Navigation path

Left navigation

Additional tools

En raison de préoccupations relatives au contrôle de la fièvre aphteuse, l'UE interdit les importations de buf du Paraguay

European Commission - IP/03/269   20/02/2003

Other available languages: EN DE

IP/03/269

Bruxelles, le 20 février 2003

En raison de préoccupations relatives au contrôle de la fièvre aphteuse, l'UE interdit les importations de bœuf du Paraguay

Suite à une proposition de la Commission, les États membres ont approuvé ce jour l'interdiction de toutes les importations de viande bovine fraîche du Paraguay, en raison de problèmes graves liés aux mesures de contrôle et de supervision de la fièvre aphteuse dans ce pays. Cette décision a été approuvée par le Comité permanent de la chaîne alimentaire et de la santé animale.

Une récente inspection effectuée au Paraguay par l'Office alimentaire et vétérinaire (OAV) de la Commission a constaté de graves manquements dans les contrôles sanitaires des animaux, notamment pour la fièvre aphteuse. Des manquements ont également été constatés en ce qui concerne la performance de l'autorité compétente, ainsi que dans le système de certification à l'export du bœuf destiné à l'UE. Compte tenu de cette situation inquiétante, il a été jugé nécessaire d'interdire les importations du Paraguay, afin de protéger la santé des animaux dans l'UE. A la lumière du problème de fièvre aphteuse que l'UE a connu en 2001, la Commission estime qu'il est essentiel d'adresser un message ferme au Paraguay et à d'autres pays, en leur demandant de respecter leurs engagements de mettre en place des contrôles renforcés et des mesures de garantie.

L'UE n'importait que de la viande de bœuf désossée et à maturité (ce qui garantit la destruction du virus de la fièvre aphteuse) de régions où des mesures strictes de contrôle de la santé animale sont en place, les importations d'autres régions n'étant pas autorisées. En octobre 2002, le Paraguay a déclaré une épidémie de fièvre aphteuse dans une zone qui n'était pas autorisée à exporter vers l'UE, et a assuré que des mesures appropriées étaient prises. Malgré cette assurance, la situation ne s'est pas améliorée, ce qui a conduit à l'interdiction annoncée aujourd'hui. La dernière inspection a révélé l'insuffisance des contrôles de la chaîne de production et notamment des contrôles inappropriés du déplacement des animaux entre les zones autorisées à exporter et les zones non autorisées, de sorte que le respect des exigences de l'UE en matière d'importation ne pouvait pas, en fait, être garanti.

Entre janvier et octobre 2002, l'UE a importé 567 tonnes de viande de bœuf du Paraguay.

Prochaines étapes

La décision d'interdire les exportations de viande de bœuf du Paraguay sera réexaminée lorsque les autorités de ce pays pourront donner des garanties suffisantes que ces défaillances ont été corrigées. En outre, la situation devra à nouveau faire l'objet d'une inspection de l'OAV, avant que les exportations vers l'UE puissent reprendre.


Side Bar

My account

Manage your searches and email notifications


Help us improve our website