Navigation path

Left navigation

Additional tools

Programme URBAN II : l'Union européenne accorde une aide de 15,1 millions d'euros en faveur de la revitalisation urbaine à Tarante (Italie)

European Commission - IP/02/81   17/01/2002

Other available languages: EN DE IT

IP/02/81

Bruxelles, 17 janvier 2002

Programme URBAN II : l'Union européenne accorde une aide de 15,1 millions d'euros en faveur de la revitalisation urbaine à Tarante (Italie)

M. Michel Barnier, membre de la Commission européenne chargé de la politique régionale, a annoncé l'approbation par la Commission européenne d'un programme de revitalisation urbaine à Tarante, en Italie. Le programme, adopté au titre de l'initiative communautaire URBAN(1), sera doté de 15,1 millions d'euros financés par l'Union européenne pour la période 2000-2006. Le financement européen ayant attiré 16,6 millions d'euros supplémentaires provenant du secteur public et 7 millions d'euros du secteur privé, le total des ressources se monte à 38,7 millions d'euros. Parmi les priorités figureront la formation, l'amélioration de l'environnement physique et de l'environnement des entreprises et diverses mesures visant à favoriser l'intégration des catégories défavorisées, en particulier sur le marché du travail.

Annonçant cette décision, M. Michel BARNIER a déclaré : «Les programmes URBAN reposent sur une initiative créatrice et novatrice en matière de revitalisation urbaine. Ces programmes mettent fortement l'accent sur la population locale en la faisant participer à tous les stades du processus de prise de décision. Le programme concernant Tarente ne fait pas exception à la règle. Il mobilise un partenariat local puissant et j'approuve totalement les priorités du programme: intégration sociale, formation et rénovation des infrastructures relatives aux entreprises et de l'environnement physique. Je suis certain que ce programme contribuera de manière substantielle à la revitalisation urbaine de Tarante

Le programme couvre une zone de 509 ha comptant 47 400 habitants, des deux côtés du golfe proche de Tarante et incluant l'île faisant face à la ville. Compte tenu de l'organisation géographique de la ville, les transports urbains causent de plus en plus de problèmes pour l'environnement et la mobilité urbaine. L'une des rives du golfe se caractérise par des quartiers ouvriers (Porta Napoli et Tamburi), qui sont proches de l'industrie sidérurgique. Sur l'autre rive du golfe se trouve un quartier dégradé du 19e siècle (Borgo) où était situé l'essentiel du secteur des services. Ces quartiers sont confrontés au chômage à long terme, à un taux élevé de criminalité, à la pauvreté, à la pollution de l'air et du sol et à une concentration élevée de personnes âgées et d'immigrants. Toutefois, l'emplacement de cette zone permettrait de la transformer pour qu'elle devienne «l'entrée principale de la ville», avec un environnement naturel attrayant et des fonctions spécialisées.

Le centre historique de Tarante (città vecchia, premier établissement en 700 avant JC sur l'île) a été abandonné après la seconde guerre mondiale. Une bonne partie (70%) de ses bâtiments ont des problèmes de stabilité. Le défi consiste donc à réhabiliter le centre historique.

Le programme est axé sur les priorités suivantes:

Affectations multiples des sols et développement durable: l'accent est mis en l'occurrence sur la réhabilitation des immeubles et des espaces d'importance historique ainsi que sur la formation à la restauration des bâtiments historiques (concours communautaire: 8,2 millions d'euros).

Esprit d'entreprise, pactes pour l'emploi et développement économique: L'encouragement et la création de petites et moyennes entreprises en vue d'améliorer les secteurs touristique et commercial, l'aide aux catégories défavorisées à reprendre pied sur le marché du travail, la formation intégrée et les services visant à développer la société de l'information bénéficieront d'un financement au titre de cette priorité (concours communautaire: 4 millions d'euros).

Systèmes de transports publics intégrés et respectueux de l'environnement: Les projets concernent le développement des transports publics, la création de corridors écologiques, de circuits pour les cyclistes et les piétons, la mobilité maritime et le développement du site du port (concours communautaire: 1 million d'euros).

Amélioration de l'environnement: Un financement sera accordé à la réhabilitation des zones vertes urbaines et à la promotion de l'utilisation efficace de l'énergie et des énergies renouvelables (concours communautaire: 0,9 million d'euros).

Un montant complémentaire de 1 million d'euros (concours communautaire) sera affecté à l'assistance technique.

Comme pour tous les programmes URBAN, le présent programme sera financé par le Fonds européen de développement régional (FEDER) sous la responsabilité de M. Barnier.

URBAN

L'objectif de l'initiative communautaire URBAN est «la revitalisation économique et sociale des villes et des quartiers en crise pour promouvoir un développement urbain durable». La seconde série d'initiatives d'URBAN («URBAN II»), qui s'étendra sur la période 2000-2006, contribuera à aider 70 zones urbaines déshéritées de l'Union européenne. Le financement total assuré par la seule Union représentera 728,3 millions d'euros et attirera au moins un montant égal dans le cadre des fonds de contrepartie provenant à la fois des secteurs publics et privés.

La dotation totale de l'initiative URBAN pour l'Italie représente 114,8 millions d'euros. Des programmes ont été soumis pour Turin, Milan, Gênes, Carrara, Pescara, Caserta, Tarante, Mola di Bari, Crotone et Misterbianco.

Ce qui caractérise URBAN II, c'est la mise au point de modèles novateurs pour la revitalisation urbaine. Son autre particularité, c'est d'avoir misé sur le partenariat et sur la participation des acteurs locaux. Il y aura également un échange d'informations et d'expériences concernant le développement urbain durable dans l'ensemble de l'Union européenne.

URBAN II est financé par le Fonds européen de développement régional (FEDER). Peuvent bénéficier de ce financement des initiatives telles que la rénovation des bâtiments et des espaces publics, les initiatives locales en faveur de l'emploi, l'amélioration des systèmes d'enseignement et de formation des catégories défavorisées, la conception de systèmes de transport publics respectueux de l'environnement, l'introduction de systèmes de gestion de l'énergie plus efficaces et le recours aux énergies renouvelables, développant le potentiel créé par les technologies de l'information.

La Commission adopte les programmes qui sont proposés par un partenariat comprenant des groupes locaux et des associations. La durée de validité de ces programmes correspond à l'ensemble de la période 2000-2006; les acteurs locaux participent à toutes les phases du processus.

Autorité de gestion

L'autorité de gestion du programme URBAN II pour Tarante est le conseil municipal de Tarante:

Comune di Taranto

Gabinetto del Sindaco

Mr Antonio Liscio

Palazzo di Città

Taranto

Téléphone: +39 (0) 99 4581981

Téléphone: +39 (0) 99 4581981; (0) 99 4581546

Télécopie. +39 (0) 99 4581414

Courrier électronique: riscitvecchia@libero.it

Informations complémentaires

Des informations plus détaillées concernant URBAN II se trouvent dans MEMO/01/301 du 25 septembre 2001 ou sur les sites internet ci-après:

Commission européenne :

http://www.inforegio.ec.europa.eu/wbpro/PRORD/prordc/prordc18_fr.htm

site national: http://www.infrastrutturetrasporti.it

(1) Voir ci-dessous la description d'URBAN II.


Side Bar

My account

Manage your searches and email notifications


Help us improve our website