Navigation path

Left navigation

Additional tools

Une plateforme technologique sur la santé des animaux lancée aujourd’hui

European Commission - IP/04/1499   16/12/2004

Other available languages: EN DE EL

IP/04/1499

Bruxelles, le 16 décembre 2004

Une plateforme technologique sur la santé des animaux lancée aujourd’hui

La Commission européenne a lancé aujourd’hui une plateforme technologique sur «la santé animale dans le monde». La plateforme technologique est née d’un partenariat dirigé par l’industrie et soutenu par le commissaire chargé du développement, Louis Michel, le commissaire responsable de la science et de la recherche, Janez Potočnik, et le commissaire chargé de la santé et de la protection des consommateurs, Markos Kyprianou. L’initiative a été lancée pour lutter contre le problème des grandes maladies animales qui affectent les pays en voie de développement ainsi que l’Europe.

Selon Markos Kyprianou, «la société dans son ensemble est gagnante lorsque les maladies animales sont combattues efficacement; les bénéfices sont tant économiques que sociaux, écologiques et éthiques. La plateforme technologique sur la santé animale dans le monde est une initiative dirigée par l’industrie qui créera un partenariat couvrant toute la chaîne, depuis l’innovation jusqu’à la distribution de nouveaux vaccins et tests. La plateforme contribuera à améliorer la santé et le bien-être des animaux, la sécurité alimentaire, la santé humaine et l’accès aux marchés, notamment des pays en voie de développement

Janez Potočnik ajoute que «l’Europe a une forte expérience en matière de recherche dans les maladies animales transmissibles. La communauté scientifique apportera une contribution importante à cette plateforme en développant de meilleurs instruments pour prévenir et contrôler ces maladies. Les tests et les nouveaux vaccins seront décisifs pour confirmer l’existence d’un virus, contrôler de nouvelles épidémies et éradiquer ces maladies. Cette plateforme technologique renforcera la compétitivité européenne et l’excellence scientifique dans ce domaine et contribuera à l’émergence d’une bio-économie européenne forte, basée sur la connaissance».

Et Louis Michel de commenter à son tour: «C’est une initiative où il n’y a pas de perdant; le monde en développement et l’Europe y gagnent tous deux: réduction de la pauvreté et plus grande sécurité alimentaire pour l’un; protection contre l’introduction de maladies animales sur son territoire et ouverture de nouveaux marchés pour l’autre

La plateforme technologique sur la santé animale dans le monde

La «plateforme technologique» sur la santé animale a été lancée aujourd’hui lors d’une conférence traitant des «coûts matériels et immatériels du contrôle des maladies animales», organisée par la présidence néerlandaise et la DG SANCO. Il s’agissait de définir un programme commun de recherche et de mobiliser les ressources indispensables, nationales et européennes, publiques et privées, financières et scientifiques.

Cette nouvelle plateforme rassemble des laboratoires pharmaceutiques vétérinaires, de petites entreprises du secteur des biotechnologies, des instituts de recherche, des représentants du monde financier et des autorités de réglementation au niveau européen. Moteur du projet, l’industrie espère ainsi mettre au point et fournir les outils les plus modernes, tels que nouveaux vaccins ou tests, pour combattre les grandes maladies animales.

http://europa.eu/rapid/pressReleasesAction.do?reference=MEMO/04/298&format=HTML&aged=0&language=EN


Side Bar

My account

Manage your searches and email notifications


Help us improve our website