Navigation path

Left navigation

Additional tools

Other available languages: EN DE

IP/00/1408

Bruxelles, 5 décembre 2000

La Commission décerne le prix Lorenzo Natali du journalisme dans les domaines du développement, des droits de l'homme et de l'environnement

La Commission européenne a décerné le prix du journalisme Lorenzo Natali 2000 ex aequo à quatre journalistes de pays européens et de pays en développement pour des articles relatifs au développement et aux droits de l'homme qui mettent l'accent sur la pauvreté, le statut des femmes et l'environnement. Dans la catégorie des journalistes de pays en développement, les lauréats sont Atiya Achak Ulwisut, du journal thaïlandais Bangkok Post, et Fariah Razak Haroon, journaliste indépendante pour le magazine pakistanais Dawn. Le premier prix attribué dans la catégorie des journalistes de l'Union européenne est décerné à Marco Bello et Paolo Moiola, pour le Mondo e Missione italien, et Astrid Prange, journaliste indépendante auprès du Deutsches Allgemeines Sonntagsblatt. Le commissaire européen chargé de la coopération au développement et de l'aide humanitaire, Poul Nielson, a confirmé le choix du jury et félicité les lauréats. "Les articles distingués montrent clairement que le respect des droits de l'homme et l'amélioration des conditions sociales fondamentales doivent constituer le fondement du développement dans le monde" a-t-il déclaré.

Le prix Natali, du nom de l'ancien commissaire chargé du développement et défenseur engagé des droits de l'homme, est décerné chaque année à deux journalistes, un de l'UE et un d'un pays du Sud, qui ont rédigé des articles sur la démocratie et les droits de l'homme en mettant en évidence leur contribution essentielle au développement. Cette année, les deux premiers prix, dotés de 10 000 euros, ont été exceptionnellement partagés entre quatre lauréats remarquables.

Dans son rapport, le jury déclare apprécier les efforts accomplis par l'UE et la Fédération internationale des journalistes (FIJ) pour encourager le journalisme dans les domaines des droits de l'homme et du développement. Il a la conviction profonde que le prix Lorenzo Natali peut stimuler une couverture adaptée et fiable des questions de démocratie et de droits de l'homme dans le monde entier.

Les journalistes du Nord et du Sud ont été invités à présenter leurs travaux pour examen. Plus d'une centaine d'articles ont ainsi été transmis par les principaux médias de 42 pays. La FIJ, qui gère le prix au nom de la Commission européenne, a convié sept journalistes de premier plan, spécialistes du développement et des droits de l'homme, à siéger en qualité de jurés.

Articles distingués dans la catégorie des journalistes des pays en développement

Atiya Achak Ulwisut, journaliste pour le Bangkok Post de Thaïlande, a signé un article sur les habitants du village thaïlandais de Karen, confrontés à une catastrophe écologique qui les prive d'eau à la suite de la pollution provoquée par une mine de plomb toute proche. L'excellent travail de journalisme effectué par Atiya Achak Ulwisut a incité les autorités thaïlandaises à prendre des mesures pour résoudre ce problème.

L'éditorial de Fariha Razak Haroon publié dans le magazine Dawn sous le titre "Women are falling behind" (Les femmes à la traîne) traite des violations des droits des femmes au Pakistan. Victoria Brittain, membre du jury et rédactrice en chef adjointe de la rubrique Etranger du quotidien britannique The Guardian, a salué le courage de Farida Razak Haroon pour avoir évoqué "ce qui pourrait être considéré comme la question la plus importante qui soit en matière de droits de l'homme et de développement".

Articles distingués dans la catégorie des journalistes de l'Union européenne

Le jury a qualifié "d'exemple exceptionnel d'honnêteté journalistique dans le domaine du développement et des droits de l'homme" le travail mené par Marco Bello et Paolo Moiola pour le journal italien Mondo e Missione. Cette jeune équipe de journalistes a présenté une image saisissante des conditions sociales et politiques en Haïti, dans un style captivant et sans prétention.

Le deuxième article primé porte sur le courage d'une jeune Guinéenne qui a cherché refuge en Allemagne pour échapper à l'humiliation et à la torture des mutilations sexuelles infligées aux femmes et justifiées au nom de la tradition. Eva Camará, première femme africaine à avoir demandé l'asile en Allemagne pour "persécution culturelle", est au coeur de l'article d'Astrid Prange de Oliveira, "Angst vor dem Blut" (La peur du sang), publié dans le Deutsches Allgemeines Sonntagsblatt. Ce reportage émouvant et habile a convaincu le jury de désigner deux lauréats dans cette catégorie.

