Navigation path

Left navigation

Additional tools

Urgent: avis de recherche européen pour retrouver des personnes ayant été en contact avec un chien enragé dans le Sud-Ouest de la France

European Commission - IP/04/1068   06/09/2004

Other available languages: EN DE ES NL

IP/04/1068

Bruxelles, le 6 septembre 2004

Urgent: avis de recherche européen pour retrouver des personnes ayant été en contact avec un chien enragé dans le Sud-Ouest de la France

Au moins huit personnes ayant eu des contacts avec le chien enragé retrouvé dans le Sud-Ouest de la France en août dernier (voir IP/04/1050) sont toujours activement recherchées par les autorités françaises. Il s'agirait notamment de touristes originaires d'autres pays de l'UE (Pays-Bas, Espagne) retournés chez eux entre-temps ou toujours en voyage. Les propriétaires de plusieurs chiens ayant été en contact avec l'animal enragé sont également recherchés. Des informations détaillées concernant les personnes et les animaux recherchés, tous en danger s'ils ont été mordus, léchés ou griffés par le chien malade, sont fournies ci-après. La rage est une maladie mortelle si elle n'est pas soignée à temps.

David Byrne, commissaire européen chargé de la santé et de la protection des consommateurs, a déclaré: "Cette information doit être diffusée d'urgence et aussi largement que possible. Certaines personnes sont en danger de mort et nous devons tout mettre en œuvre pour les sauver".

Le diagnostic de la rage sur le chien, une jeune femelle importée clandestinement en France, a été confirmé le 26 août dernier. Entre le 2 et le 21 août, le chien est entré en contact avec un grand nombre de personnes et d'animaux dans le Sud-Ouest de la France. Jusqu'à présent, quelque 300 personnes, toutes de nationalité française, ont contacté les autorités, et un traitement antirabique a été prescrit pour 47 d'entre elles. Plusieurs personnes ayant eu des contacts avec le chien sont toujours recherchées. Des alertes ont été lancées à l'échelon européen par le biais du système d'alerte précoce et de réaction de l’UE pour les maladies transmissibles.

Informations détaillées concernant les 8 personnes recherchées

  • Un voyageur néerlandais, susceptible de se prénommer Josephus et qui serait originaire d’Utrecht (Pays-Bas). Il a croisé l’animal porteur de la maladie et son propriétaire sur les quais de Bordeaux à la mi-août. Les autorités néerlandaises compétentes en matière de santé publique ont été informées.
  • Un garçon de 8 à 10 ans qui aurait joué avec le chien contaminé dans la soirée du 12 août pendant la représentation de la compagnie "Théâtre GROUP" sur le parking "RIALTO" de 21h45 à 23h30 lors du festival Fest’Art de Libourne (Gironde).
  • Deux enfants (un garçon et une fillette d’environ cinq ans) accompagnés de leurs parents franco-maghrébins qui ont joué avec le chien contaminé un soir d'août (vers 22h00-24h00) sur les quais en face de la place de la Bourse à Bordeaux.
  • Une jeune femme parlant français avec un fort accent espagnol et sa fille qui se promenaient à Bordeaux Lac avec un petit chien blanc qui serait de type West Highland White Terrier vers le 10-11 août. Le propriétaire du chien enragé jouait aux boules lorsque les deux personnes sont entrées en contact avec l'animal.

Informations détaillées concernant les chiens exposés à l'animal enragé

  • Une chienne blanche de la corpulence d’un gros labrador, mordue par l'animal enragé un matin, entre le 18 et le 20 août, sur les quais de Bordeaux, en face du Jardin botanique.
  • Un grand chien mâle tricolore de type croisé berger allemand / beauceron, mordu par l’animal enragé pendant le festival Fest’Art de Libourne du 12 au 14 août 2004.
  • Un petit caniche gris qui a joué avec le chien malade sur le parking destiné aux camping-cars et aux caravanes en face de l’Isle lors du festival Mimos de Périgueux (Dordogne).

Les personnes susmentionnées et les propriétaires des animaux décrits ci-dessus sont instamment priés de prendre contact avec la préfecture de Gironde au numéro (+33) (0)5 56 90 6000. Toute autre personne pensant avoir eu des contacts avec le chien en question doit également contacter ce numéro, ou demander conseil auprès d'un médecin ou d'un vétérinaire.

Informations complémentaires

Des informations détaillées en anglais concernant ce cas de rage sont disponibles à l'adresse suivante:

http://www.eurosurveillance.org/ew/2004/040902.asp#1

Des informations détaillées en français concernant ce cas de rage sont disponibles à l'adresse suivante:

http://www.invs.sante.fr/communication/index_cp.htm

Pour en savoir plus sur le système d'alerte précoce de l'UE, voir:
http://ec.europa.eu/health/ph_threats/com/comm_diseases_fr.htm


Side Bar

My account

Manage your searches and email notifications


Help us improve our website