Navigation path

Left navigation

Additional tools

Other available languages: EN DE

IP/05/1575

Bruxelles, le 13 décembre 2005

Andris Piebalgs se félicite de l’approbation de la directive relative à l’efficacité énergétique dans les utilisations finales et aux services énergétiques

«Je suis particulièrement satisfait de l’accord obtenu aujourd’hui sur ce texte législatif capital qui aidera l’Union européenne à économiser de l’énergie et à réduire sa dépendance à l’égard du pétrole», a déclaré Andris Piebalgs, commissaire à l’Énergie, après le vote favorable d’aujourd'hui au Parlement pour un texte visant à renforcer l’utilisation rentable et efficace de l’énergie dans l’Union européenne. «J’invite maintenant les États membres à mettre en œuvre ces règles aussi rapidement que possible.»

En vertu de la directive relative à l’efficacité énergétique dans les utilisations finales et aux services énergétiques, les États membres devront économiser au moins 1 % supplémentaire de leur consommation d’énergie finale chaque année au cours des neuf années à venir. À cet effet, ils doivent fixer des objectifs, imposer des obligations à leurs fournisseurs d’énergie et préparer des plans d’action nationaux en matière d’efficacité énergétique. Les économies devront être réalisées aussi bien dans le secteur privé que dans le secteur public, en ayant recours à un ensemble de mesures. Ces mesures devraient accroître l’utilisation de services énergétiques à haute efficacité énergétique et économiquement avantageux pour l’éclairage, le chauffage, la production d’eau chaude, la ventilation et les transports. Elles permettront aussi de renforcer la pénétration sur le marché de technologies à haute efficacité énergétique et d’intégrer des critères d’efficacité énergétique dans les pratiques de passation des marchés publics.

Les amendements adoptés par le Parlement européen aujourd’hui, qui ont déjà fait l’objet d’un accord de principe avec le Conseil, prévoient des définitions communes et exigent de nouveaux systèmes de certification pour les fournisseurs de services énergétiques, une meilleure information du consommateur et une amélioration des relevés et de la facturation. La Commission, aidée d’un comité d’experts des États membres, élaborera une méthode harmonisée pour mesurer les progrès réalisés sur la voie de l’objectif des économies d’énergie et pour mesurer l’amélioration de l’efficacité énergétique.


Side Bar

My account

Manage your searches and email notifications


Help us improve our website