Navigation path

Left navigation

Additional tools

Astronomie: les projets de l’Europe sont tournés vers le futur

European Commission - IP/05/868   07/07/2005

Other available languages: EN DE NL

IP/05/868

Bruxelles, le 7 juillet 2005

Astronomie: les projets de l’Europe sont tournés vers le futur

L’institut JIVE (Joint Institute for VLBI in Europe), un des observatoires astronomiques les plus avancés au monde, organise aujourd’hui à Dwingeloo, aux Pays-Bas, une journée d’information sur les progrès réalisés grâce aux infrastructures européennes de recherche dans les domaines de l’astronomie optique, de la radioastronomie, de la planétologie et de la physique des astroparticules. Les participants pourront obtenir des informations sur les projets financés par l'UE qui sont à la pointe des recherches visant à sonder l'univers primordial, à découvrir d’alléchantes traces du Big Bang et à pénétrer les mystères de la matière sombre, des ondes gravitationnelles et des planètes situées hors de notre système solaire. Les infrastructures de recherche européennes relient les chercheurs, les installations de pointe à travers le monde et les disciplines scientifiques afin de développer les connaissances en superposant par exemple les signaux émis par les radiotélescopes de plusieurs continents pour créer un seul radiotélescope ayant la taille de la Terre.

Présent à la séance d’information, M. Janez Potočnik, membre de la Commission européenne chargé de la science et de la recherche, a déclaré: «Les infrastructures de recherche jouent un rôle important dans la création de connaissances. Elles offrent des conditions optimales à la recherche et aident à créer une masse critique. Il en va de même pour la recherche fondamentale dans des domaines tels que l'astronomie, ainsi que pour l'innovation technologique et industrielle. Nos propositions en vue du 7e programme-cadre visent à développer un large éventail d'infrastructures au niveau européen».

Les infrastructures de recherche européennes sont les principaux instruments et installations offrant des services de recherche de haute qualité pour soutenir les travaux des chercheurs dans un grand nombre de domaines comme la science des matériaux, l’astronomie, les applications biomédicales et la protection de notre patrimoine culturel. Les différentes formes d’infrastructures de recherche (à site unique, distribuées ou virtuelles), combinent matériel (équipement scientifique) et logiciel (grandes bibliothèques ou bases de données scientifiques numériques, ainsi qu’un soutien technique), et créent un environnement permettant aux chercheurs de toute l’Europe de mener à bien leurs travaux et d’échanger leurs idées.

Grâce à leurs capacités scientifiques, technologiques et humaines, les infrastructures de recherche européennes sont à l'avant-garde de l’acquisition et de la transmission des connaissances. En attirant et mettant en réseau des chercheurs de toute l’Europe et du monde entier, elles permettent à la communauté scientifique de regrouper les talents, d’utiliser au mieux les ressources et de définir une stratégie d’ensemble pour les travaux menés dans l'Espace européen de la recherche.

Les projets présentés aujourd’hui prouvent que, en permettant une meilleure compréhension des lois fondamentales de l’univers, les infrastructures européennes de recherche contribuent au développement de nouvelles technologies et de nouveaux procédés dont l’industrie européenne peut tirer profit.

Pour obtenir plus de détails sur les projets présentés lors de la séance d’information, consulter MEMO/05/240.


Side Bar

My account

Manage your searches and email notifications


Help us improve our website