Navigation path

Left navigation

Additional tools

Le Comité des régions presse les collectivités régionales et locales de s'engager dans l'action en faveur du climat

Committee of the Regions - COR/10/70   06/10/2010

Other available languages: EN DE DA ES NL IT SV PT FI EL CS ET HU LT LV MT PL SK SL BG RO

Communiqué de presse

L'Assemblée de l'UE des représentants régionaux et locaux

COR/10/70

Bruxelles, le 6 octobre 2010

Le Comité des régions presse les collectivités régionales et locales de s'engager dans l'action en faveur du climat

Le Comité des régions (CdR) de l'Union européenne a exhorté tous les échelons infranationaux de gouvernance à se mobiliser davantage encore pour la lutte contre le changement climatique. Dans la résolution qu'il a adoptée aujourd'hui sur le sommet climatique de Cancún, le Comité appelle les régions et les collectivités locales à souscrire des pactes d'action climatique, qui détermineront des mesures concrètes pour lutter contre la modification du climat. Leur exhortation s'inscrit dans le sillage du protocole d'accord sur la coopération en matière d'action climatique signé par la présidente du CdR, Mercedes Bresso, et Elizabeth B. Kautz, son homologue de la Conférence des maires américains. Ce texte a pour visée de stimuler les mesures locales qui sont prises de part et d'autre de l'Atlantique pour améliorer l'efficacité énergétique des bâtiments, promouvoir les sources d'énergie renouvelables et une mobilité urbaine durable, ainsi que pour modifier le comportement des citoyens.

Dans sa résolution sur le sommet de Cancún, le CdR réitère son appel en faveur de la conclusion, d'ici 2012, d'un accord international sur le changement climatique qui maintienne le réchauffement planétaire sous la barre des 2 °C. "Face à la planète, il incombe aux dirigeants nationaux de signer à Cancún un accord sur la réduction des émissions de gaz à effet de serre qui ait valeur contraignante au plan international", a souligné la présidente du CdR, Mercedes Bresso.

Le Comité rappelle aux régions et aux pouvoirs locaux qu'ils ont un énorme rôle à jouer dès lors qu'il s'agit, sur le terrain, d'utiliser les ressources avec davantage d'efficacité et d'améliorer la compatibilité de l'économie avec le climat. Leur mission, affirme la résolution, est de sensibiliser davantage leur opinion publique, de susciter son adhésion politique, de mobiliser les investissements des entreprises et les sources de financement et d'inciter les producteurs et les consommateurs à modifier leur comportement.

Afin d'activer pleinement les ressources que recèlent les régions et les villes pour la lutte contre la modification du climat, le Comité des régions recommande d'organiser des formations pour les collectivités territoriales sur les façons d'agir contre ce changement climatique au plus près du terrain, ainsi que de lancer des campagnes de sensibilisation à ce thème à l'intention des citoyens Le CdR préconise également des partenariats public-privé stratégiques, par exemple sous la forme d'alliances passées entre des petites et moyennes entreprises et des collectivités territoriales en vue de poursuivre la mise au point et l'introduction de technologies à faibles émissions de CO2. Les régions et les villes devraient conclure des pactes locaux d'action climatique, qui réunissent des partenaires publics et privés et définissent des mesures d'action concrètes en faveur du climat, de façon à atteindre l'objectif "20-20-20" que s'est assigné l'Union européenne.

Prenant la parole devant le CdR, la commissaire européenne à l'action pour le climat, Connie Hedegaard, a déclaré cette semaine qu'"en parallèle avec les négociations internationales, l'UE se doit de stimuler le processus qui la transforme en économie respectueuse du climat. Face à une concurrence mondiale acharnée, l'Europe doit conserver sa position de pointe dans les technologies d'avenir à faible intensité de carbone. Ce faisant, nous pourrons encourager une croissance verte, préserver des emplois et renforcer notre sécurité énergétique."

Pour améliorer le financement de l'action locale en matière de climat, le Comité des régions demande que la problématique du changement climatique soit intégrée dans les budgets de tous les échelons de pouvoir. Le prochain budget de l'UE devrait élever la politique en faveur du climat au rang de priorité transversale et il conviendrait par ailleurs de faciliter l'accès des régions et pouvoirs locaux aux prêts de la Banque européenne d'investissement. Il y aurait lieu de mettre une partie appréciable des revenus produits par le système communautaire d'échange de quotas d'émission à la disposition des collectivités territoriales, pour qu'elles puissent mettre en œuvre des mesures destinées à atténuer le changement climatique et s'y adapter.

EU Commissioner Connie Hedegaard: regions are vital in fighting climate change

Open Days 2010: Summary of the second day

Informations de contexte à l'intention des journalistes

L'objectif 20-20-20

Le 17 décembre 2009, l'Union européenne a officiellement adopté une directive "20-20-20" sur les énergies renouvelables, qui a fixé les objectifs de lutte contre le changement climatique pour la prochaine décennie. Les performances visées exigent que pour 2020, elle réduise ses émissions de gaz à effet de serre de 20 % par rapport à 1990, diminue sa consommation énergétique de 20 %, grâce à une efficacité énergétique accrue, et augmente de 20 % l'utilisation des énergies renouvelables, lesquelles, hydroélectricité, soleil, vent, biomasse ou géothermie confondus, n'assuraient en 2005 que moins de 7 % de la quantité totale d'énergie consommée dans l'UE.

Des informations plus détaillées sont disponibles sur le site

http://ec.europa.eu/environment/climat/home_en.htm.

Consultez le site Internet du CdR: www.cor.europa.eu

Le Comité des régions

Le Comité des régions est l'Assemblée des représentants des pouvoirs locaux et régionaux de l'Union européenne. La mission de ses 344 membres originaires des 27 États membres consiste à associer les collectivités locales et régionales et les populations qu'elles représentent au processus décisionnel de l'UE et à les informer sur les politiques de l'UE. La Commission européenne, le Parlement européen et le Conseil sont tenus de consulter le Comité dans les domaines de décision politique concernant les régions et les villes. Le Comité des régions peut également saisir la Cour européenne de justice en cas de violation de ses droits ou bien s'il estime qu'un texte de loi de l'UE viole le principe de subsidiarité ou ne respecte pas les compétences des collectivités locales et régionales.

Pour de plus amples informations, veuillez contacter:

Christian GSODAM

Tél. +32 228 21 21

Christian.Gsodam@cor.europa.eu

Chris JONES

Tél. + 32 (0)2 546 87 51

Christopher.Jones@cor.europa.eu

Pour lire nos communiqués de presse antérieurs, veuillez cliquer ici.


Side Bar

My account

Manage your searches and email notifications


Help us improve our website