Navigation path

Left navigation

Additional tools

Other available languages: none

CONSEIL EUROPEEN DES 25/26 MARS 1977 A ROME : JAPON - SECTEUR DE L'ACIER - CROISSANCE ECONOMIQUE,INFLATION ET EMPLOI

 

REUNION AU SOMMET DE DOWNING STREET

Le Président du Conseil et le Président de la Commission seront invités à participer a celles des séances de la réunion au Sommet de Downing Street au cours desquelles seront discutés les sujets qui relèvent de la compétence communautaire. Les négociations sur les échanges internationaux et le dialogue Nord/Sud fournissent des exemples de tels sujets.

RELATIONS DE LA COMMUNAUTE AVEC LE JAPON

Rappelant se déclaration du 30 novembre 1976, le Conseil européen: réafirme l'importance qu'il attache au maintien de bonnes relations entre la Communauté et le Japon; constate que des progrès ont été réalisés au cours des quatre derniers mois en vue de trouver une solution à certains problèmes spécifiques relatifs aux échanges commerciaux; observe toutefois que tous les problèmes n'ont pas encore été résolus et considère que les efforts doivent être poursuivis, notamment afin de permettre une expansion continue des exportations de la Communauté en direction du Japon; invite par conséquant les institutions compétentes de la Communauté à poursuivre avec les autorités japonaises des discussions intenses visant à trouver aussi rapidement que possible une solution aux difficultés qui subsistent.

SITUATION DANS LE SECTEUR DE L'ACIER

Le Conseil européen a examiné la situation dans le secteur de l'acier sur la base d'une communication de la Commission. Ce secteur connaît actuellement la dépression la plus grave que l'on ait jamais connue dans l'histoire de la Communauté du charbon et de l'acier. Les chefs d4etat et de gouvernement ont confirmé à cette occasion leur volonté de redonner à l'industrie sidérurgique, par des mesures appropriées, le caractère viable et compétitif indispensable pour le maintien d'un potentioel industriel propre à l'Europe. Le Conseil européen exprime son appréciation des efforts accomplis par la Commission pour formuler, à une date rapprochée, des propositions pratiques et des initioatives en vue de promouvoir des mesures à court terme susceptibles de stabiliser le marché et de réaliser une rectructuration à long terme de la sidérurgie européenne et des mesures dans le domaine social en faveur des travailleurs touchés par la restructuration. Le Conseil européen souhaite que le Conseil des ministres examine d'urgence les propositions et initiatives de la Commission dans ces domaines.

CROISSANCE ECONOMIQUE, INFLATION ET EMPLOI

Le Conseil européen, ayant considéré les perspectives du développement économique dans la Communauté, est convenu que promouvoir la reprise économique durable et remédier à une situation grave de l'emploi dans les Etats membres, sans pour autant relancer l'inflation, demandait un recours à une coopération accrue, au niveau de la Communauté comme au niveau international. Le Conseil européen reconnaît que cette action doit être entreprise, dans une large mesure, à l'échelle mondiale où la Communauté a un rôle important à jouer. Dans ce contexte, il a noté en premier lieu que les ministres des Finances de la Communauté étaient parvenus à un large accord en ce qui concerne les positions qu'ils présenteront sur les problèmes de financement international lors de la réunion du Comité intérimaire du FMI à Washington à la fin avril, et en second lieu que la recherche des moyens permettant de stimuler une croissance accrue, mais équilibrée, de l'activité économique mondiale constituera un thème important du sommet de Londres au début du mois de mai. Le Conseil européen est par ailleurs convenu en particulier qu'une action devrait être engagée au niveau communautaire dans trois dirctions: premièrement, en vue de favoriser l'adoption de mesures visant à contribuer à la solution de certains problèmes propres au marché du travail, spécialement en améliorant les possibilités de formation et d'emploi des jeunes et des femmes; deuxièmement, en vue d'atteindre un niveau d'investissements plus important dans les Etats membres et; troisièmement, en vue de mettre un terme à la divergence des performances économiques et au contraire de promouvoir leur convergence. A cet effet, le Conseil européen invite, d'une part, la Commission, notamment par une meilleure utilisation des instruments communautaires et, d'autre part, le Conseil des gouverneurs de la Banque européenne d'investissement à rechercher les moyens d'améliorer l'efficacité de leurs activités. Le Conseil européen a souligné l'importance de la coopération des partenaires sociaux dans ces domaines et il est convenu de convoquer au cours du premier semestre de cette année une nouvelle conférence tripartite dont la date devra être fixée d'un commun accord, afin de constater les progrès accomplis et de voir quelles seraient les possibilités futures. Le Conseil européen est convenu de réexaminer les progrès réalisés sur cet ensemble de questions à sa prochaine session, prévue en juin. Le Conseil européen procédera lors de sa réunion de la fin de l'année à un examen des résultats obtenus dans les domaines de la croissance, de l'emploi et de la lutte contre l'inflation, et appréciera les perspectives de progrès vers l'Union économique et monétaire.

DOC/77/1

 

Side Bar