Navigation path

Left navigation

Additional tools

Other available languages: EN DE

IP/05/1354

Bruxelles, le 27 octobre 2005

Les scientifiques européens mettent au point un vaccin à usage humain contre le virus H7N1 de la grippe aviaire

Soutenus par le programme-cadre de recherche de l’UE, des experts britanniques, italiens et norvégiens dans le domaine de la grippe, travaillant en collaboration avec des chercheurs de Sanofi Pasteur en France, ont mis au point un nouveau vaccin candidat contre la grippe humaine pandémique, vaccin qui est dirigé contre le virus H7N1 de la grippe aviaire. Après cette percée scientifique, il est prévu de soumettre ce nouveau vaccin, le premier à être dirigé contre le virus H7N1, à des essais cliniques au printemps 2006 (il sera appelé «RD-3»). La plupart des travaux dans le domaine des vaccins portaient jusqu’à présent sur le virus H5N1, la forme hautement pathogène de la grippe aviaire qui est actuellement à la une de tous les médias. Cependant, selon un rapport du projet de recherche FLUPAN publié la semaine dernière dans le Journal of Infectious Diseases (JID), le virus H7 peut aussi passer de la volaille à l’homme. Ces importantes activités de recherche sur les vaccins font partie de l’ensemble de mesures prises par la Commission pour lutter contre la grippe aviaire et l’apparition possible d’une grippe pandémique chez l’homme.

Le projet de recherche vaccinale est appelé FLUPAN et est financé par l’Union européenne pour démontrer la capacité de l’Europe à produire un vaccin sûr et efficace contre les virus hautement pathogènes de la grippe aviaire. Le consortium FLUPAN consiste en six partenaires: Health Protection Agency, Royaume-Uni; Istituto Superiore di Sanita, Italie; National Institute for Biological Standards and Control, Royaume-Uni; Sanofi Pasteur, la division «vaccins» du groupe Sanofi-Aventis (France); Université de Bergen, Norvège; Université de Reading, Royaume-Uni.

Le projet a débuté en septembre 2001 par la sélection du virus H7N1 hautement pathogène en tant que virus pandémique potentiel. Ce virus a causé des épidémies létales chez des volailles en Italie en 1999 et est apparenté au virus H7N7 observé chez des volailles aux Pays-Bas.

Comme le virus H7N1 était trop dangereux pour une utilisation directe dans la production standard de vaccins contre la de grippe, il a été modifié pour le rendre sûr en utilisant un processus appelé la génétique inverse. Le virus RD-3 «fabriqué sur mesure» a passé avec succès des tests internationaux de sécurité et est maintenant utilisé par Sanofi Pasteur pour produire un vaccin. Il s’agit du premier vaccin dont la production n’a pas recours à des œufs mais à la technologie de la génétique inverse.
Le risque que le virus H7 devienne une souche grippale pandémique est considéré comme moindre que dans le cas du virus H5N1. Néanmoins, grâce au progrès technologique auquel ont abouti les travaux de recherche sur le virus H7 dans le cadre du projet FLUPAN, ce projet constituera une précieuse ressource pour la mise au point de futurs vaccins pandémiques. Les résultats des travaux ont été publiés dans le numéro du 15 octobre (p. 1318) du Journal of Infectious Diseases, qui est disponible à l’adresse

http://www.journals.uchicago.edu/JID/journal/.

Lors d’une réunion d’experts à Bruxelles la semaine dernière, on a examiné les besoins de recherche supplémentaires dans le domaine de la prévention et du traitement de la grippe aviaire et d’une possible grippe humaine pandémique. Les experts ont conclu qu’une mobilisation rapide d’efforts de recherche extraordinaires est nécessaire pour répondre aux besoins de prévention à l’aide de vaccins améliorés. Ces efforts de recherche et études cliniques font partie du large éventail de mesures prises ou proposées par la Commission européenne en réponse à la situation actuelle de la grippe aviaire et de l’apparition possible d’une grippe pandémique chez l’homme.

La lutte contre la maladie doit s’attaquer à la source, c’est-à-dire les animaux, tandis qu’en même temps un effort important est nécessaire pour assurer la protection de l’homme à l’aide de vaccins antigrippaux pandémiques à haute efficacité.
Pour de plus amples informations sur le projet de recherche FLUPAN financé par l’UE:

http://www.nibsc.ac.uk/spotlight/flupan.html
Pour des informations complémentaires sur la grippe:

http://ec.europa.eu/dgs/health_consumer/dyna/influenza/index.cfm


Side Bar

My account

Manage your searches and email notifications


Help us improve our website