Navigation path

Left navigation

Additional tools

Other available languages: EN DE DA ES NL IT PT EL

Dans un avis adopté  le 26 octobre 1995, à la  majorité, 5 voix contre et  14
abstentions,  le  Comité   économique  et  social  européen   (CES)  approuve
totalement  l'action  de la  Commission visant  à faciliter  le passage  à la
monnaie unique. Un  passage qui doit se réaliser  dans les plus brefs délais,
tout en tenant  compte des réalités du  marché. Rapporteurs : MM.  BURANI, de
BIGAULT du GRANRUT et GEUNICH.

Le CES souligne la nécessité d'examiner la situation  des pays bénéficiant de
dérogations   et  de   contrôler   l'application  rigoureuse   des   critères
d'admissibilité.

Il  insiste  aussi  sur  l'urgence  de  fixer  les  dates  et  la  durée  des
différentes phases  du passage  à la  monnaie unique, dates  qui ne  pourront
plus être susceptibles de changement.

L'introduction de  l'ECU engendrera  probablement des  perturbations sur  les
marchés financiers,  monétaires et  mobiliers. Le  CES rappelle qu'il  serait
donc souhaitable  de permettre un passage progressif à  la monnaie unique, en
adoptant des mesures d'ordre économique,  mais aussi en déterminant  un cadre
juridique  apte  à  soutenir  la  monnaie  et  à  garantir  la  légalité  des
opérations effectuées.

Le passage  à la  monnaie unique devra  en outre  être accompagné de  mesures
destinées à  familiariser les  consommateurs avec  ce nouveau  concept :  des
programmes de formation,  d'éducation et de communication  devront absolument
être mis sur pied afin  de les informer des finalités et modalités du passage
à la monnaie unique.

* * *

Side Bar