Navigation path

Left navigation

Additional tools

Other available languages: none

   SITUATION ECONOMIQUE ET SOCIALE
   le conseil europeen a examine la poursuite de la mise en oeuvre de la
   strategie d'ensemble de la communaute pour restaurer la stabilite
   economique,encourager les activites productives et contribuer a creer
   un climat d'expansion des marches sans relancer l'inflation et
   parvenu ainsi a creer des emplois durables,et a rendre possible
   l'examen de la question du temps de travail.
   il convient en particulier que tous les etats membres et la
   communaute prennent a present des mesures efficaces pour ameliorer la
   situation de l'emploi des jeunes. il prend acte de l'intention de la
   commission de presenter des propositions concretes et invite le
   conseil a faire rapport au conseil europeen de juin sur les progres
   accomplis au niveau tant national que communautaire.
   le conseil europeen accueille favorablement le rapport du
   conseil"affaires generales"sur la mise en oeuvre des objectifs
   prioritaires qu'il avait arretes lors de sa reunion du mois de
   decembre 1982 a copenhague.
   en ce qui concerne le marche interieur,le conseil europeen prend acte
   des progres accomplis. il souligne la necessite de prendre des
   decisions d'ici le mois de juin dans tous les domaines prioritaires
   tels qu'ils ont ete definis a copenhague. le conseil europeen note
   avec satisfaction que le programme de travail du conseil comporte les
   domaines de l'assurance et d'autres services.
   il demande que le conseil se prononce avec le meme degre de priorite
   sur les propositions de la commission concernant le renforcement des
   instruments de la politique commerciale exterieure commun
   le conseil europeen note que de nouvelles decisions concretes doivent
   egalement etre prises d'ici la reunion du conseil europeen du mois de
   juin dans les domaines de la politique energetique,de la recherche et
   de la politique en matiere de developpement.
   il invite le conseil(eco / fin)a poursuivre ses travaux concernant le
   developpement des investissements.
   le conseil considere que le developpement de la capacite productive
   de l'industrie europeenne dans les conditions exigees par la
   competitivite internationale doit constituer un imperatif majeur pour
   la communaute.
   il note que la commission fera dans un proche avenir des propositions
   permettant d'etablir de meilleures conditions de developpement pour
   les nouvelles technologies de l'information les telecommunications et
   la biotechnologie.
   le conseil europeen a examine un certain nombre de domaines
   specifiques pour lesquels une action commune plus efficace est
   requise d'urgence:
   - il convient que la reconnaissance mutuelle des diplomes constitue
   un pas important en vue de creer des conditions satisfaisantes pour
   l'exercice d'un certain nombre de professions.
   le conseil europeen invite les ministres de l'education a accelerer
   le deroulement de leurs travaux afin de creer les conditions
   necessaires pour obtenir des resultats tangibles dans ce domaine.
   - le conseil europeen invite en outre le conseil a poursuivre plus
   rapidement l'examen d'un certain nombre de propositions de directives
   concernant le droit d'etablissement et la libre prestation des
   services afin que ces travaux soient menes a bonne fin le plus
   rapidement possible.
   - le conseil europeen convient que les dommages causes a
   l'environnement forestier par les pluies acides necessitent d'urgence
   une action conjointe efficace. il invite donc le conseil a examiner
   rapidement,et d'une maniere positive,les propositions que la
   commission a annoncees en vue de prendre des mesures aussi bien au
   niveau communautaire que dans le cas de la commission economique pour
   l'europe. il demande au conseil de faire un rapport interimaire sur
   cette question en vue de sa reunion de juin.
   le conseil europeen demande au conseil d'accelerer la mise en oeuvre
   d'une politique communautaire des transports;il convient a cet egard,
   dans le cadre de la prise de decisions relatives au marche interieur,
   d'accorder une attention particuliere a l'amelioration des
   formalites aux frontieres.
   le conseil europeen souligne l'importance de progres decisifs en vue
   de la mise en oeuvre positive de sa strategie de l'emploi. le conseil
   devrait contribuer a un dialogue constructif sur ce point entre lui
   et l'assemblee europeenne.
   SOMMET ECONOMIQUE DE WILLIAMSBURG DE MAI 1983
   le conseil europeen invite le conseil a preparer,en vue du sommet
   economique de williamsburg,des positions communautaires qui
