Navigation path

Left navigation

Additional tools

Other available languages: EN DE

IP/05/1137

Bruxelles, le 14 septembre 2005

Les voitures appelleront le 112 – mais y aura-t-il quelqu’un pour répondre? La Commission presse les États membres d’agir pour mettre en place l’appel d’urgence embarqué («eCall»)

L’industrie est en bonne voie d’équiper votre voiture d’un système d’appel d’urgence, mais la modernisation des infrastructures nécessaires pour gérer les appels a pris beaucoup de retard, selon une Communication de la Commission européenne adoptée aujourd’hui. Tous les véhicules neufs fabriqués en Europe vont être équipés d’un système automatique d’appel d’urgence («eCall») dès 2009, dans le cadre d’un plan d’action approuvé par la Commission et l’industrie en février de cette année.

«Je suis plutôt satisfaite des progrès de l’eCall, en particulier de ceux accomplis par l’industrie. Néanmoins, si les États membres de l’UE ne réagissent pas et négligent d’investir dans les infrastructures de services d’urgence nécessaires, l’introduction de la technologie eCall risque de prendre du retard», a déclaré aujourd’hui Mme Viviane Reding, membre de la Commission responsable de la Société de l’information et des médias lors du Salon international de l’automobile à Francfort, où sont présentées l’eCall et d’autres technologies.

En cas de collision, le système eCall appellera les services de secours – qui peuvent être joints dans toute l’Europe en formant le numéro d’appel d’urgence unique, le 112 - dans un centre public de réception des appels d’urgence (PSAP – Public Service Answering Point) et indiquera exactement le lieu de l’accident. Un eCall peut être déclenché automatiquement ou manuellement par une personne se trouvant dans le véhicule. Grâce aux informations permettant une localisation précise, le temps de réponse des services de secours sera considérablement réduit, ce qui permettra de sauver des vies et de diminuer la gravité des blessures. En février de cette année, la Commission et l’industrie automobile ont convenu d’un plan d’action visant à équiper tous les véhicules neufs du système eCall dès 2009 (voir IP/05/134).

En réaction à la lenteur des progrès dans les États membres, la Commission a adopté aujourd’hui une nouvelle communication sur l’appel d’urgence embarqué. Intitulée «Le système«eCall» pour tous», cette communication demande instamment aux autorités nationales et régionales d’agir et d’investir dans les structures de soins d’urgence nécessaires au fonctionnement de l’eCall en vue d’un lancement à l’échelle européenne en 2009, et à promouvoir l’eCall dans les enceintes nationales et internationales. La communication présente le schéma directeur pour le déploiement à grande échelle du système eCall.

Au salon international de l’automobile de Francfort Mme. Reding a rencontré les responsables du projet PReVENT, cofinancé par l'industrie automobile européenne et la Commission européenne, qui a pour objet la mise au point et la démonstration d’applications et de technologies de prévention des accidents de la route.

L’investissement total de PReVENT est estimé à 55 millions d’euros, dont 29,8 millions d’euros apportés par la Commission. Ce projet rassemble 55 partenaires, dont des entreprises (12 constructeurs automobiles et 16 fournisseurs de pièces détachées), des autorités publiques et des centres de R&D.

Mme Reding a également lancé à Francfort le projet «Voiture intelligente», l’un des projets phare de l’initiative i2010 de la Commission européenne, qui a pour objet d’exploiter les technologies de l’information et des communications pour promouvoir la croissance économique et l’emploi en Europe.
Pour de plus amples informations:
http://ec.europa.eu/information_society/programmes/esafety/index_en.htm
http://www.eScope.info
http://www.prevent-ip.org/
http://ec.europa.eu/information_society/eeurope/i2010/index_en.htm

MEMO/05/317


Side Bar

My account

Manage your searches and email notifications


Help us improve our website