Chemin de navigation

Left navigation

Additional tools

L’Union européenne et ses voisins

Commission Européenne - IP/06/1342   10/10/2006

Autres langues disponibles: EN DE

IP/06/1342

Bruxelles, le 10 octobre 2006

L’Union européenne et ses voisins

Selon un rapport Eurobaromètre spécial sur la politique européenne de voisinage, les Européens pensent qu’en encourageant et en soutenant des réformes dans les pays voisins, l’Union européenne favorisera leur développement économique et social et une bonne gouvernance. Ils espèrent également qu’une stabilité renforcée et un climat économique favorable ainsi qu’une ouverture mutuelle des marchés contribueront à la prospérité dans l’Union européenne. Ils estiment que la coopération avec les pays voisins serait globalement bénéfique, notamment pour faire face aux problèmes communs tels que la sécurité (terrorisme et criminalité organisée), la protection de l’environnement, l’énergie et l’immigration.

Les citoyens de l'Union européenne ont une perception plutôt positive des relations avec les pays voisins (68 %) et ils pensent que la coopération avec ces pays apportera des avantages mutuels. Ils considèrent que cette coopération est importante dans les domaines suivants: la lutte contre la criminalité organisée (90 %) et le terrorisme (90 %), le développement (88 %), l’énergie (87 %), l’environnement (87 %), la démocratie (87 %), l'éducation et la formation (83 %), la recherche et l'innovation (78 %) et l'immigration (77 %).

En ce qui concerne la question brûlante de l’immigration, près de deux tiers des répondants (64 %) pensent qu’une étroite coopération avec les pays voisins permettra de réduire l’immigration clandestine vers l’Union européenne.

La grande majorité considère que l'aide apportée par l'UE à ses voisins peut favoriser la propagation de la paix (70 %) et de la démocratie (77 %) au-delà des frontières de l’Union. Certains craignent toutefois (45 %) que leur propre paix et stabilité soient mises en péril par la promotion de réformes dans les pays voisins.

La majorité des personnes interrogées pense que la coopération économique avec les voisins augmentera la prospérité mutuelle (61 %) et ouvrira de nouveaux marchés pour deux parties (75 % pour l’UE et 64 % pour les pays voisins). Et ce malgré le fait que de nombreux Européens (81 %) s’inquiètent de la charge financière que pourrait représenter le soutien des réformes chez les voisins de l'UE.

La plupart des répondants (52 %) ont le sentiment que les pays souhaitent coopérer aux réformes, même si une majorité (64 %) pense également que l'UE devrait réduire ses relations avec un pays qui ne montre aucune volonté de progresser par des réformes.

La synthèse et le rapport complet du sondage sont disponibles à l’adresse suivante: http://ec.europa.eu/public_opinion/archives/eb_special_fr.htm
De plus amples informations sur la politique européenne de voisinage sont disponibles sur le site suivant:

http://ec.europa.eu/world/enp/.


Side Bar

Mon compte

Gérez vos recherches et notifications par email


Aidez-nous à améliorer ce site