Navigation path

Left navigation

Additional tools

Other available languages: EN DE PT

IP/06/1516

Bruxelles, le 7 novembre 2006

Le président Barroso et le président de l'Azerbaïdjan signent un protocole d'accord sur un partenariat énergétique

Le président de la Commission européenne, M. José Manuel Barroso et le président de l'Azerbaïdjan, M. Ilham Aliyev, se sont rencontrés aujourd'hui à Bruxelles pour signer un protocole d'accord visant à instaurer un partenariat énergétique entre l'UE et la République d'Azerbaïdjan, qui participe depuis 2004 à la politique européenne de voisinage (PEV). La mise en œuvre dudit protocole permettra d'améliorer l'intégration de l'Azerbaïdjan dans les marchés européens de l'énergie, de renforcer la sécurité énergétique de l'Union européenne – grâce aux approvisionnements en provenance du bassin de la mer Caspienne – et de rendre plus efficace la gestion de la demande énergétique en Azerbaïdjan.

À l'issue de la cérémonie de signature, le président Barroso a déclaré:«Nous saluons le renforcement des relations entre l'UE et l'Azerbaïdjan dans le cadre de la politique européenne de voisinage (PEV). L'énergie et la coopération économique constituent un volet important de nos relations bilatérales. La politique européenne de voisinage a cependant une portée bien plus grande. Nos relations portent aussi sur l'approfondissement des valeurs européennes partagées de la démocratie, de la bonne gouvernance, des libertés fondamentales et de la protection des droits de l'homme. Nous poursuivrons notre action avec l'Azerbaïdjan dans tous ces domaines politiques et économiques». Le Commissaire à l'Energie, Andris Piebalgs, qui a également rencontré le Président Aliyev, a déclaré: «Des relations étroites avec l'Azerbaïdjan, en tant que fournisseur-clé d'énergie et pays important de transit vers l'UE, contribuent à renforcer notre sécurité énergétique.»

Le protocole d'accord énergétique fait suite au livre vert de la Commission intitulé «Une stratégie européenne pour une énergie sûre, compétitive et durable» et aux conclusions des Conseils européens de mars et de juin qui ont souligné l'intérêt pour l'UE de renforcer ses relations dans le secteur de l'énergie avec ses principaux fournisseurs et les pays de transit, ainsi que d'étendre les principes du marché intérieur aux pays PEV.

Il comprend quatre principales priorités:

  • procéder à une harmonisation progressive de la législation azerbaïdjanaise avec la législation communautaire dans le secteur énergétique, en vue d'une convergence des marchés de l'électricité et du gaz;
  • renforcer la sûreté et la sécurité de l'approvisionnement énergétique et des systèmes de transit en provenance d'Azerbaïdjan et du bassin de la mer Caspienne vers l'UE;
  • mettre en œuvre une politique globale de maîtrise de la demande énergétique;
  • promouvoir la coopération technique et l'échange de compétences.

Depuis l'indépendance de l'Azerbaïdjan, l'UE a apporté à ce pays une aide qui a dépassé plus de 400 millions d'euros. L'Union maintiendra son aide financière, à compter du 1er janvier 2007, dans le cadre de l'instrument européen de voisinage et de partenariat.


Side Bar