Navigation path

Left navigation

Additional tools

Other available languages: EN DE

IP/02/1094

Bruxelles, le 18 juillet 2002

Denrées alimentaires: la Commission propose une évaluation de la sécurité et une autorisation des arômes de fumée au niveau de l'Union européenne

La Commission européenne est intervenue en faveur de la santé publique en proposant de nouvelles procédures pour l'évaluation de la sécurité et l'autorisation des arômes "de fumée". Un goût fumé est ajouté à de nombreux produits, qui vont du jambon fumé au saumon fumé. Les arômes de fumée sont souvent utilisés à la place de la fumée fraîche pour donner un goût fumé à des denrées alimentaires telles que la viande, le poisson ou les snacks. La composition chimique de la fumée est complexe et les aliments fumés en général posent des problèmes de santé. Les arômes de fumée sont produits en condensant de la fumée fraîche dans de l'eau. La fumée condensée est ensuite fractionnée et purifiée pendant la production d'arômes de fumée. Du fait de ce procédé de purification, l'utilisation d'arômes de fumée est généralement considérée comme posant moins de problèmes de santé que le procédé de fumage traditionnel.

Une vaste gamme d'arômes de fumée est produite à partir des condensats de fumée. Le comité scientifique de l'alimentation humaine, comité indépendant qui conseille la Commission sur des questions relatives à la santé des consommateurs et à la sécurité alimentaire, a conclu que les multiples arômes de fumée existants sont basés sur un nombre limité de condensats de fumée disponibles sur le marché et que, par conséquent, l'évaluation toxicologique devrait se concentrer sur ces condensats de fumée plutôt que sur les multiples arômes de fumée dérivés.

Sur la base de cet avis, la Commission a proposé d'établir une procédure d'évaluation de la sécurité et d'autorisation des condensats de fumée. Pour une demande d'autorisation d'un condensat de fumée, le producteur devra fournir des informations détaillées sur la méthode de production ainsi que sur les autres étapes de la production d'arômes de fumée dérivés, les utilisations prévues dans ou sur des denrées alimentaires ou des catégories de denrées alimentaires spécifiques, les spécifications chimiques, les études toxicologiques et les méthodes validées d'échantillonnage et de détection. L'évaluation sera réalisée par l'Autorité européenne de sécurité des aliments selon une procédure transparente et dans un délai précis. Pour chaque demande, la Commission prendra une décision en fonction du résultat de l'évaluation.

La Commission propose de limiter les autorisations à une période de dix ans, au terme de laquelle elles devront être renouvelées. Cette disposition apporterait la garantie que les produits sont régulièrement réévalués en fonction des connaissances scientifiques et techniques les plus récentes.

La proposition de règlement de la Commission relatif aux arômes de fumée utilisés ou destinés à être utilisés dans ou sur les denrées alimentaires sera soumise au Parlement européen et au Conseil pour adoption dans le cadre de la procédure dite de codécision.

De plus amples informations sont disponibles sur le site "arômes" de la Direction générale Santé et protection de la sécurité de la Commission: http://europa.eu.int/comm/food/fs/sfp/addit_flavor/flavourings/index_fr.html


Side Bar

My account

Manage your searches and email notifications


Help us improve our website