. Le sommet a constitué une plate-forme très efficace qui a permis de définir les priorités et de lancer des pistes pour développer la coopération entre l'UE et l'Inde dans le domaine de l’aviation.

Voir également:

communiqué de presse annonçant le sommet de l'aviation entre l'UE et l'Inde: IP/06/1588
le programme du sommet:

http://www.euindiaaviationsummit.com

COM(2005)409: «Développer une politique communautaire de l’aviation civile à l’égard de la République de l’Inde».


[1] Au cours des 10 premiers mois de 2006, le trafic aérien intérieur de passagers en Inde a augmenté de 50%.


Side Bar

Mon compte

Gérez vos recherches et notifications par email


Aidez-nous à améliorer ce site