Autres récompenses: prix spéciaux du jury

Le jury a estimé que trois autres articles méritaient un prix spécial: "Die traurigen Bräute der Zadrima" (Les tristes fiancées de Zadrima), de Dorette Deutsch, publié par le quotidien allemand Süddeutsche Zeitung de Munich; une série d'articles d'Alain Lallemand consacrés à la guerre menée contre la drogue en Colombie, publiés par le quotidien belge Le Soir de Bruxelles, et une série de cinq reportages de John Kunnappally intitulés "Slumbers in the toxic land" (Sommeil paisible sur une terre empoisonnée), publiés par le Malyala Manorama de Kerala en Inde.

La série d'articles d'Alain Lallemand offre une enquête complète sur le commerce de stupéfiants en Colombie et évoque des aspects généralement négligés par la couverture journalistique du problème: la situation des paysans et le rôle réel des guérilleros et des groupes paramilitaires dans le conflit qui agite ce pays d'Amérique du Sud.

Les "Die traurigen Bräute der Zadrima", de Dorette Deutsche, traite du drame humain de milliers de jeunes Albanaises contraintes d'entrer dans les milieux de la prostitution en Europe occidentale par de faux "mariages" organisés par la mafia. "Slumbers in the toxic land", de John Kunnappally, est consacré à la pollution de l'eau et de l'air due à la catastrophe industrielle de Kerala en Inde.

Enfin, le jury a décidé de distinguer deux nouvelles agences: "Syfia", en France, pour les efforts louables qu'elle entreprend pour diffuser des informations précieuses concernant les problèmes, les défis et les réussites des régions rurales du monde en développement, et "O Povo", au Brésil, pour sa couverture approfondie des problèmes de certaines régions pauvres du Brésil.

Jury

Neena Jacob, coordinatrice de l'India Development Information Network à New Delhi, présidait le jury du prix 2000, qui était par ailleurs composé des personnalités suivantes: Julio Godoy, correspondant du SWD et fondateur de l'hebdomadaire guatémaltèque La Epoca; Victoria Brittain, rédactrice en chef adjointe de la rubrique Etranger du quotidien The Guardian; Peter Prüfert, directeur de l'Institut international de journalisme en Allemagne; François Misser, auteur et coauteur d'articles parus dans diverses publications européennes et africaines; Axel Buyse, rédacteur en chef de la rubrique Etranger du quotidien belge De Standaard, et Alejandro Kirk, rédacteur en chef de l'IPS-Inter Press Service.

Lauréats du prix 1999

Le prix 1999 avait couronné Robert Mugagga pour un article consacré aux gardiens de prison et à la torture publié par The Monitor, en Ouganda, et Ole Damkjaer pour un article sur l'Indonésie, publié par le Berlingske Tidende, au Danemark.

Reporters sans frontières, Y. Bégoto Oulatar, directeur du magazine tchadien N'Djamena Hebdo, et Palagummi Sainath, reporter indépendant pour The Times of India, en Inde, ont été distingués lors des éditions précédentes.

Pour de plus amples informations concernant les articles récompensés par le prix, contacter:

Peter Prüfert Directeur de l'Institut international de journalisme Tel.: ++49-30-25433-372 Fax: ++49-30-25433-376 E-Mail: p_pruefert@zabt.dse.de 

http://www.dse.de/iij/iij-e.htm

Neena Jacob Coordinatrice de l'India Development Information Network Tel: (91) 11 3711401, 3710555 (ext 207)  Fax: (91) 11 3710717 Email: http://www.indev.org/ 

Pour des informations générales sur l'origine et l'organisation du prix Lorenzo Natali du journalisme, contacter Andrew Clark ou Bettina Peters, à la Fédération internationale des journalistes, ou le service d'information de la direction générale Développement de la Commission européenne.

Andrew Clark / Bettina Peters Bureau de projets de la Fédération internationale des journalistes Tel: +32 2 223 37 29 Fax: +32 2 223 03 43 Email: prize@ifj.org 

http://www.ifj.org/

Direction générale Développement Unité information Fax: +32.2.299.25.25 Email: development@ec.europa.eu 


Side Bar