Navigation path

Left navigation

Additional tools

La Commission suspend les importations de volailles de Thaïlande vers la Communauté après l'apparition de la grippe aviaire

European Commission - IP/04/95   23/01/2004

Other available languages: EN DE

IP/04/95

Bruxelles, le 23 janvier 2004

La Commission suspend les importations de volailles de Thaïlande vers la Communauté après l'apparition de la grippe aviaire

La présence de foyers de grippe aviaire en Thaïlande ayant été confirmée, la Commission européenne a adopté la proposition de David Byrne, commissaire européen chargé de la santé et de la protection des consommateurs, de suspendre avec effet immédiat les importations dans l'Union européenne de toutes viandes de volaille et produits à base de volaille en provenance de ce pays. David Byrne, qui est actuellement en visite officielle en Thaïlande, a déclaré que toutes les mesures devaient être prises pour protéger l'Union de ce virus. La grippe aviaire est une maladie extrêmement contagieuse, qui peut causer d'importants dommages économiques au secteur de la volaille et se transmettre à l'homme. L'Union n'importe pas de volailles vivantes ou d'œufs à couver provenant de Thaïlande, et bien que le risque d'importer le virus par l'intermédiaire de viandes ou de produits à base de viande soit probablement très faible, la Commission veut faire en sorte que toute transmission éventuelle soit exclue.

David Byrne a déclaré: "Étant donné la gravité du risque potentiel pour l'Europe, nous devons interdire immédiatement les importations de volailles thaïlandaises. Nous ne pouvons nous permettre de prendre des risques en matière de santé publique ou animale. Ces derniers jours, j'ai eu de nombreux contacts avec des membres du gouvernement thaïlandais pour déterminer l'état des choses avec précision, et je les ai priés de diffuser des informations complètes à ce sujet afin que les mesures nécessaires puissent être prises. Eu égard aux risques potentiels pour la santé publique, j'ai insisté auprès des autorités thaïlandaises pour qu'elles fassent tout leur possible en vue de mettre fin à cette situation et qu'elles demandent à la communauté internationale de contribuer, par l'intermédiaire de l'OMS, de l'OIE et de la FAO, à la lutte contre la maladie. J'ai proposé, comme je l'avais fait pour le Vietnam, que l'Union européenne aide la Thaïlande à relever le défi de l'éradication de cette maladie."

Après que les autorités thaïlandaises eurent confirmé l'existence de la grippe aviaire dans le pays, la Commission a décidé d'interrompre les importations de viandes fraîches de volaille, de ratites, de gibier à plumes, sauvage et d'élevage, de préparations à base de viande de volaille et de produits à base de viande de volaille et de matières premières pour la fabrication d'aliments d'animaux de compagnie des espèces précitées ou qui en contiennent.

Les importations d'œufs pour la consommation humaine destinées à l'Union européenne ont également été suspendues. Les importations de volailles et de ratites vivants et de leurs œufs à couver, ainsi que d'œufs destinés à la consommation humaine en provenance de Thaïlande sont déjà interdites.

Les importations de produits à base de viande de volaille traités à une température d'au moins 70° Celsius en provenance de la Thailande resteront autorisés étant donné qu'ils ne posent pas de risque pour l'introduction de la maladie.

Ces mesures, adoptées aujourd'hui par la Commission, entrent immédiatement en vigueur. Elles ne s'appliquent pas aux viandes et aux produits à base de viande provenant de volailles abattues avant le 1er janvier 2004.

La Commission continuera à suivre de près la situation au regard de la maladie en Asie du Sud Est. La situation et la décision adoptées feront l'objet d'un réexamen lors de la réunion du comité permanent «chaîne alimentaire et santé animale», prévue pour les 2 et 3 février 2004, à laquelle participeront des représentants des États membres et de la Commission.

En 2002, l'Union européenne a importé 120 000 t de viandes de volaille et de produits à base de volaille en provenance de Thaïlande; de janvier à octobre 2003, ces quantités s'élevaient à 128 000 t.

Des cas de grippe aviaire ont été signalés au Vietnam, en Corée du Sud et au Japon au cours de ces dernières semaines. Étant donné que l'Union européenne n'importe pas de volaille ou de produits à base de volaille de ces pays, il n'a pas été adopté de mesures communautaires spécifiques après l'annonce de ces cas.

Contexte

    Maladie animale

La grippe aviaire est une infection virale de la volaille, extrêmement contagieuse, qui, selon l'espèce, peut entraîner des pertes importantes pour le secteur avicole. Les oiseaux vivant en liberté peuvent être porteurs de virus de la grippe sans être malades, en raison de leur résistance naturelle. Les oiseaux aquatiques sauvages - le fait est connu - constituent un réservoir naturel pour ces virus et peuvent être responsables de l'introduction primaire de l'infection au sein des volailles domestiques. Cette grippe, classée par l'OIE sur la liste A, est une maladie capable de se propager rapidement, au-delà des frontières nationales. Cette maladie peut avoir de graves conséquences socioéconomiques, ayant pour effet de perturber les échanges internationaux de volailles vivantes et de produits à base de volaille.

    Santé publique

Quoique la transmission de la grippe aviaire aux humains ne se soit produite que de manière tout à fait occasionnelle, provoquant la plupart du temps une conjonctivite et des formes atténuées d'une affection proche de la grippe, 6 cas mortels (sur les 18 cas de personnes déclarées atteintes) se sont produits en 1997 à Hong Kong (sous-type responsable: H5N1). Au début de l'année 2003, trois autres personnes, infectées par ce même sous-type, sont décédées. Lors de l'épidémie néerlandaise de 2003, un vétérinaire atteint de grippe aviaire (sous-type H7N7) est décédé. Il n'a jamais été fait état d'infections humaines provoquées par des produits de l'aviculture tels que la viande ou les oeufs de consommation; c'est le contact direct avec les oiseaux infectés qui est la principale source d'infection pour les humains.


Side Bar

My account

Manage your searches and email notifications


Help us improve our website