Navigation path

Left navigation

Additional tools

La Commission prend l'initiative de mettre en ligne une nouvelle base de données de recherches sur l'acrylamide dans les denrées alimentaires

European Commission - IP/03/348   10/03/2003

Other available languages: EN DE

IP/03/348

Bruxelles, le 10 mars 2003

La Commission prend l'initiative de mettre en ligne une nouvelle base de données de recherches sur l'acrylamide dans les denrées alimentaires

La Commission européenne a mis en ligne une nouvelle base de données de recherches dans le cadre de ses efforts visant à préciser le risque que constitue l'acrylamide pour la santé publique et à déterminer les moyens de réduire les teneurs des denrées alimentaires en acrylamide. Cette base de données, qui a été créée en étroite collaboration avec l'Autorité européenne de sécurité des aliments, est le fruit des efforts de recherche déployés dans l'Union européenne sur plusieurs thèmes liés à l'acrylamide dans les denrées alimentaires. L'acrylamide est une substance chimique présente dans les denrées alimentaires à cause de certains modes de cuisson et dont les risques pour la santé publique ne sont pas clairement établis.

David Byrne, commissaire chargé de la santé et de la protection des consommateurs, a souligné l'importance des efforts de recherche à cet égard: "Il convient d'examiner minutieusement la question de l'acrylamide dans les denrées alimentaires pour évaluer la menace qu'il constitue pour la santé publique et déterminer les actions à entreprendre. Il importe que tous les scientifiques disposent d'une vue globale des efforts qui sont réalisés. Cette base de données contribuera à la leur fournir."

L'acrylamide est une substance chimique présente dans les denrées alimentaires à cause de certains modes de cuisson, dont certains sont utilisés depuis de nombreuses années, voire des siècles. Il n'est pas évident de réduire les teneurs des denrées alimentaires en acrylamide. Il a été démontré que les denrées riches en amidon, notamment, étaient affectées, y compris les produits céréaliers et ceux à base de pommes de terre qui ont été frits, rôtis ou cuits à haute température. Les risques pour la santé publique ne sont pas clairement établis.

Contexte

En avril 2002, les autorités suédoises ont souligné la présence d'acrylamide dans les denrées alimentaires. La Commission a alors consulté en urgence son Comité scientifique de l'alimentation humaine (CSAH) afin qu'il évalue les risques pour la santé publique. Le 3 juillet 2002, le CSAH a émis un avis dans lequel il concluait que les teneurs en cette substance potentiellement cancérogène devraient être aussi faibles que raisonnablement possible, même si davantage de données seraient nécessaires pour contribuer à les réduire et à en préciser les conséquences pour la santé.

La Commission coordonne plusieurs initiatives destinées à déterminer ce qui peut être fait pour réduire les teneurs des denrées alimentaires en acrylamide, pour mieux comprendre les effets chimiques de leur transformation et de leur cuisson et pour préciser leurs risques pour la santé publique.

La direction générale de la santé et de la protection des consommateurs a constitué une base de données sur les activités de recherche, en étroite collaboration avec l'Autorité européenne de sécurité des aliments (AESA). Le Centre commun de recherche de la Commission coordonne des travaux sur les méthodes d'analyse et la collecte de données. L'acrylamide a également été inclus dans une des rubriques du sixième programme cadre pour la recherche à long terme.

Une base de données disponible en ligne

La base de données élaborée par la direction générale de la santé et de la protection des consommateurs et l'AESA contribue à fournir une vue plus complète des travaux en cours sur l'acrylamide dans les denrées alimentaires. Ces informations seront utilisées pour aider les recherches sur l'acrylamide et pour veiller à ce que des progrès et avancés réels soient réalisés. Cette base de données, qui sera actualisée au fur et à mesure de la disponibilité de nouvelles informations, comporte dix domaines d'étude différents :

  • teneurs des denrées alimentaires en acrylamide;

  • absorption d'acrylamide par voie alimentaire;

  • moyens de réduction des teneurs des denrées alimentaires en acrylamide;

  • mécanismes de formation;

  • biodisponibilité de l'acrylamide dans les denrées alimentaires;

  • toxicologie/cancérogénicité;

  • biomarqueurs;

  • épidémiologie;

  • méthodes d'analyse;

  • activités internationales.

La base de données est disponible sur Internet à l'adresse suivante:

http://ec.europa.eu/food/fs/sfp/fcr/acrylamide/acryl_database_en.html

Pour obtenir d'avantage d'informations sur l'acrylamide dans les denrées alimentaires:

http://ec.europa.eu/food/fs/sfp/fcr/acrylamide/acryl_index_en.html


Side Bar

My account

Manage your searches and email notifications


Help us improve our website