Navigation path

Left navigation

Additional tools

Fièvre aphteuse en Argentine: levée partielle des restrictions

European Commission - IP/02/69   16/01/2002

Other available languages: EN DE ES

IP/02/69

Bruxelles, 15 janvier 2002

Fièvre aphteuse en Argentine: levée partielle des restrictions

Le Comité vétérinaire permanent (CVP) a voté aujourd'hui en faveur d'une proposition de la Commission européenne concernant la fièvre aphteuse en Argentine. À compter du 1er février 2002, l'importation dans l'UE de viande bovine fraîche, désossée et à maturité, sera autorisée à partir de tout le pays à l'exception des provinces de La Pampa et Santiago del Estero.

L'importation par l'Union européenne de viande fraîche d'animaux sensibles à la fièvre aphteuse en provenance d'Argentine avait été suspendue le 13 mars 2001 à la suite de cas de fièvre aphteuse dans ce pays. Pour maîtriser la situation, l'Argentine avait entamé un programme de vaccination des bovins. Deux missions d'inspection de l'Office alimentaire et vétérinaire (OAV) ont été effectuées en vue d'examiner la situation épidémiologique et les mesures de lutte mises en œuvre sur place. Les autorités vétérinaires argentines compétentes ont traité la plupart des problèmes identifiés par l'OAV et confirmé que la maladie avait été éradiquée partout sauf dans deux provinces. En outre, un deuxième programme de vaccination contre la fièvre aphteuse a été achevé à la fin de l'année 2001.

Lors d'une réunion tenue le 11 janvier 2002, les autorités vétérinaires argentines ont fourni des informations et garanties supplémentaires; il convient donc de permettre l'importation de viande bovine fraîche désossée et à maturité à partir des régions n'ayant enregistré aucun cas de fièvre aphteuse au cours des 60 derniers jours. Des cas étant apparus en deçà de ce délai de 60 jours dans les provinces de La Pampa et Santiago del Estero, celles-ci sont exclues de la levée de l'interdiction.

Cette proposition doit encore être adoptée officiellement par la Commission au cours des prochains jours. La décision doit entrer en vigueur le 1er février 2002, elle sera réexaminée lors de la réunion du Comité vétérinaire permanent prévue les 22 et 23 janvier de façon à ce que toute nouvelle garantie ou information requise puisse être fournie à la Commission.

David Byrne, Commissaire chargé de la santé et la protection des consommateurs, s'est félicité des progrès observés dans l'éradication de la fièvre aphteuse en Argentine: "Nous avons dû agir fermement en introduisant l'interdiction d'importation en mars afin de protéger l'UE du risque de fièvre aphteuse. Cependant, il convient désormais de reconnaître les progrès accomplis et de revoir notre décision. J'encourage l'Argentine à poursuivre ses efforts pour éradiquer la maladie, les responsables de la Commission maintiendront des contacts étroits avec leurs homologues argentins en vue de suivre l'évolution de la situation."


Side Bar

My account

Manage your searches and email notifications


Help us improve our website