Navigation path

Left navigation

Additional tools

3 millions d'étudiants Erasmus en 2010 ? Viviane Reding appelle à la mobilisation à l'occasion de la Semaine Erasmus

European Commission - IP/02/1525   21/10/2002

Other available languages: EN DE DA ES IT

IP/02/1525

Bruxelles, le 21 octobre 2002

3 millions d'étudiants Erasmus en 2010 ? Viviane Reding appelle à la mobilisation à l'occasion de la Semaine Erasmus

Pour célébrer le millionième étudiant Erasmus, la Commissaire européenne responsable de l'Education et de la Culture, Viviane Reding, convie la semaine prochaine à Bruxelles 30 étudiants, anciens ou actuels « Erasmus » issus de l'ensemble des pays participant au programme (15 Etats Membres, 3 pays de l'EEE et 12 pays candidats à l'adhésion). Ces trente jeunes ou moins jeunes rencontreront le Président de la Commission européenne, Romano Prodi, et le Premier ministre danois, Anders Fogh Rasmussen à l'occasion du Conseil européen, le 24 octobre. La Commission européenne entend profiter de cette Semaine Erasmus (18 au 25 octobre) pour avancer des idées afin d'amplifier le succès de ce programme et d'en améliorer certains aspects.

« A l'occasion de la célébration du millionième étudiant Erasmus, je tiens à remercier tous ceux qui ont participé au succès d'Erasmus, et notamment l'équipe des 1800 universités participantes dans 30 pays, les professeurs et les équipes des agences nationales. Erasmus est un grand succès et un programme phare de l'intégration européenne. Mais quelle sera la prochaine étape ? Je suis convaincue que beaucoup de choses peuvent et doivent être améliorées, telles que la visibilité d'Erasmus et la taille des bourses. Nous avons atteint à présent le million d'étudiants Erasmus. Mon but est d'atteindre le deuxième million d'ici 2007 et 3 millions d'étudiants Erasmus en 2010», a déclaré Viviane Reding.

Le programme Erasmus, qui a débuté en 1987, finance la mobilité des étudiants et professeurs de l'enseignement supérieur. Il est devenu l'une des initiatives les mieux connues dans le domaine de l'éducation. En 15 ans, il est passé de 3000 à 120 000 étudiants bénéficiaires de bourses chaque année (Cf. MEMO/02/190 du 16 septembre 2002).

La Charte de l'Etudiant Erasmus

Pour améliorer la visibilité du programme, la Commission lancera la semaine prochaine avec les 30 « ambassadeurs Erasmus » (conférence de presse à la Maison d'Erasme à Anderlecht le 24 octobre à 10.30h) la Charte de l'Etudiant Erasmus, un nouveau document sous forme de passeport, qui présente les droits et les obligations des étudiants Erasmus, et les apports d'un séjour Erasmus : reconnaissance complète dans l'université d'origine des crédits obtenus dans l'université d'accueil, exemption des droits d'inscription, droit de conserver les bourses nationales, etc.

Plus de bourses grâce au partenariat avec des entreprises privées

L'objectif des 3 millions à atteindre en 2010 sera possible, non seulement si Erasmus est reconnu comme un programme performant par de plus en plus d'étudiants, mais aussi si le nombre de bourses disponibles pour les étudiants peut augmenter sans provoquer une diminution du montant de celles-ci. Une solution proposée par la Commissaire est l'engagement et le partenariat d'entreprises privées avec le programme Erasmus. Certains Etats Membres et régions fournissent un soutien supplémentaire pour augmenter le nombre ou le montant des bourses Erasmus, notamment en France, Allemagne et Espagne. Il arrive aussi que des banques et des fondations privées apportent leur support. Ce support complémentaire, public et privé, devrait devenir plus systématique et répandu. Il s'agira donc d'encourager les Etats membres à agir de la sorte. La Commission prendra des initiatives en ce sens.

L'exportation des emprunts et des bourses publiques

Comme le montant actuel de la bourse mensuelle Erasmus - 140 Euros en moyenne doit servir à couvrir les coûts du voyage et ceux liés à la différence des niveaux de vie, la question du montant des bourses dont bénéficie en fin de compte chaque étudiant Erasmus dépend aussi de l'existence d'un système de bourses publiques et d'emprunts, exportables d'un pays à l'autre. La Commission souhaite que cette « exportabillité » s'étende à tous les pays participant au programme. C'est déjà le cas en Allemagne, Autriche, France, Finlande, Irlande, Norvège, Suède, Islande, au Luxembourg, au Danemark et aux Pays-Bas. Si tous les gouvernements concernés mettaient en place ces emprunts et ces bourses exportables, leurs étudiants pourraient alors bénéficier du soutien minimal nécessaire pour étudier chez eux et / ou à l'étranger, ce qui permettrait d'augmenter fortement le nombre des étudiants Erasmus.

Ouvrir les universités à l'international et créer des réseaux entre les universités

Enfin, pour aider les étudiants à préparer et / ou compléter leur expérience Erasmus, et pour donner à ceux qui restent chez eux une expérience de l'Europe pour leur développement personnel et professionnel, Viviane Reding encourage les universités à inviter et / ou engager plus de professeurs étrangers et à développer l'apprentissage à distance par l'usage d'Internet. La Commission va proposer avant la fin de cette année un programme e-learning afin, notamment, d'aider les écoles à se jumeler « électroniquement » et les universités à créer des campus virtuels. Cette ouverture internationale des universités suppose aussi qu'elles fassent un effort quant à l'offre linguistique proposée aux étudiants désireux de faire une expérience de mobilité : l'insuffisance de préparation linguistique est aujourd'hui l'un des handicaps au développement d'Erasmus.

Lors de la semaine Erasmus à Bruxelles, c'est avant tout aux jeunes que la Commissaire s'adressera, pour leur répéter: « N'hésitez pas à vivre l'expérience passionnante d'Erasmus (voyez « l'Auberge espagnole ») ; elle sera aussi excellente pour votre carrière ! Et à l'heure où vous vous interrogez sur votre avenir professionnel, envisagez la possibilité d'un séjour dans une université d'un autre pays d'Europe. Aux parents, aux gouvernements et aux employeurs, je voudrais dire que l'investissement dans des études de haut niveau à l'étranger sert à la fois l'individu et la société. »

La liste des noms et parcours et les coordonnées des 30 « ambassadeurs Erasmus » sont disponibles auprès du porte-parole.

En annexe : le programme de la semaine Erasmus à Bruxelles. Les activités sont ouvertes à la presse. Un programme d'activités est aussi organisé dans les Etats membres par les Agences nationales du programme Socrates qui gèrent Erasmus. Ce programme est disponible sur le site de la Direction générale Education et Culture :

http://europa.eu.int/comm/education/erasmus_fr.html

30 étudiants Erasmus à Bruxelles pour la Semaine Erasmus

    Programme

      Jeudi 24 octobre

  • 8.30 Petit-déjeuner et échange de vues avec la Commissaire Viviane Reding (Breydel)

  • 10.30 11.30 Remise des médailles aux 30 étudiants Erasmus, lancement de la Charte de l'Etudiant Erasmus Conférence de presse à 10.30 (Maison Erasmus à Bruxelles : rue du Chapitre, 31 - 1070 Anderlecht - T : 02/521.13.83)

  • 12.55 Photographie des 30 étudiants avec le Président Romano Prodi, le Président du Conseil Monsieur Fogh Rasmussen et la Commissaire Viviane Reding (Breydel)

      Vendredi 25 octobre

  • 10.00 14.00 Visite au Parlement européen

Side Bar

My account

Manage your searches and email notifications


Help us improve our website