   permettront a la communaute d'apporter une contribution substantielle
   aux efforts visant a assurer que le redressement de l'economie
   internationale,qui s'amorce et qui revet une importance particuliere
   pour les pays en developpement,soit etaye par des politiques
   concertees des participants au sommet. a cet egard,le conseil
   europeen attache une grande importance au maintien et au renforcement
   ulterieur du commerce mondial y compris les echanges avec le tiers
   monde,en tant que partie integrante d'une politique destinee a creer
   un climat favorable aux possibilites de vente sans relancer
   l'inflation.
   il estime en particulier qu'un veritable dialogue entre l'europe et
   les etats-unis sur les echanges de produits agricoles ne peut etre
   maintenu que sur la base du respect mutuel des accords conclus a
   l'issue du tokyo round.
   le conseil europeen estime que la diminution des prix du petrole
   contribue de maniere positive au redressement de l'economie mondiale
   a condition que cette evolution et ses consequences puissent etre
   maitrisees. il importe egalement que des mesures soient prises pour
   empecher que cette evolution ne compromette la poursuite fructueuse
   des efforts deployes en vue de permettre des economies d'energie et
   la mise en valeur de sources d'energie.
   ELARGISSEMENT
   le conseil europeen a pris acte du rapport du conseil(affaires
   generales)concernant l'etat des travaux sur l'inventaire presente par
   la commission et sur les negociations avec l'espagne et le portugal.
   il demande au conseil de poursuivre ses travaux afin que des
   decisions equilibrees puissent etre prises.
   le conseil europeen est convaincu que des progres importants
   devraient etre accomplis maintenant dans les negociations avec
   l'espagne et le portugal et demande au conseil de mettre tout en
   oeuvre a cette fin.
   le conseil europeen espere que le conseil(affaires generales)sera en
   mesure de faire etat,avant le mois de juin,de progres substantiels
   realises sur les questions traitees dans l'inventaire et dans les
   negociations avec l'espagne et le portugal.
   le conseil europeen a l'intention de faire le bilan de la situation
   des negociations sur l'elargissement lors de sa prochaine reunion et
   de donner des orientations politiques en vue de l'achevement des
   negociations.
   le conseil europeen a pris acte des debats qui ont eu lieu sur
   l'amenagement du regime applicable a certains produits agricoles
   mediterraneens.
   apres avoir reexamine le dossier,il reaffirme que des decisions
   appropriees devraient etre prises afin de permettre a la communaute
   de faire de nouveaux progres dans les negociations en vue de
   l'adhesion de l'espagne et du portugal.
   c'est pourquoi le conseil europeen demande au conseil des ministres
   de l'agriculture d'arreter les decisions necessaires des que possible
   en tenant compte des elements suivants:
   dans le secteur de l'huile d'olive,une longue periode de transition
   doit etre prevue.
   dans le secteur des fruits et legumes,des compromis devraient etre
   recherches sur la base des propositions de la commission,completees
   par des dispositions assurant le maintien des courants d'echanges
   traditionnels avec les pays tiers et garantissant le respect de la
   libre circulation des marchandises.
   le conseil europeen exprime sa conviction que chaque gouvernement
   doit etre pret a faire un pas dans la direction des autres pour
   degager la voie a un compromis d'ensemble.
   RESSOURCES FINANCIERES DE LA COMMUNAUTE ET PROBLEMES CONNEXES
   le conseil europeen prend acte du rapport sur l'etat des travaux
   concernant la communication de la commission sur le financement futur
   de la communaute. le conseil europeen prend acte en outre de
   l'intention de la commission de presenter le plus rapidement possible
   des propositions specifiques. il espere que ces propositions
   tiendront compte de l'evolution des politiques communautaires,des
   problemes lies a l'elargissement,des desequilibres budgetaires,ainsi
   que de la necessite de renforcer la discipline budgetaire. il invite
   le conseil(affaires generales)a examiner ces propositions et a
   soumettre ses conclusions au conseil europeen de juin.
   le conseil europeen convient que ce rapport contiendra egalement des
   conclusions portant sur la"solution ulterieure"conformement a
   l'engagement pris par les ministres des affaires etrangeres le 25 mai
   et le 26 octobre 1982 au sujet de la compensation a accorder au
   royaume-uni. les chiffres qui en decouleront pour 1983 seront
   inscrits au projet de budget de la communaute pour 1984.
