Chemin de navigation

Left navigation

Additional tools

La Commission suspend l'importation dans l'Union européenne de volailles provenant du Canada après l'apparition d'un foyer de peste aviaire

Commission Européenne - IP/04/325   11/03/2004

Autres langues disponibles: EN DE

IP/04/325

Bruxelles, le 11 mars 2004

La Commission suspend l'importation dans l'Union européenne de volailles provenant du Canada après l'apparition d'un foyer de peste aviaire

L'apparition d'un foyer de peste aviaire fortement pathogène en Colombie-Britannique (Canada) ayant été confirmée, la Commission européenne a adopté la proposition de David Byrne, commissaire chargé de la santé et de la protection des consommateurs, de suspendre jusqu'au 6 avril, avec effet immédiat, les importations dans l'Union européenne de volailles vivantes, de viandes et produits de volailles, d'oeufs et d'oiseaux de compagnie en provenance de ce pays. La peste aviaire est une maladie de la volaille fortement contagieuse, qui peut provoquer de graves dommages économiques à l'aviculture et qui, dans des cas exceptionnels, peut être transmise à l'homme.

Le 9 mars, les autorités canadiennes ont confirmé l'apparition d'un foyer de peste aviaire hautement pathogène dans un troupeau de volailles de l'État de Colombie-Britannique (Fraser Valley). La souche du virus de peste aviaire détectée est différente de celle qui est actuellement responsable de l'épidémie qui sévit en Asie, et elle fait probablement courir en matière de santé publique un risque moins grand que la souche asiatique.

Toutefois, devant le risque d'introduction d'une maladie animale dans l'Union européenne, une action immédiate s'impose. C'est pourquoi la Commission a décidé de suspendre les importations, en provenance du Canada, de volailles, de ratites et de gibier à plumes d'élevage et sauvage vivants, de viandes fraîches et de produits à base de viandes, d'oeufs à couver, d'oeufs destinés à la consommation humaine de ces espèces et d'oiseaux autres que des volailles (oiseaux de compagnie).

Ces mesures, adoptées aujourd'hui par la Commission, entrent immédiatement en vigueur. Pour le moment, elles sont applicables jusqu'au 6 avril 2004. D'ici-là, les autorités canadiennes devraient fournir à l'Union européenne des informations détaillées sur la situation et sur les mesures prises pour maîtriser la maladie. En fonction des informations reçues dans les prochains jours, d'autres mesures adaptées à la situation pourraient être proposées.

La décision adoptée par la Commission et la situation sanitaire au Canada seront examinées lors de la réunion du comité permanent de la chaîne alimentaire et de la santé animale prévue pour les 22 mars.

L'Union européenne est un gros importateur d'oeufs à couver du Canada. En 2003, elle a importé environ 15 millions d'œufs à couver, représentant 10,5 millions d'euros, soit à peu près 1/3 des importations totales de ces oeufs dans l'Union européenne. La même année, quelque 170.000 poussins d'un jour ont été importés du Canada. L'importation de viandes et produits de volailles du Cananda est négligeable (50 tonnes de découpes de canard en 2003).


Side Bar

Mon compte

Gérez vos recherches et notifications par email


Aidez-nous à améliorer ce site