Chemin de navigation

Left navigation

Additional tools

Autres langues disponibles: EN DE DA ES NL IT SV EL HU PL BG RO

Communiqué de presse

L'Assemblée de l'UE des représentants régionaux et locaux

COR/12/70

Bruxelles, le 14 novembre 2012

Politique de cohésion: Valcárcel écrit aux chefs d'État et de gouvernement pour les inviter à soutenir un budget plus conséquent

Le président du Comité des régions, M. Ramón Luis Valcárcel Siso, a envoyé une lettre aux chefs d'État et de gouvernement pour souligner les vives préoccupations des élus locaux et régionaux européens, suscitées par le fait de "se voir privés des instruments nécessaires et adéquats pour relever les défis qui se posent actuellement".

Le président Valcárcel met en garde contre la possibilité que de nouvelles réductions des crédits alloués à la politique de cohésion ne nuisent aux perspectives de croissance et ne compromettent la relance économique.

Les villes et régions d'Europe soutiennent qu'il est nécessaire d'atteindre un équilibre budgétaire entre les différentes rubriques du cadre financier pluriannuel 2014-2020 et souhaitent un budget plus ambitieux pour la politique de cohésion.

"En vue du Conseil européen extraordinaire des 22 et 23 novembre prochains, nous voudrions vous rappeler l'effet de levier de ces investissements via les cofinancements privés et publics, aux échelons locaux, régionaux et nationaux", souligne M. Valcárcel dans sa lettre, avant d'ajouter que "dans la situation économique actuelle, se priver de l'apport d'un budget comme celui de l'UE, seule ressource publique stable pluriannuelle pour soutenir la croissance et l'emploi, dédiée à hauteur de 94 % à l'investissement, nous semble être une grave erreur."

Les représentants des collectivités locales et régionales de l'UE s'engagent à utiliser les fonds de la manière la plus efficace possible et à veiller à ce que le financement européen se traduise par des résultats tangibles sur le terrain et favorise au maximum les investissements de qualité.

En outre, le président demande au Conseil européen de préserver la cohérence entre les engagements pris par les États membres dans le cadre du Pacte pour la croissance et l'emploi et la décision concernant le cadre financier pluriannuel. Cela s'applique en particulier à "la nécessité de mobiliser tous les niveaux, instruments et politiques pour concrétiser les investissements sur le terrain".

Le président Valcárcel souligne enfin qu'il est essentiel que l'on parvienne à un bon accord avant la fin de cette année, afin que la programmation et la répartition des financements européens pour la période 2014-2020 puissent commencer sans délai.

Documents connexes:

Texte intégral de la lettre envoyée par le président Valcárcel

Avis du CdR sur le Cadre financier pluriannuel 2014-2020


Side Bar

Mon compte

Gérez vos recherches et notifications par email


Aidez-nous à améliorer ce site