Navigation path

Left navigation

Additional tools

Transports par voie navigable: la Commission en faveur de services modernes d’information et de communications

European Commission - IP/04/719   07/06/2004

Other available languages: EN DE

IP/04/719

Bruxelles, le 7 juin 2004

Transports par voie navigable: la Commission en faveur de services modernes d’information et de communications
Aujourd’hui, la Commission a soumis une nouvelle législation relative à des services harmonisés d’information sur le trafic des voies navigables dans l’Union européenne (“Services d’information fluviale” - SIF). Les SIF contribueront à la modernisation du réseau et à faire des transports par voie navigable une solution de remplacement compétitive et un partenaire valable dans la chaîne de transport intermodal. Loyola de Palacio, vice-présidente, espère que la proposition sera soutenue par les États membres. “Les services d’information fluviale peuvent réellement permettre d’accroître la sécurité, la fiabilité et l’efficacité des transports par voie navigable, et donc d’améliorer la compétitivité de ce mode de transport bon marché, économique et respectueux de l’environnement”, a-t-elle déclaré.

La directive récemment proposée vise à mettre en place des services d'information interopérables sur de grands axes du réseau européen de voies navigables. À cet effet, seront établies des orientations et des spécifications communes concernant la planification et la fourniture de ces services. Cela permettra une utilisation continue et harmonieuse des services à travers les frontières, par exemple au cours du long voyage de 3.000 km sur l’axe Rhin-Main-Danube, depuis la mer du Nord jusqu’à la mer Noire. Les systèmes mis au point seront compatibles avec les systèmes maritimes de sorte qu’un service ininterrompu couvre l’ensemble du trafic fluvio-maritime.

Basés sur des technologies avancées de l'information et des communications, les SIF fourniront, entre autres, des informations concernant les conditions de navigation des chenaux, la situation actuelle du trafic à proximité immédiate d’un navire, ainsi que des informations stratégiques sur le trafic, importantes pour la planification des voyages, y compris les horaires des écluses, des ports et des terminaux. Ils permettront aussi une gestion plus perfectionnée des cargaisons et de la flotte, ainsi que le repérage des vaisseaux et des envois. Les données comme la position et le cap du navire, son nom et sa vitesse, ainsi que des informations relatives à la cargaison seront saisies par voie électronique et traitées automatiquement.

De nombreux avantages économiques et environnementaux sont escomptés de l’instauration des SIF. Les exploitants de navire seront aidés dans leurs opérations de navigation. Les compagnies maritimes, les ports et les entreprises de logistique pourront optimiser leurs opérations de transport et processus logistiques et offrir aux entreprises des services de haute qualité à moindre coût. La planification plus précise des voyages permettra vraisemblablement d’écourter le temps d’attente aux écluses et à l’entrée des ports, d’adapter la vitesse des convois et d’optimiser la consommation de combustible.

Le concept de SIF a d’abord été élaboré dans le cadre du programme de recherche et développement technologique de l’UE et il est désormais progressivement mis en pratique sur les voies navigables de plusieurs États membres. Afin d’assurer le déploiement harmonisé de SIF interopérables, la Commission a donc décidé de proposer un cadre législatif commun.


Side Bar

My account

Manage your searches and email notifications


Help us improve our website