Navigation path

Left navigation

Additional tools

Un système de publication scientifique efficace pour la recherche européenne

European Commission - IP/04/747   15/06/2004

Other available languages: EN DE NL IT

IP/04/747

Bruxelles, le 15 juin 2004

Un système de publication scientifique efficace pour la recherche européenne

La Commission a lancé aujourd’hui une étude sur l’évolution économique et technique des marchés de publication scientifique en Europe, dont les résultats seront disponibles en 2005. L’objectif est de déterminer les conditions nécessaires au fonctionnement optimal du secteur et d’évaluer dans quelle mesure la Commission peut contribuer à les satisfaire. L’étude va se pencher sur les grandes questions du débat public actuel, telles que l’avenir de la revue scientifique imprimée, les risques liés à l’augmentation du prix des publications en termes d’accès à l’information par les chercheurs, le libre accès (« open access ») aux résultats de la recherche pour tous et la nécessité de réconcilier le droit des auteurs et les intérêts économiques des éditeurs.

« La façon dont le marché de la publication scientifique est organisé n’est pas neutre, » a déclaré Philippe Busquin, le Commissaire européen à la Recherche. « La publication scientifique non seulement détermine la dissémination des résultats de la recherche. Elle constitue aussi un outil d’évaluation de la qualité des équipes de recherche. Notre objectif de réaliser un véritable espace européen de la recherche et notre ambition de renforcer la visibilité de la recherche européenne nous obligent à examiner le système de la publication scientifique. »

Une dynamique croissante

L’avenir de la publication scientifique est depuis plusieurs années au centre de débats qui ont notamment conduit à l’adoption, en Octobre 2003, de la Déclaration de Berlin plaidant pour un accès plus libre à la connaissance (« open access »). Le nombre de périodiques scientifiques publiés dans le monde dépasse les 20.000. Annuellement 1,5 millions d’articles scientifiques sont publiés dans le monde.

L’Europe est en tête avec 41,3 % du total mondial des publications scientifiques, comparé à 31,4 % pour les USA. Mais pour ce qui est du nombre de références, l’Europe est à la traîne dans la plupart des disciplines.

L’évolution du secteur

Durant ces dernières années, le secteur de la publication scientifique a connu des transformations dues à l’utilisation des nouvelles technologies de l’information et à l’évolution économique du secteur de la publication. Aujourd’hui une publication sur 5 est accessible en ligne et plus de 1000 titres sont référencés dans le « Directory of Open Access Journals ».

Par ailleurs sur les dix dernières années, l’augmentation annuelle moyenne des prix des revues scientifiques approche les 10%, un chiffre bien supérieur à l’évolution du PIB et au taux moyen d’inflation.

Les bibliothèques des universités voient ainsi leur pouvoir d’achat diminuer car leur budget ne peut suivre l’augmentation des prix. Il existe par ailleurs des opportunités en matière d’archivage et de communication via Internet.

Contribuer au débat

La Commission a donc décidé de lancer cette étude afin de répondre aux questions suivantes:

  • Quels sont les principaux changements en Europe?
  • Par qui et par quoi ces changements sont-ils causés, et pourquoi? Si certaines évolutions positives se heurtent à des résistances, de qui/d'où proviennent-elles?
  • Quelles sont les conséquences pour les utilisateurs (auteurs, lecteurs, bibliothèques)?

L’étude visera ainsi à identifier les mesures qui au niveau européen pourraient contribuer à améliorer les conditions d'accès, d'échange, de diffusion, et d'archivage des publications scientifiques tout en assurant un haut niveau de qualité, de diversité et de protection du droit des auteurs.
Pour plus d’informations sur la Déclaration de Berlin et sur le « open access » :

http://www.zim.mpg.de/openaccess-berlin/signatories.html


Side Bar

My account

Manage your searches and email notifications


Help us improve our website