Chemin de navigation

Left navigation

Additional tools

Autres langues disponibles: EN DE

IP/02/548

Brussels, 11 April 2002

Peste porcine classique en Allemagne et en Espagne

Le comité permanent de la chaîne alimentaire et de la santé animale s'est prononcé en faveur des propositions de la Commission européenne en matière de peste porcine classique (PPC) en Allemagne et en Espagne. En ce qui concerne l'Allemagne, en raison de la découverte de foyers de PPC, les exportations de porcs vivants et de leurs sperme, ovules et embryons au départ d'une partie de la RHÉNANIE-PALATINAT ont été interdites. Quant à l'Espagne, les mesures déjà introduites, et qui devaient s'appliquer jusqu'au 30 avril, seront étendues jusqu'au 31 mai. Les propositions vont maintenant être adoptées par la Commission. La situation sera revue lors de la prochaine réunion du comité, les 7 et 8 mai.

Allemagne

Des foyers de peste porcine classique (PPC) se déclarent parfois chez des porcs domestiques dans des régions d'Allemagne où la présence de la maladie est connue chez des porcs sauvages. Des mesures de restriction sont déjà en vigueur dans ces régions. Malgré tout, le 5 avril, un foyer de PPC a été confirmé en Rhénanie-Palatinat, dans le Kreis de Südliche Weinstrasse, en-dehors de la zone placée sous contrôle permanent pour cause de PPC chez les porcs sauvages. Les autorités allemandes ont mis en oeuvre les mesures prévues dans la directive 2001/89/CE du Conseil du 23.10.2001 relative à des mesures communautaires de lutte contre la peste porcine classique.

Toutefois, devant l'évolution de la situation, la Commission a décidé de proposer des mesures visant à interdire l'exportation de porcs vivants et de leurs sperme, ovules et embryons au départ de la Rhénanie-Palatinat, à l'exception des régions situées sur la rive orientale du Rhin.

La Commission va maintenant adopter officiellement cette proposition, qui entrera immédiatement en vigueur et sera applicable jusqu'au 30 juin 2002.

Espagne

En dépit de toutes les mesures de restriction introduites depuis plusieurs mois, des foyers de PPC continuent d'être signalés dans la comarca d'Osona, dans la province de Barcelone. Le douzième foyer de cette année vient d'être confirmé.

Devant cette situation, les mesures existantes d'interdiction des exportations de porcs vivants et de leurs sperme, ovules et embryons au départ de la province de Barcelone et des comarcas de Ripollès, Garrotxa et Selva dans la province de Gérone, dans la région autonome de Catalogne, qui sont d'application jusqu'au 30 avril, sont maintenant étendues jusqu'au 31 mai.

La Commission et les États membres engagent vivement l'Espagne et l'Allemagne à rester vigilantes et de prendre toute mesure possible pour éradiquer la maladie. Les services de la Commission sont en contact étroit et permanent avec les autorités et sont tenus pleinement informés de l'évolution de la situation.


Side Bar

Mon compte

Gérez vos recherches et notifications par email


Aidez-nous à améliorer ce site