Navigation path

Left navigation

Additional tools

Des experts soutiennent la création d’un Conseil européen de la recherche

European Commission - IP/05/468   21/04/2005

Other available languages: EN DE

IP/05/468

Bruxelles, le 21 avril 2005

Des experts soutiennent la création d’un Conseil européen de la recherche

Un groupe d’experts mis en place par la Commission européenne pour étudier le rôle éventuel d’un Conseil européen de la recherche (CER) a estimé qu’un instrument paneuropéen de financement de la recherche exploratoire aurait un impact important sur le niveau d’excellence de la recherche en Europe. De l’avis de ces experts, un Conseil européen de la recherche serait sans doute le moyen le plus efficace de corriger les faiblesses actuelles de l’Europe dans la recherche de haute qualité et dans des domaines de recherche nouveaux et en développement rapide. Ce rapport, qui est présenté très peu de temps après la proposition de la Commission prévoyant un tel instrument dans le cadre de ses propositions relatives au programme-cadre de recherche et de développement pour la période 2007-2013, appuie la position adoptée par la Commission à l’égard à ce nouvel organe.

Le rapport “Recherche exploratoire: le défi européen” est le résultat du travail d’un groupe de haut niveau mis en place par la Commission, présidé par M. William C. Harris de la Science Foundation Ireland, et composé d’éminents scientifiques, gestionnaires de projets de recherche et économistes originaires d’Europe et des États-Unis. Le groupe a été invité à étudier les effets et les avantages de la création d’un nouvel instrument européen de financement visant à soutenir les meilleurs travaux de recherche aux frontières de la connaissance.

Le rapport identifie une série d’enjeux majeurs de la recherche européenne qu’un Conseil européen de la recherche pourrait aider à prendre en compte. Ces enjeux sont notamment les suivants:

  • accroître l’excellence, en se concentrant sur les domaines de recherche nouveaux et en plein essor;
  • rester en tête, dans un monde où la concurrence scientifique et technologique s’intensifie;
  • établir un lien entre la science et l’innovation technologique;
  • chercher à attirer les talents et les meilleurs chercheurs;
  • encourager le secteur privé à investir davantage.

Le groupe d’experts de haut niveau a également discerné plusieurs effets et avantages importants venant s’ajouter aux résultats qui peuvent être obtenus grâce à des instruments de financement nationaux:

  • la capacité de reconnaître, d’encourager et de soutenir les meilleurs talents en instaurant une concurrence directe au niveau européen;
  • la sélectivité et la souplesse, les ressources étant concentrées sur une recherche d’excellente qualité dans les domaines les plus prometteurs;
  • une position élevée et une grande visibilité pour les responsables de recherche réellement excellents;
  • des effets structurels dynamiques sur le système européen de la recherche, en aidant les structures nationales de recherche à s’adapter à l’évolution de l’Espace européen de la recherche;
  • des retombées économiques en stimulant l’industrie scientifique et en attirant davantage d’entreprises à forte activité de R&D en Europe;
  • des bienfaits pour la société du fait d’un investissement rapide dans la connaissance nécessaire pour répondre aux principaux défis.

Le groupe a également conclu que les avantages possibles du CER ne pourraient pas être obtenus par d’autres moyens. À moins de s’engager dans la recherche exploratoire, l’Europe risque de devenir un continent de suiveurs plutôt que d’innovateurs.

La Commission a proposé la création d’un CER dans le cadre de sa proposition relative au prochain programme-cadre de recherche. Un comité d’identification, composé d’experts indépendants issus du monde de la science et présidé par Lord Patten of Barnes, travaille actuellement à trouver des personnes susceptibles de siéger au sein du directoire du CER, qui seront garantes de son indépendance et donneront la priorité à l’excellence indispensable à son succès.

Lire le rapport:

http://ec.europa.eu/research/future/pdf/hleg_fullreport_frontier_research_april2005.pdf

Lire le résumé analytique du rapport:

http://ec.europa.eu/research/future/pdf/hleg_exec-sum_frontier_research_april2005.pdf


Side Bar

My account

Manage your searches and email notifications


Help us improve our website