Navigation path

Left navigation

Additional tools

Other available languages: EN DE

IP/03/514

Bruxelles, le 8 avril 2003

La Commission publie "Innovation Tomorrow", une réflexion majeure sur la mise à jour de la politique de l'innovation dans le contexte de la stratégie de Lisbonne

La Commission européenne vient de publier une étude intitulée "Innovation Tomorrow" qui analyse la manière dont les politiques de l'UE en matière d'innovation doivent être actualisées en vue d'en améliorer l'efficacité. Depuis la publication du Livre vert de la Commission européenne en 1995, il est largement admis que la politique de l'innovation doit influencer d'autres domaines politiques afin d'éviter les disparités. C'est également la conclusion principale de la récente communication de la Commission sur la politique de l'innovation (voir IP/03/357) qui recommandait l'adoption d'une politique de l'innovation multidimensionnelle et horizontale pour l'avenir. Erkki Liikanen, commissaire européen responsable des entreprises et de la Société de l'information, a déclaré: "L'innovation dans une économie de la connaissance se caractérise par sa diversité. Elle ne s'appuie plus exclusivement sur la recherche, la science et la technologie ou l'entreprise et l'ingéniosité. Elle dépend de plus en plus d'autres facteurs tels que l'innovation dans le domaine de l'organisation ou de la présentation, dans lesquels l'accent n'est pas nécessairement mis sur les aspects technologiques des nouveaux produits ou nouveaux services mais sur la valeur ajoutée incorporelle, l'amélioration de la position sur le marché ou l'accroissement de la productivité." L'étude "Innovation Tomorrow" affirme qu'un contexte économique en évolution rapide nécessite une politique de l'innovation répondant aux besoins et pouvant s'adapter à ces changements, autrement dit, une "politique de l'innovation de la troisième génération" qui place l'innovation au cœur des politiques qui déterminent la croissance économique.

Erkki Liikanen a dit: "La politique de l'innovation doit avoir pour objectif de déterminer les goulets d'étranglement et de proposer des solutions. La mise en œuvre de ces solutions s'effectuera dans l'un ou plusieurs des domaines politiques traditionnels qui façonnent le comportement des entreprises. Il nous faut mieux comprendre les interfaces entre l'innovation et d'autres politiques comme celles de la concurrence, et de l'emploi, les politiques régionales et de l'éducation".

La nécessité de placer l'innovation au cœur de ces politiques qui déterminent la croissance économique est l'élément principal d'une étude récemment publiée et financée par la direction générale Entreprises. Cette étude intitulée "Innovation Tomorrow", examine les défis lancés à la politique de l'innovation dans une économie basée sur la connaissance ainsi que les liens entre la politique de l'innovation et d'autres domaines politiques. Elle affirme qu'une politique de l'innovation "de troisième génération" qui reconnaît le rôle central de l'innovation dans tous les domaines politiques est une condition indispensable à l'amélioration de la performance de l'économie actuelle en matière d'innovation.

Contrairement aux générations précédentes de la politique de l'innovation qui s'appuyaient sur un modèle de l'innovation linéaire et dépendant de la recherche, et à la génération actuelle qui soutient la nature systémique de l'innovation, cette troisième génération reflétera la nature horizontale de l'innovation et la nécessité que celle-ci s'intègre dans les politiques traditionnelles.

À ce jour, seul un petit nombre de domaines tels que la politique de la concurrence et la politique en matière de DPI, suscitent un grand intérêt en ce qui concerne leur relation avec l'innovation et leur incidence sur celle-ci. Néanmoins, dans le cadre de l'évolution du contexte et de la nature de l'innovation, un certain nombre de thèmes émergent clairement quant à la question de savoir comment l'économie fondée la connaissance étend le champ d'application des mesures de soutien de l'innovation.

Le document examine trois études de cas illustrant différents aspects de la politique. Il montre également que les gouvernements ont un rôle évident à jouer en encourageant l'innovation.

Au Royaume-Uni, un crédit d'impôt pour les petites entreprises qui investissent dans la recherche et le développement a été introduit en 2000 et étendu à toutes les entreprises en 2002. C'est important d'abord parce que c'est une nouvelle étape dans la politique britannique en matière de fiscalité et ensuite parce que la conception du système par le ministère technique concerné (le ministère des finances) a été marquée par une consultation beaucoup plus élargie et approfondie qu'auparavant entre les administrations dans d'autres domaines politiques. Ce type de discussion exhaustive est considéré comme un élément fondamental par les auteurs de l'étude.

La région d'Oulu en Finlande obtient depuis quelques années d'excellents résultats en matière d'innovation grâce essentiellement à un partenariat entre Nokia et l'université locale. Ce partage des connaissances a conduit au développement de la région, avec un fort soutien de l'État, et peut être considéré comme une approche "du haut vers le bas" de l'implantation d'entreprises innovantes dans cette région.

À l'inverse, c'est un développement "du bas vers le haut" qui s'observe en Catalogne où l'esprit d'entreprise est soutenu par des initiatives publiques définies par le gouvernement autonome de cette région de l'Espagne. Le plan d'action catalan pour l'innovation vise à tirer parti de ces conditions et la Catalogne semble avoir réussi en l'occurrence à créer un cadre administratif favorisant l'innovation.

Pour de plus amples informations:

Cette étude compte parmi d'autres études lancées par la Commission dans le domaine de la politique de l'innovation pour faire le point sur des sujets d'intérêt particulier pour les décideurs politiques. Elle peut être obtenue à l'adresse suivante: innovation@ec.europa.eu,

ou téléchargée du site

http://www.cordis.lu/innovation-policy/studies/gen_study7.htm

Voir également:

La communication de la Commission sur l'innovation

http://ec.europa.eu/enterprise/innovation/communication.htm


Side Bar