Navigation path

Left navigation

Additional tools

La Commission européenne propose que 2008 soit l’« Année européenne du dialogue interculturel »

European Commission - IP/05/1226   05/10/2005

Other available languages: EN DE DA ES NL IT SV PT FI EL CS ET HU LT LV MT PL SK SL

IP/05/1226

Bruxelles, le 5 octobre 2005

La Commission européenne propose que 2008 soit l’« Année européenne du dialogue interculturel »

La Commission a adopté aujourd’hui une proposition de décision du Parlement européen et du Conseil visant à déclarer 2008 « Année européenne du dialogue interculturel ». Cette idée avait été initialement avancée par le Commissaire européen en charge de la Culture, Ján Figel’, lors de son audition au Parlement européen en septembre 2004. Dotée d’un budget global de € 10 millions, l’ Année européenne s'appuiera sur la richesse et la diversité d'une série de projets concrets qui seront mis en œuvre en 2008, au travers de programmes et autres actions communautaires. Les domaines de la culture, de l’éducation, de la jeunesse, du sport et de la citoyenneté seront les principaux domaines concernés.

En présentant cette proposition, Ján Figel’, commissaire européen en charge de l’Education, de la Formation, de la Culture et du Multilinguisme a déclaré : « ces dernières années, l’Europe a connu des changements importants via les effets combinés des élargissements successifs de l'Union, d’une mobilité accrue grâce au Marché Unique et des échanges humains et commerciaux plus importants avec le reste du monde. Ceci a engendré des interactions entre les Européens et les diverses cultures, langues, ethnies et religions sur le continent et ailleurs. Le dialogue entre les cultures apparaît comme un outil indispensable dans la perspective d’un rapprochement des peuples européens, à la fois entre eux et avec les cultures qui les composent ».

Ainsi, la Commission propose que 2008 soit déclarée « Année du dialogue interculturel, une Année européenne constituant, de part son effet multiplicateur, un outil unique de sensibilisation des citoyens, et notamment des jeunes, au thème retenu.

L’Année européenne devrait viser, de manière générale, à :

  • Promouvoir le dialogue interculturel comme un instrument aidant les citoyens européens, et tous ceux vivant dans l’Union européenne, à acquérir les connaissances et aptitudes qui leur permettront de maîtriser un environnement plus ouvert et plus complexe ;
  • Sensibiliser les citoyens européens, et tous ceux vivant dans l’Union européenne, à l’importance de développer une citoyenneté européenne active et ouverte sur le monde, respectueuse de la diversité culturelle et fondée sur des valeurs communes.

Représentant une occasion unique de renforcement de « mainstreaming » dans l'ensemble des programmes et actions communautaires pertinents en 2008, l’Année européenne du dialogue interculturel permettra d’accroître la visibilité et l'impact d'ensemble de ces actions dans le cadre de l’Année.

Une image cohérente de la multiplicité des actions communautaires contribuant au dialogue interculturel sera ainsi promue, et des synergies entre programmes, notamment ceux tournés vers les pays voisins et les pays tiers, seront développées. De même, l’Année associera étroitement les Etats membres afin de concentrer ses efforts sur des actions de sensibilisation et de communication.

La Commission propose que l’Année européenne se voit attribuer un budget de €10 millions permettant trois types d’actions qui constitueront les objectifs opérationnels :

  • Une campagne d'information et de promotion des objectifs de l’Année européenne – celle-ci étant identifiée par un logo -  qui pourrait concentrer la moitié du budget;
  • des subventions d'actions à l'échelle communautaire, qui concerneront un nombre limité d'actions emblématiques d'envergure européenne (par exemple de grands événements festifs ou sportifs) visant à la sensibilisation, en particulier des jeunes, aux objectifs de l'Année européenne ;
  • des co-financements d'actions à l'échelle nationale ayant une forte dimension européenne.

La préparation de l'Année devra être étroitement coordonnée avec la préparation et la mise en œuvre de l'Année européenne de l'Egalité des chances pour tous en 2007 afin de maximiser les synergies et la complémentarité de ces deux initiatives.

Cette proposition doit maintenant être examinée par le Parlement européen et le Conseil, pour une adoption en co-décision d’ici la fin 2006.

En savoir plus :

http://ec.europa.eu/culture/portal/index_fr.htm


Side Bar

My account

Manage your searches and email notifications


Help us improve our website