Navigation path

Left navigation

Additional tools

Other available languages: EN DE EL SL

IP/06/154

Bruxelles, le 13 février 2006

Présence confirmée du virus H5 de la grippe aviaire sur un cygne en Slovénie: les autorités slovènes appliquent les mêmes mesures que la Grèce et l'Italie

Les autorités slovènes ont informé aujourd'hui la Commission européenne de la présence confirmée du virus H5 de la grippe aviaire sur un cygne. Le laboratoire slovène spécialisé dans la grippe aviaire a effectué la première analyse. Des échantillons ont également été transmis au laboratoire communautaire de référence pour la grippe aviaire (Weybridge, Royaume-Uni) en vue de tests complémentaires. Les autorités slovènes se sont engagées envers la Commission à prendre immédiatement les mêmes mesures de précaution que celles définies dans la décision de la Commission adoptée vendredi pour la Grèce et appliquées ce week-end en Italie.

Comme en Grèce et en Italie, ces mesures consistent à délimiter une zone à risque élevé (zone de protection de 3 km) autour du site où le cygne a été découvert et une zone de surveillance de 10 km. Les autorités slovènes sont en contact étroit avec leurs homologues autrichiennes étant donné que la zone de surveillance s'étend sur la frontière entre les deux pays.

À l'intérieur de la zone de protection, les volailles doivent être confinées et leur circulation est interdite, sauf pour leur transport direct vers un abattoir. L'expédition de viande hors de la zone n'est autorisée que si les produits ont été soumis aux contrôles prévus dans la législation communautaire relative aux denrées alimentaires (viande d'animaux sains provenant d'exploitations agréées et soumis à un examen ante mortem et post mortem effectué par des vétérinaires à l'abattoir). Dans la zone de protection comme dans la zone de surveillance, les mesures de biosécurité dans les exploitations doivent être renforcées, la chasse aux oiseaux sauvages est interdite et les propriétaires de volaille et leurs familles doivent être informés de la maladie.

La situation de l'Italie, de la Grèce, de la Slovénie et d’autres pays touchés par la grippe aviaire sera réexaminée par le comité permanent de la chaîne alimentaire et de la santé animale, lors de sa réunion des 16 et 17 février.


Side Bar

My account

Manage your searches and email notifications


Help us improve our website