Navigation path

Left navigation

Additional tools

Épidémie d'obésité: Markos Kyprianou annonce des mesures alors que les chiffres indiquent une augmentation de la surcharge pondérale chez les enfants

European Commission - IP/05/292   15/03/2005

Other available languages: EN DE DA ES NL IT SV PT FI EL CS ET HU LT LV MT PL SK SL

IP/05/292

Bruxelles, le 15 mars 2005

Épidémie d'obésité: Markos Kyprianou annonce des mesures alors que les chiffres indiquent une augmentation de la surcharge pondérale chez les enfants

Markos Kyprianou, commissaire européen en charge de la santé et de la protection des consommateurs, annonce une action commune avec l'industrie, les associations de consommateurs, les spécialistes de la santé et les responsables politiques pour lutter contre l'épidémie d'obésité en Europe, alors que les chiffres publiés aujourd'hui indiquent que le nombre d'écoliers de l'UE présentant un excès pondéral augmente de 400 000 par an environ. Les chiffres de l'International Obesity Task Force (IOTF) montrent que l'étendue du problème d'obésité en Europe pourrait avoir été sous-estimée en raison d'une sous-notification dans certains pays et que plus de 200 millions d'adultes à travers l'UE pourraient être atteints d'une surcharge pondérale ou d'obésité. “L'obésité progresse rapidement et la prise de poids de l'Europe a des conséquences dévastatrices pour la santé publique et un coût économique considérable. Notre continent est confronté à une épidémie d'obésité en tout point aussi grave que celle qui touche l'Amérique du Nord. Je suis particulièrement inquiet de l'augmentation constante du surpoids et de l'obésité dans la population scolaire”, a déclaré le commissaire. “La plateforme d'action de l'UE que nous lançons aujourd'hui est la contribution de l'Europe à la lutte contre ce problème. Les entreprises, la société civile et les pouvoirs publics doivent travailler ensemble pour enrayer la progression de l'obésité chez nos enfants”.

Et Markos Kyprianou de poursuivre: “La plateforme étudiera des mesures volontaires dans les domaines de l'information et de l'éducation des consommateurs, du marketing et de la publicité, de la promotion de l'activité physique, de la composition des aliments et de la taille des portions. J'espère voir les premières initiatives adoptées en 2000 ; celles-ci devraient avoir des avantages pratiques. Le véritable test consistera à voir si le processus de coopération que nous lançons aujourd'hui peut produire des résultats”.

La prévalence croissante de l'obésité, notamment chez les jeunes, a alarmé les experts de la santé. L'obésité constitue un facteur de risque pour de nombreuses maladies graves dont les maladies cardiaques, l'hypertension, les AVC, les troubles respiratoires, l'arthrite et certains types de cancer. L'épidémie d'obésité en Europe a déjà été incriminée pour l'augmentation du nombre de personnes développant un diabète de type 2. Une mauvaise alimentation et le manque d'exercice figurent parmi les principales causes des décès évitables en Europe, l'obésité représentant, selon les estimations, entre 2% et 8% des coûts des soins de santé.

La plateforme européenne d’action relative à l’alimentation et à l’activité physique réunit les principaux représentants européens des secteurs de l'alimentation, de la distribution, de la restauration, de la publicité, des organisations de consommateurs et d'ONG actives dans le domaine de la santé. La plateforme a tenu sa première réunion aujourd'hui en présence des membres fondateurs, à savoir Markos Kyprianou, commissaire européen, Mars Di Bartolomeo, ministre luxembourgeois de la Santé, et Karl-Heinz Florenz, député européen et président de la commission Environnement, santé publique et sécurité alimentaire du Parlement, ainsi que de représentants de l'industrie, de la société civile et d'organismes publics.

Dans les prochains mois, les membres de la plateforme proposeront des plans d'action précisant les activités qu'ils conduiront pour promouvoir une alimentation plus saine ou encourager les citoyens à faire plus d'exercice.

La plateforme européenne visera à soutenir les initiatives nationales et locales à travers les actions de ses membres et contribuera à encourager les nouvelles initiatives à travers l'UE. Elle fera également office d'instance au sein de laquelle les intervenants peuvent étudier leurs actions respectives de lutte contre l'obésité et vérifier si les engagements pris sont effectivement tenus.

Pour en savoir plus:
Les chiffres de l'IOTF et des informations supplémentaires sur la plateforme lancée aujourd'hui sont disponibles à l'adresse suivante:

http://ec.europa.eu/health/ph_determinants/life_style/nutrition/platform/launch_en.htm

Voir également MEMO/05/91 pour un complément d'informations sur la plateforme.


Side Bar

My account

Manage your searches and email notifications


Help us improve our website