Navigation path

Left navigation

Additional tools

Le système de "Garantie pour la Jeunesse" a fait ses preuves et doit maintenant être appliqué dans toute l'UE

Committee of the Regions - COR/13/7   01/02/2013

Other available languages: EN DE ES NL IT FI EL ET PL RO

Communiqué de presse

L'assemblée de l'UE des représentants régionaux et locaux

COR/13/7

Bruxelles, le 1er février 2013

Le système de "Garantie pour la Jeunesse" a fait ses preuves et doit maintenant être appliqué dans toute l'UE

Les villes et les régions d'Europe ont appelé les ministres de l'UE à se mettre rapidement d'accord sur les mesures visant à garantir que tous les jeunes jusqu'à 30 ans aient accès à un emploi de qualité, à un enseignement ou à une formation, pour stimuler la croissance et éviter l'émergence d'une "génération perdue". Elles soulignent qu'un manque d'investissements et d'implication appropriée des collectivités locales et régionales pourraient sérieusement obérer la réussite du dispositif.

Le Comité des régions (CdR) a apporté son soutien aux dispositifs de "garantie pour la jeunesse" pour tous les jeunes Européens, qui seraient cofinancés par les fonds européens de cohésion. Alors que le chômage touche 5,7 millions de jeunes en Europe, le Conseil a demandé à la Commission européenne de proposer un paquet "Emploi des jeunes", qui comprend la recommandation d'introduire une "garantie pour la jeunesse" afin d'assurer que tous les jeunes jusqu’à l’âge de 25 ans ne puissent rester plus de quatre mois sans emploi ou sans possibilité de suivre des études ou une formation.

En adoptant une résolution à ce sujet, le CdR marque son accord avec ces plans ambitieux qui reconnaissent que la lutte contre le chômage des jeunes doit jouer un rôle central dans la réalisation des objectifs de la stratégie Europe 2020 et dans le combat contre la crise. Toutefois, alors que le Conseil européen doit se réunir en février pour trouver un accord sur le budget 2014-2020 de l'UE, le CdR prévient que toute coupe dans les Fonds de cohésion risquerait d'empêcher la réussite du dispositif. Le Président du CdR, Ramón Luis Valcárcel (PPE/Espagne), entend désormais appeler instamment les ministres de l'UE à parvenir rapidement à un accord sur la recommandation en faveur d'une "garantie pour la jeunesse" et à introduire le dispositif en janvier 2014 au plus tard.

La première Vice-présidente du CdR, Mercedes Bresso (PSE/Italie), a souligné que "l'introduction d'une garantie pour la jeunesse est une mesure décisive pour combattre le chômage des jeunes et ses répercussions catastrophiques, tant sur le plan économique que social, dans toute l'UE. Cette forme de garantie a fait ses preuves dans plusieurs États membres, il n'y a donc pas de raison pour retarder sa mise en œuvre à l'échelle de l'Europe. Le CdR soutient pleinement son introduction, car il est convaincu qu'il s'agit d'un instrument efficace pour dynamiser l'emploi des jeunes et relancer la croissance." Uno Silberg (AE/Estonie), président du groupe Alliance européenne du CdR et membre du conseil municipal de la commune de Kose, a souligné que la garantie pour la jeunesse est une première étape dans la lutte contre le niveau inacceptable du chômage dans les États membres et qu'il espérait que la présidence irlandaise de l'UE parviendrait à un accord sur cette question aussi vite que possible.

Markku Markkula (PPE/Finlande), conseiller municipal d'Espoo, a salué la proposition de garantie pour la jeunesse, dans la mesure où elle propose des actions concrètes. "Je souhaite encourager les collectivités locales et régionales à prendre en considération les dispositions les plus novatrices pour soutenir l'emploi des jeunes et les faire partager, par l'intermédiaire du Comité des régions, à toute l'Europe", a-t-il déclaré. Il a précisé qu'il entendait se baser sur la résolution du CdR pour dans son avis intitulé "Combler le fossé de l'innovation", qui sera élaboré à la demande de la présidence irlandaise de l'UE.

Le CdR souligne la nécessité d'engager pleinement les régions et les villes dans la mise en œuvre du dispositif, car elles sont les mieux placées pour évaluer les marchés locaux de l'emploi et bâtir des programmes adaptés aux jeunes. Il préconise en outre que les futurs accords de partenariat relatifs à la politique de cohésion abordent de manière adéquate le chômage des jeunes et les dispositifs de garantie pour la jeunesse, en utilisant le Fonds social européen pour appliquer des pratiques exemplaires déjà mises en œuvre dans certains pays.

Contrairement aux propositions initiales de la Commission, le CdR propose que les dispositifs de garantie pour la jeunesse soient étendus aux jeunes récemment diplômés jusqu'à l'âge de 30 ans (et non 25 ans), pour tenir compte des grandes disparités qui existent entre les systèmes d'enseignement des États membres, systèmes dont l'organisation et le financement dépendent souvent du niveau régional. Il insiste sur la nécessité de compléter le dispositif par des mesures de soutien ciblant les compétences linguistiques et l'expérience professionnelle. À cet égard, le CdR soutient le projet de carte professionnelle européenne et la reconnaissance, à l'échelle de l'UE, des stages qui font partie de la formation à une profession réglementée, qu'ils soient rémunérés ou non.

Autres informations:

Le Comité des régions

Le Comité des régions est l'Assemblée des représentants des pouvoirs locaux et régionaux de l'Union européenne. La mission de ses 344 membres, originaires des 27 États membres consiste à associer les collectivités locales et régionales et les populations qu'elles représentent au processus décisionnel de l'UE et à les informer sur les politiques de l'UE. La Commission européenne, le Parlement européen et le Conseil sont tenus de consulter le Comité dans les domaines de décision politique concernant les régions et les villes. Le Comité des régions peut également saisir la Cour européenne de justice en cas de violation de ses droits ou bien s'il estime qu'un texte de loi de l'UE viole le principe de subsidiarité ou ne respecte pas les compétences des collectivités locales et régionales.

Consultez le site internet du CdR: www.cor.europa.eu

Pour nous suivre sur Twitter: @EU_CoR

Pour de plus amples informations, veuillez contacter:

David French

Tél. +32 (0)2 282 2535

GSM +32 (0)473 85 47 59

david.french@cor.europa.eu

Précédents communiqués de presse


Side Bar

My account

Manage your searches and email notifications


Help us improve our website