Navigation path

Left navigation

Additional tools

Other available languages: EN DE

IP/01/1715

Bruxelles, 3 décembre 2001

Programme Urban II: l'Union européenne autorise une aide de 9,9 millions d'euros pour la revitalisation de Dortmund 'Nordstadt', en Allemagne

M. Michel Barnier, membre de la Commission européenne chargé de la politique régionale a annoncé que la Commission européenne a approuvé un programme pour la revitalisation de Dortmund, dans le Land de Rhénanie-du-Nord-Westphalie, en Allemagne. Ce programme, adopté au titre de l'initiative communautaire URBAN II(1) sera doté de 9,9 millions d'euros accordés par l'Union européenne pour la période 2000-2006. Le financement européen ayant attiré quelque 18 millions d'euros dans des investissements complémentaires provenant du secteur public et 0,8 million d'euros du secteur privé, le total des ressources s'élève à quelque 28,7 millions d'euros. Parmi les priorités figureront l'amélioration de la qualité des infrastructures urbaines et de l'aménagement du territoire, la promotion de l'économie locale, la prévention de l'exclusion sociale et l'encouragement des réseaux de citoyens.

Annonçant cette décision, M. Michel BARNIER a déclaré: «l'initiative communautaire URBAN II repose sur une approche créatrice et novatrice en matière de revitalisation urbaine. Ces programmes mettent fortement l'accent sur les populations et les organisations locales en les faisant participer à tous les stades du processus de prise de décision. Le programme URBAN II concernant de district de Nordstadt de la ville de Dortmund ne fait pas exception à la règle. Il mobilise un partenariat local puissant et j'approuve totalement les priorités du programme concernant le développement local. Je suis certain que ce programme contribuera de manière substantielle à la revitalisation urbaine de Dortmund

La zone concernée par le programme couvre une partie du district de 'Nordstadt' de et compte une population éligible de 55 000 habitants, sur une superficie de moins de 300 hectares. Les problèmes socio-économiques de Nordstadt sont liés à la disparition progressive des industries houillère et sidérurgique, bon nombre d'habitants ayant travaillé dans ces industries. La région est encore confrontée à un chômage élevé, en particulier au sein des minorités ethniques et parmi les jeunes. La pauvreté est très répandue et accroît le risque d'exclusion sociale, et le niveau d'instruction est faible.

Le programme vise à traiter ces problèmes en se concentrant sur trois priorités:

  • améliorer la qualité de l'environnement urbain physique, en mettant l'accent sur les espaces publics dans les zones de logement. Les espaces occupés précédemment par des usines devraient désormais se voir attribuer un rôle "vert" ou une fonction récréative, en particulier pour les enfants et les jeunes gens (contribution communautaire: 2,3 millions d'euros),

  • promouvoir l'économie locale, notamment en renforçant les entreprises locales par des services de conseil et le soutien aux investissements, en faisant la promotion de la région et en stimulant l'esprit d'entreprise, en favorisant les pactes pour l'emploi et les réseaux d'entreprises locales (contribution communautaire: 4,5 millions d'euros),

  • stimuler les initiatives et les structures de base au niveau des habitants, en particulier par l'intégration des groupes courant le risque de l'exclusion sociale et par la promotion des écoles en tant que centres de l'intégration sociale. Parmi les mesures faisant partie du projet, on peut noter des mesures (services de conseil, thérapie) en faveur des prostituées, des toxicomanes et les alcooliques, l'encouragement des activités sociales dans les écoles et autour de celles-ci, avec la participation des parents, etc. (contribution communautaire: 2,5 millions d'euros).

Une contribution communautaire d'environ 0,6 million d'euros sera affectée à l'assistance technique.

Conformément aux objectifs d'URBAN, une attention particulière sera accordée aux stratégies novatrices de développement et aux projets pilotes, à l'échange (inter) national des expériences et des meilleures pratiques, à l'introduction d'améliorations au niveau des pouvoirs locaux, à une participation à la gestion de la cité, à la constitution de capacités locales et à la mise en œuvre d'un plan de communication.

Initiative communautaire URBAN II

L'objectif de l'initiative communautaire URBAN est «la revitalisation économique et sociale des villes et des quartiers en crise pour promouvoir un développement urbain durable». La seconde série d'initiatives d'URBAN («URBAN II») qui s'étendra sur la période 2000-2006 contribuera à aider 70 zones urbaines déshéritées de l'ensemble de l'Union européenne. Le financement total assuré par la seule Union sera de 728,3 millions d'euros et attirera au moins un montant égal dans le cadre des fonds de contrepartie provenant des secteurs public et privé.

La dotation totale de l'initiative URBAN II pour l'Allemagne représente 145,7 millions d'euros. Des programmes ont été présentés pour Berlin, Bremerhaven, Dessau, Dortmund, Gera, Kassel, Kiel, Leipzig, Luckenwalde, Mannheim/Ludwigshafen, Neubrandenburg et Sarrebruck.

Ce qui caractérise URBAN II, c'est la mise au point de modèles novateurs pour la revitalisation urbaine. Son autre particularité c'est d'avoir misé sur le partenariat et sur la participation des acteurs locaux. Il y aura également un échange d'informations et d'expériences concernant le développement urbain durable dans l'ensemble de l'Union européenne.

URBAN II est financé par le Fonds européen de développement régional (FEDER) qui relève de la compétence de M. Barnier. Peuvent bénéficier de ce financement des initiatives telles que la rénovation des bâtiments et des espaces publics, les initiatives locales en faveur de l'emploi, l'amélioration des systèmes d'enseignement et de formation des catégories défavorisées, la conception de systèmes de transports publics respectueux de l'environnement, l'introduction de systèmes de gestion de l'énergie plus efficaces et le recours aux énergies renouvelables, développant le potentiel créé par les technologies de la société de l'information.

La Commission adopte les programmes qui sont proposés par un partenariat comprenant des groupes locaux et des associations. La durée de validité de ces programmes correspond à l'ensemble de la période 2000-2006; les acteurs locaux participent à toutes les phases du processus.

Autorité de gestion

Ministerium für Städtebau und Wohnen,

Kultur und Sport des Landes Nordrhein-Westfalen

Breite Straße 31

D-40213 Düsseldorf

Phone: +49 (0) 211/3483-288

Fax :+49 (0) 211/3483-651

E-Mail : karl.jasper@mswks.nrw.de

Informations complémentaires

Des informations plus détaillées concernant URBAN II peuvent être trouvées dans MEMO/01/301 ou sur le site web de la Commission européenne: http://www.inforegio.ec.europa.eu/urban2/

(1) Voir ci-après une description d'URBAN II.


Side Bar

My account

Manage your searches and email notifications


Help us improve our website