Chemin de navigation

Left navigation

Additional tools

La Commission suspend les importations d’autruches d'Afrique du Sud à la suite de plusieurs cas de peste aviaire

Commission Européenne - IP/04/1024   10/08/2004

Autres langues disponibles: EN DE

IP/04/1024

Bruxelles, le 10 août 2004

La Commission suspend les importations d’autruches d'Afrique du Sud à la suite de plusieurs cas de peste aviaire

À la suite de la confirmation de plusieurs cas d'influenza aviaire hautement pathogène dans deux élevages de ratites (autruches) dans la province du Cap oriental en Afrique du Sud, la Commission européenne a adopté aujourd'hui une décision qui suspend l'importation des ratites vivants et de leurs œufs, des viandes et produits à base de viande de ratites et des oiseaux de compagnie en provenance de ce pays dans l'Union européenne (UE), avec effet immédiat jusqu'au 1er janvier 2005. La peste aviaire est une maladie des volailles extrêmement contagieuse, qui peut porter un grave préjudice économique au secteur avicole et même, dans certain cas exceptionnels, se transmettre aux êtres humains.

Le 6 août dernier, des cas d'influenza aviaire hautement pathogène ont été confirmés dans deux élevages de ratites de la province du Cap oriental en Afrique du Sud. La souche du virus détectée (H5N2) diffère de celle à l'origine de l'épizootie qui sévit en Asie et présente vraisemblablement un risque moindre pour la santé publique.

Les autorités sud-africaines ont immédiatement suspendu toutes les exportations de volailles, pigeons, ratites (autruches) et autres oiseaux vivants ainsi que des viandes et de ces espèces en provenance de l'ensemble du territoire de la République d'Afrique du Sud à destination de tous leurs partenaires commerciaux et elles nous ont informé de cette situation et des mesures prises. La Commission a, à son tour, informé sans délai les bureaux vétérinaires principaux des États membres.

À l'heure actuelle, en ce qui concerne les volailles et les produits à base de volaille, les seuls produits que l'Afrique du Sud peut exporter vers l'UE sont les ratites vivants et leurs œufs à couver, les viandes fraîches et les produits à base de ratites ainsi que les oiseaux autres que les volailles (oiseaux de compagnie). En réalité, l'UE n'importe que de faibles quantités de viandes d'autruche en provenance d'Afrique du Sud.

Cependant, compte tenu du risque d'introduction d'une épizootie au sein de l'UE, il était opportun que la Commission adopte une décision. C'est la raison pour laquelle la Commission suspend les importations de ratites vivants et d'œufs à couver de cette espèce ainsi que de viandes fraîches de ratites, de préparations carnées et de produits à base de viandes ou contenant des viandes de cette espèce et d'oiseaux vivants autres que les volailles, en provenance de l’ensemble du territoire de la République d’Afrique du Sud.

Ces mesures, adoptées aujourd'hui par la Commission, entrent en vigueur immédiatement. Elles sont provisoirement applicables jusqu'au 1er janvier 2005. Dans l'intervalle, les autorités sud-africaines sont invitées à fournir à l'UE des informations détaillées sur la situation sanitaire du pays et les mesures d’éradication prises. L'UE réexaminera éventuellement sa décision à la lumière des informations reçues.

La décision adoptée par la Commission et la situation sanitaire en Afrique du Sud seront suivies de près par le Comité permanent de la chaîne alimentaire et de la santé animale.


Side Bar

Mon compte

Gérez vos recherches et notifications par email


Aidez-nous à améliorer ce site