Navigation path

Left navigation

Additional tools

Other available languages: EN DE

IP/02/465

Bruxelles, le 25 mars 2002

La Commission approuve la prolongation du plan d'action visant à promouvoir une utilisation plus sûre d'Internet

La Commission européenne a décidé aujourd'hui de prolonger de deux ans le plan d'action visant à promouvoir une utilisation plus sûre d'Internet. L'UE a été l'un des pionniers de la lutte contre les contenus illégaux et préjudiciables sur le réseau Internet puisqu'elle a commencé son action dès 1996. Le plan d'action visant à promouvoir une utilisation plus sûre d'Internet est l'un des piliers de l'action communautaire dans ce domaine. La Commission propose maintenant une nouvelle phase de ce plan d'action, qui ne viendrait ainsi à expiration qu'à la fin de 2004. "Les contenus et les applications comptent parmi nos priorités dans le domaine du développement de l'internet", a déclaré M. Erkki Liikanen, Membre de la Commission européenne chargé des entreprises et de la société de l'information. "Mais nous devons également faire en sorte que l'internet devienne plus sûr pour chacun d'entre nous. Le plan d'action doit y contribuer. Nous nous attacherons maintenant à sensibiliser les utilisateurs aux aspects liés à la sécurité, notamment pour les applications personnalisées et interactives (comme le"bavardage et les jeux en ligne) et les applications mobiles, ainsi que pour les nouvelles applications qui sont apparues depuis le lancement du plan d'action initial".

Le plan d'action visant à promouvoir une utilisation plus sûre d'Internet poursuit les objectifs suivants:

  • créer un environnement plus sûr en mettant en place un réseau de lignes directes (hot-lines) en Europe et en encourageant l'auto-réglementation;

  • développer les systèmes de filtrage et de classification volontaire des contenus;

  • encourager les actions de sensibilisation transnationales au niveau européen.

La Commission européenne propose de prolonger le plan d'action en cours (1999-2002) et de le doter d'une enveloppe budgétaire supplémentaire de 13,3 millions d'euros (le budget alloué au plan d'action initial se montait à 25 millions d'euros).

Pour élaborer un programme de suivi, la Commission a consulté les acteurs concernés, dont la grande majorité se sont déclarés favorables à l'objectif de coordination dans le domaine de l'utilisation plus sûre d'Internet, aux niveaux tant national qu'européen.

Le plan d'action prolongé:

  • contribuera à la réalisation des objectifs du plan d'action eEurope;

  • comprendra des mesures destinées à encourager les échanges d'informations et la coordination entre les acteurs concernés au niveau national. Il est fait spécifiquement référence aux pays candidats;

  • réunira au sein d'un forum tous les opérateurs actifs dans le domaine de l'auto-réglementation;

  • couvrira différents types de contenus ou comportements illicites, y compris les contenus racistes;

  • recherchera des moyens d'éviter que les enfants ne puissent être contactés en ligne par des pédophiles.

La seconde phase servira de phase préparatoire à une éventuelle initiative ultérieure, plus générale, ayant trait au contenu de l'internet et des nouveaux médias en ligne, et consistant, le cas échéant, à soutenir la création de contenus européens de qualité destinés spécifiquement aux enfants et la formation aux nouveaux médias afin de faire face à la convergence technologique et aux problèmes plus vastes de la sûreté en ligne, comme la protection des consommateurs.

Exemples de projets

  • Le projet de sensibilisation "Educaunet" (http://www.educaunet.org/), financé par l'UE et axé sur le rôle essentiel de l'éducation dans le renforcement de la sécurité d'utilisation de l'internet, a présenté ses résultats le 20 mars à Paris (http://www.social.gouv.fr/htm/info_com/fete_02/intro.htm). Divers outils et supports conviviaux ont été produits, aussi bien pour les enfants que pour les adultes, sur la base des outils et jeux interactifs. Les activités de communication sont actuellement développées et portent notamment sur la création d'un réseau de partenaires regroupant des médias, des parents, des experts et des éducateurs.

  • L'ICRA (Internet Content Rating Association) a lancé son ICRAfilter le jeudi 21 mars 2002. Ce lancement représente un développement important dans les efforts déployés par les membres de cette association pour protéger les enfants contre les contenus potentiellement préjudiciables tout en respectant la liberté d'expression des fournisseurs de contenus. Le filtre ICRAfilter est axé sur le choix des utilisateurs. Il sera perfectionné par l'utilisation de filtres protecteurs tiers et permet l'emploi de listes. Il sera adapté et distribué par des associations et entreprises commerciales de premier plan du secteur concerné (http://www.icra.org)

Pour de plus amples informations sur le plan d'action visant à promouvoir la sécurité d'utilisation d'Internet, il convient de consulter les sites web suivants:

http://ec.europa.eu/information_society/programmes/iap/index_en.htm

http://www.saferinternet.org

(plate-forme d'échange sur la sensibilisation)


Side Bar

My account

Manage your searches and email notifications


Help us improve our website