Navigation path

Left navigation

Additional tools

Other available languages: EN DE EL

IP/05/804

Bruxelles, le 28 juin 2005

Réunion au sommet des experts européens de la grippe pour réfléchir à une action coordonnée pour faire face à une éventuelle pandémie

Des experts de la grippe des 25 États membres et d’autres pays européens se réunissent aujourd’hui à Luxembourg pour faire le point sur la menace que représentent la grippe aviaire et la grippe humaine, et envisager des mesures qui permettraient de contrer une pandémie, dans le cadre de la stratégie de lutte intégrée contre les zoonoses. L’atelier, auquel participent également des experts du CEPCM, de l’AESA, de l’OMS, de la FAO et de l’OlE, est organisé par la Commission européenne étant donné l’épidémie de grippe aviaire qui sévit actuellement en Asie et les craintes qui s’expriment de façon de plus en plus marquée quant au risque qu’un virus mutant puisse être à l’origine d’une véritable pandémie humaine. Parmi les sujets à l’ordre du jour de l’atelier, il sera notamment question des moyens d’améliorer la coordination entre les réseaux de surveillance de la grippe aviaire d’une part et de la grippe humaine d’autre part, ainsi que du rôle des divers organismes dans la lutte contre la maladie.

«La menace d'une pandémie de grippe associée à de lourdes pertes humaines et économiques est tout à fait réelle, et nous devons y faire face. Dans une société mondialisée comme la notre, les mesures unilatérales pour se prémunir de tels risque sont vouées à l’échec. If faut une approche coordonnée au niveau de l’Union européenne pour prévenir et enrayer les maladies comme la grippe, et l'atelier d'aujourd'hui est un premier pas important dans cette direction» a déclaré M. Markos Kyprianou, membre de la Commission européenne chargé de la santé et de la protection des consommateurs.

L’épidémie de grippe aviaire qui sévit actuellement en Asie est sans précédent. Elle est due à une souche particulière de virus qui a déjà causé la mort ou la destruction de plus de 125 millions d’oiseaux, entraîné de très lourdes pertes économiques, de l’ordre de 8 à 12 milliards d’euros pour les pays concernés, et tué plus de 50 personnes. Plus inquiétant encore, elle a suscité de très sérieuses craintes quant à l’imminence d’une pandémie de grippe.

Le point de départ d'un tel scénario serait l'apparition d’un «nouveau» virus de la grippe, totalement adapté à l’homme et capable de se propager rapidement dans le monde entier par transmission d’humain à humain. Les pandémies peuvent avoir des conséquences socio-économiques dévastatrices, comme ce fut le cas de la pandémie de grippe espagnole de 1918-1919, qui a entraîné la mort de près de 60 millions de personnes.

Les experts sanitaires internationaux ont tiré le signal d'alarme en expliquant que les mouvements accrus de populations et de biens dans le monde, les perturbations des écosystèmes, les nouvelles méthodes d’élevage et les grandes épidémies comme celle de grippe aviaire en Asie étaient autant de facteurs favorisant l’apparition de conditions propices à l’émergence d’un nouveau virus de la grippe qui pourrait être responsable d’une pandémie.

Des réseaux de laboratoires de prophylaxie humaine et vétérinaire sont déjà en place dans l’Union européenne pour faire face à la menace que font planer les virus de la grippe. L’échange d’informations, de souches virales et de réactifs de laboratoire entre les divers réseaux de surveillance de l'Union européenne, ainsi que l’assistance technique appropriée fournie aux autorités sanitaires compétentes sont d’une importance capitale pour s’attaquer comme il se doit aux virus de la grippe.

La Commission cherche à présent à améliorer la coopération entre les réseaux de surveillance de la grippe aviaire et de la grippe humaine, ainsi qu'avec les organismes européens et internationaux compétents en matière de santé animale et humaine, afin de mieux se préparer à réagir en cas de pandémie.

Il ne s'agit là que d'une des nombreuses actions entreprises par la Commission concernant ce grand problème de santé publique.

De plus amples informations peuvent être obtenues en consultant les sites suivants :

http://ec.europa.eu/food/animal/diseases/controlmeasures/avian/index_en.htm

et http://ec.europa.eu/health/ph_threats/com/Influenza/influenza_en.htm


Side Bar

My account

Manage your searches and email notifications


Help us improve our website