Navigation path

Left navigation

Additional tools

Sécurité sur l’internet : un programme de l’Union européenne montre la voie

European Commission - IP/06/1512   06/11/2006

Other available languages: EN DE ES NL IT PL

IP/06/1512

Bruxelles, le 6 novembre 2006

Sécurité sur l’internet : un programme de l’Union européenne montre la voie

Selon une étude indépendante, le programme Safer Internet de l’Union européenne, destiné à promouvoir une utilisation plus sûre de l’internet, notamment pour les enfants, a fait preuve d’une grande efficacité dans la lutte contre les contenus illicites et préjudiciables sur l’internet, tout en respectant la liberté d’expression individuelle. La Commission tient compte des recommandations de ces experts pour la mise en œuvre du programme «Safer Internet plus» en 2007-2008. Parallèlement, le programme en cours est imité dans d'autres régions du monde.

«Nous avons déjà parcouru un long chemin et ce, très rapidement», a déclaré Viviane Reding, membre de la Commission responsable de la société de l’information et des médias. «Depuis de nombreuses année, le programme Safer Internet a permis de promouvoir avec succès une utilisation plus sûre de l’internet et d’autres technologies en ligne, notamment de la part des enfants, et de lutter contre les contenus illicites et préjudiciables allant du racisme à la pédopornographie. La Commission a aussi encouragé les entreprises du secteur à faire preuve de plus d’anticipation dans la prise en charge de la sécurité des enfants.»

Des experts indépendants ont procédé à une évaluation du plan d’action «Safer Internet» au cours du premier semestre 2006. Leurs conclusions mettent en évidence l'intérêt général de ce programme européen. Les parties intéressées considèrent l'Union européenne comme un pionnier en la matière, car elle a détecté très tôt le problème des contenus illicites et préjudiciables sur l'internet. Actuellement, de nombreux autres pays dans la région Asie-Pacifique et en Amérique du Nord et du Sud utilisent le concept et la structure du plan d’action Safer Internet comme modèle pour lutter contre ces types de contenus tout en respectant la liberté d’expression.

Les experts ont également souligné l’efficacité du programme. Parmi les principaux résultats atteints, il faut citer un réseau européen de 21 lignes directes nationales permettant aux utilisateurs de signaler de manière anonyme des contenus illicites sur l’internet, et la création de 23 nœuds de sensibilisation nationaux visant à promouvoir une utilisation plus sûre de l’internet auprès des enfants, des parents et des enseignants. Selon l’INHOPE (association internationale des lignes directes internet), environ 65 000 rapports ont été transmis en 2005 aux organismes nationaux et internationaux chargés de faire respecter la loi, pour qu’ils enquêtent et prennent les mesures requises.

Afin de consolider ces bons résultats, le programme «Safer Internet plus» de l’Union européenne (2005-2008) promeut la combinaison des lignes directes et des nœuds de sensibilisation. Des projets pilotes destinés à encourager la coopération entre les lignes directes et les services répressifs seront financés dès 2007. Un appui renforcé est attendu des États membres afin de sensibiliser davantage les utilisateurs à l'existence des lignes directes et de promouvoir une meilleure coopération entre les lignes directes et d'autres parties concernées, notamment la police et les fournisseurs de services internet. Le «European Schoolnet Partnership», un consortium du secteur public financé par 26 ministères de l’éducation, qui coordonne le réseau INSAFE, est chargé de faciliter le dialogue avec les administrations nationales et entre les enseignants et les nœuds de sensibilisation.

Les réactions des enfants sont essentielles pour détecter les problèmes et concevoir des solutions appropriées. «EUkids online», un nouveau projet financé par l’UE, améliorera la connaissance du comportement des enfants sur l’internet et de leur perception des risques. Pour faire mieux connaître les outils de filtrage, notamment auprès des parents et des écoles, la Commission finance aussi une évaluation des logiciels et services de filtrage disponibles actuellement (SipBench). Les premiers résultats sont attendus en décembre de cette année.

Aujourd’hui, la Commission a publié deux communications:

• sur la mise en œuvre du programme communautaire pluriannuel visant à promouvoir une utilisation plus sûre de l'internet et des nouvelles technologies en ligne (Safer Internet plus); voir: http://ec.europa.eu/information_society/activities/sip/programme/evaluations/index_en.htm

• sur l’évaluation finale du Plan d’action pour un internet plus sûr sur la période 2003-2004; voir: http://ec.europa.eu/information_society/activities/sip/programme/evaluations/index_en.htm

Pour de plus amples informations:

Programme de la Commission européenne pour un internet plus sûr: http://ec.europa.eu/saferinternet

Lignes directes: http://www.inhope.org/

Nœuds de sensibilisation: http://www.saferinternet.org/

EUKids Online: http://www.eukidsonline.net/

Sipbench: http://www.sip-bench.org


Side Bar

My account

Manage your searches and email notifications


Help us improve our website