Navigation path

Left navigation

Additional tools

Confirmation d’un foyer de fièvre catarrhale ovine aux Pays-Bas

European Commission - IP/06/1112   18/08/2006

Other available languages: EN DE NL

IP/06/1112

Bruxelles, 18 août 2006

Confirmation d’un foyer de fièvre catarrhale ovine aux Pays-Bas

La Commission européenne a été informée de l'existence d'un foyer de fièvre catarrhale ovine dans le sud des Pays-Bas. Le laboratoire communautaire de référence de Pirbright au Royaume-Uni effectue actuellement des analyses complémentaires pour identifier la souche concernée.

La fièvre catarrhale du mouton est une maladie virale transmise par les insectes, qui touche les ruminants domestiques ou sauvages. Elle n’est pas transmissible à l’homme et ne peut donc être contractée au contact de la viande ou du lait. Des foyers de fièvre catarrhale ovine sont fréquemment signalés dans le sud de l’Europe, notamment en Italie et en Espagne, mais c’est la première fois qu’un cas est observé en Europe du Nord. Les autorités néerlandaises ont suspendu tout commerce de ruminants vivants ainsi que de leur sperme, leurs embryons ou leurs ovules, et ont interdit les mouvements de ruminants et de leurs produits vivants dans un rayon de 20 km autour de la zone où le foyer s’est déclaré. Un expert italien les aide à faire face à la situation. Une réunion de coordination à laquelle assistaient des représentants de la Commission, des Pays-Bas et des États limitrophes s’est tenue ce matin, et une réunion spéciale du Comité permanent de la chaîne alimentaire et de la santé animale est prévue lundi pour débattre de la situation. La Commission adoptera ensuite une décision sur les mesures communautaires à adopter, concernant notamment l’interdiction d’expédier ou d’exporter des ruminants vivants, leur sperme, leurs embryons ou leurs ovules depuis la zone touchée, qui englobera les pays voisins. Des zones de protection (dans un rayon de 100 km) et de surveillance (dans un rayon supplémentaire de 50 km) devraient également être mises en place autour de l’établissement où la maladie est apparue, conformément aux dispositions de la directive 2000/75/CE arrêtant des dispositions spécifiques relatives aux mesures de lutte et d'éradication de la fièvre catarrhale du mouton ou bluetongue.


Side Bar

My account

Manage your searches and email notifications


Help us improve our website