   MOYEN-ORIENT,LIBAN COMPRIS
   les dix sont profondement preoccupes par l'absence persistante de
   progres sur la voie de la paix entre israel et ses voisins arabes.
   ils sont convaincus que toutes les parties doivent saisir
   l'occasion qui leur est offerte actuellement d'atteindre les deux
   objectifs les plus urgents:le retrait de toutes les forces etrangeres
   du liban et une reprise des negociations en vue de parvenir a un
   reglement de paix global.
   les dix reaffirment leur soutien a l'etat souverain et independant du
   liban et a son gouvernement,qui devrait de toute urgence pouvoir
   retablir sans restrictions son autorite sur l'ensemble de son
   territoire. cela necessite la retrait a bref delai des forces
   israeliennes,syriennes et de l'olp. les dix soutiennent les efforts
   deployes par les etats-unis pour atteindre cet objectif. ils lancent
   un appel a toutes les parties concernees pour qu'elles concluent
   rapidement les negociations. ils continuent a soutenir le role de
   maintien de la paix des forces des nations unies et des forces
   multinationales au liban;
   les principes qui inspirent la conception des dix au sujet des
   negociations de paix globales et qui ont ete exposes dans plusieurs
   declarations anterieures restant valables. une paix durable ne peut
   etre construite que sur le droit a une existence sure pour tous les
   etats de la region,y compris israel,et sur la justice pour tous les
   peuples,y compris le droit a l'autodetermination du peuple
   palestinien avec tout ce que cela implique. ces droits doivent etre
   mutuellement reconnus par les parties elles-memes. toutes les parties
   concernees devront participer aux negociations,y compris le peuple
   palestinien,et l'olp devra y etre associee. la force ou la menace de
   la force doivent etre abandonnees par tous.
   l'initiative du 1er septembre 1982 du president reagan a montre une
   voie vers la paix et le sommet arabe qui s'est tenu a fez a revele
   une disposition dans ce sens. il s'agit a present de depasser le
   stade des declarations de principe et de trouver les moyens de
   concilier et de mettre en oeuvre les differentes propositions de
   paix. les conclusions de la recente reunion du conseil national
   palestinien peuvent et devraient contribuer au processus de paix. les
   dix se felicitent par consequent des discussions entre la jordanie et
   l'olp. la peuple palestinien et l'olp devraient saisir l'occasion qui
   leur est maintenant offerte en se prononcant en faveur de
   negociations de paix. cela constituerait un progres important et les
   dix esperent que toutes les parties concernees y repondront de
   maniere constructive.
   les dix font appel aux etats arabes pour qu'ils jouent ce role en
   apportant leur soutien a ceux qui cherchent a repondre,par des moyens
   politiques,aux exigences du peuple palestinien.
   les efforts deployes par les etats-unis continueront a etre
   indispensables en vue de creer les conditions permettant aux
   negociations de commencer.
   avant tout,il est temps qu'israel montre qu'il est pret a engager de
   veritables negociations sur la base des resolutions 242 et 338 du
   conseil de securite,en s'abstenant d'agrandir les implantations
   existantes ou d'en creer de nouvelles.
   ces implantations israeliennes sont contraires au droit international
   et constituent un obstacle majeur et de plus en plus grave aux
   efforts de paix.
   le moyen-orient est une region avec laquelle les dix ont ete pendant
   longtemps associes etroitement et a l'avenir de laquelle ils portent
   un grand interet. ils ont l'intention de maintenir leurs contacts
   avec toutes les parties et de faire usage de leur influence pour
   encourager une evolution vers des compromis et des solutions
   negociees. ils estiment que c'est cette attitude qui sert le mieux
   les interets des pays et des peuples de la region,des dix eux-memes
   et de leurs relations mutuelles.
   CONFLIT IRAN - IRAK
   les dix ont exprime a nouveau leur preoccupation croissante devant la
   poursuite du conflit entre l'iran et l'irak qui constitue une menace
   de plus en plus grave a la securite et a la stabilite de la region.
   ils deplorent qu'aucune des initiatives de paix lancees jusqu'ici
   n'ait reussi a mettre fin aux combats. ils lancent un appel au cessez
   -le-feu,a l'arret de toutes les operations militaires,au retrait des
   forces jusqu'aux frontieres internationalement reconnues et a la
   negociation d'un reglement juste et honorable,conforme aux
   resolutions du conseil de securite et acceptable pour les deux
   parties.

Side Bar