Navigation path

Left navigation

Additional tools

Décisions du comité permanent de la chaîne alimentaire et de la santé animale - résidus d'antibiotiques

European Commission - IP/02/1351   20/09/2002

Other available languages: EN DE

IP/02/1351

Bruxelles, 20 septembre 2002

Décisions du comité permanent de la chaîne alimentaire et de la santé animale - résidus d'antibiotiques

Le comité permanent de la chaîne alimentaire et de la santé animale s'est prononcé aujourd'hui en faveur des propositions de la Commission visant à mettre fin au régime de contrôles renforcés des résidus d'antibiotiques dans certains produits de poisson en provenance de Chine et aux contrôles systématiques des crevettes importées du Viêt Nam et du Pakistan. Le comité a aussi approuvé les propositions de la Commission visant à ouvrir le marché européen à certains produits alimentaires de plusieurs pays en voie de développement (PVD). Ceci montre clairement qu'il est possible pour les PVD de se conformer aux normes sanitaites de l'UE et de commercer avec l'Union européenne. Le comité permanent de la chaîne alimentaire et de la santé animale a en outre émis un avis favorable sur une proposition visant à vérifier la présence de résidus d'antibiotiques dans le lait en poudre et les produits d'allaitement artificiel destinés à l'alimentation animale importés d'Ukraine et à contrôler la viande de volaille importée du Brésil. Toutes les propositions vont être adoptées officiellement par la Commission et entreront en vigueur sous peu.

Chine

À la suite de la découverte de chloramphénicol dans certains produits de la pêche et de l'aquaculture importés de Chine et des lacunes constatées lors d'une mission d'inspection de la Commission en Chine, les importations de certains produits d'origine animale en provance de Chine avaient été suspendues en mars de cette année (IP/02/143). À l'époque, la Commission avait précisé que cette décision serait réexaminée à la lumière des informations complémentaires fournies par les autorités chinoises et des résultats de tests plus nombreux effectués par les États membres sur les lots arrivés avant le 14 mars. En mai, (IP/02/693), à la lumière des informations fournies par les autorités chinoises et des résultats favorables des tests effectués, les importations de certains produits de poisson, de gélatines et de boyaux ont été reprises, sous réserve de contrôles et de tests renforcés pour garantir leur sûreté.

Compte tenu des résultats favorables des tests effectués sur les produits de poisson ces derniers mois, il a été décidé aujourd'hui que les contrôles renforcés ne sont plus nécessaires pour les poissons entiers, éviscérés et étêtés et les filets de poisson des espèces suivantes: lieu de l'Alaska, morue et sébaste, merlan bleu, flétan, églefin, hareng, limande du Japon, céphalopodes, plie, saumon du Pacifique et filets de saumon. Les contrôles renforcés sont maintenus pour les boyaux.

Viêt Nam

En mars de cette année, à la suite de la découverte de résidus de nitrofuranes dans des crevettes importées du Viêt Nam, des contrôles systématiques avaient été imposés sur tous les lots de crevettes importées du Viêt Nam. (IP/02/436). Cette décision a été reconsidérée à la lumière des garanties fournies par les autorités compétentes du Viêt Nam et sur la base des résultats des tests effectués. L'obligation de contrôles systématiques est en conséquence levée.

Pakistan

À la suite de la découverte de résidus de chloramphénicol dans des crevettes importées du Pakistan, des contrôles systématiques avaient été imposés en janvier sur tous les lots de crevettes du Pakistan. Cette décision a été reconsidére à la lumière des garanties fournies par les autorités compétentes pakistanaises et sur la base des résultats des tests effectués. L'obligation de contrôles systématiques est en conséquence levée.

Ukraine

Les résultats de contrôles récents effectués par des États membres sur du lait écrémé en poudre et des produits d'allaitement artificiel à base de lait écrémé en poudre, destinés à l'alimentation animale, ont révélé la présence de chloramphénicol. Un contrôle systématique des lots de ces produits est imposé en conséquence

Brésil

La présence de nitrofuranes a été détectée dans des viandes de volaille importées du Brésil. Un contrôle systématique de tous les lots de viande de volaille et de produits et préparations à base de volaille en provenance du Brésil est imposé en conséquence.

Autres pays tiers

Sur la base des résultats de missions d'inspection menées sur place par l'Office alimentaire et vétérinaire, le comité a décidé de faire figurer le Costa Rica, la Papouasie-Nouvelle-Guinée, la Nouvelle-Calédonie, le Suriname, le Mozambique, le Honduras, le Kazakhstan et le Groenland sur la liste des pays autorisés à exporter des produits de la pêche sans restriction vers la CE . Le comité a aussi décidé d'autoriser les importations de boyaux d'Oman, de gélatine du Canada, de viande de gibier sauvage du Groenland et de produits de la pêche de Suisse.


Side Bar

My account

Manage your searches and email notifications


Help us improve our website