Navigation path

Left navigation

Additional tools

Protection des consommateurs et insertion sociale... mission impossible en temps de crise?

European Economic and Social Committee - CES/14/19   17/03/2014

Other available languages: EN DE ES IT PL

COMMUNIQUÉ DE PRESSE n° 19/2014

le 17 mars 2014

FR

FR

Protection des consommateurs et insertion sociale...
mission impossible en temps de crise?

FR

Le 14 mars 2014, la Journée européenne du consommateur l'a prouvé: la crise ne peut servir de prétexte pour bafouer les droits des consommateurs et ignorer la loi. Organisée par le Comité économique et social européen (CESE)1 et le Centre grec de protection des consommateurs (KEPKA) à Thessalonique, cette conférence a rassemblé des responsables politiques et des consommateurs européens afin de débattre de la manière dont la crise actuelle fragilise les droits des consommateurs.

A l'approche des élections du Parlement européen et du renouvellement de la Commission européenne, la Journée européenne du consommateur a été l'occasion d'un appel à l'action: en raison de la récente crise financière, les consommateurs se trouvent confrontés à des situations sociales qui diminuent leur pouvoir d'achat et, par conséquent, entravent la reprise économique. Or, le respect des droits du consommateur ne peut être marginalisé.

La protection des consommateurs en question

Les secteurs économiques les plus indispensables au bien-être des consommateurs sont souvent les plus problématiques et ceux dans lesquels les prix augmentent. La libéralisation des marchés (notamment dans les secteurs de l'énergie, des communications ou des services financiers) a souvent abouti à des oligopoles et à des concentrations de marchés de plus en plus puissants. Plus que jamais, les consommateurs ont besoin d'être soutenus officiellement face aux faillites et à des pratiques commerciales abusives.

"Dans une période telle que celle que nous traversons, les consommateurs devraient se trouver au cœur de la relance. Nous devons veiller à ce qu'ils ne soient pas exploités et à ce qu'ils obtiennent le meilleur rapport qualité/prix. En outre, en aidant les consommateurs, nous pouvons faire de la politique en leur faveur une politique de la reprise économique", a indiqué Neven Mimica, membre de la Commission européenne chargée de la politique des consommateurs.

Les droits des consommateurs en crise... en période de crise

Même en temps de crise, les droits des consommateurs sont toujours d'application. Ces droits sont légalement contraignants. Même si une crise se prolonge, elle ne peut servir de prétexte à leur non-respect. L'UE dispose déjà d'un arsenal juridique relatif à la protection des consommateurs, mais la législation européenne n'a que l'efficacité que lui permet sa mise en œuvre à l'échelon national.

"La crise économique, la pauvreté et la baisse de la consommation qu'elle a entraînées, et les mesures d'austérité imposées à de nombreux États membres de l'UE, ont été préjudiciables aux droits des consommateurs. La protection des consommateurs est un moteur de croissance et non un frein à la compétitivité de l'économie européenne. Elle doit être considérée par les responsables politiques comme l'un des principaux moteurs de la relance économique dans l'UE” a déclaré Evangelia Kekeleki, Secrétaire générale du KEPKA et membre du CESE.

Surendettement et exclusion financière

Avant la crise, les pratiques abusives en matière de prêts ou de recouvrement de dettes, les produits d'investissement à risques et les frais cachés ou très complexes étaient une pratique courante. Depuis le début de la crise, les consommateurs s'interrogent sérieusement sur la viabilité de leurs prêts, de leurs économies et de leurs pensions. En réduisant les avantages sociaux, la crise a augmenté le nombre de citoyens pauvres qui connaissent des problèmes d'endettement.

"Les citoyens doivent apprendre à contrôler leur consommation. Une éducation financière pourrait les aider à gérer correctement leur budget et à ne pas se retrouver en situation de surendettement. Mais la lutte contre le surendettement et l'exclusion financière nécessite également un comportement responsable de la part des professionnels, aussi bien concernant leurs produits que leur façon d'en faire la publicité, ou s'agissant des conseils et explications qu'ils donnent aux consommateurs”, a indiqué Martin Siecker, Président de la section INT du CESE.

Pour plus d'informations, veuillez contacter:

Unité Presse du CESE

Courrier électronique: press@eesc.europa.eu

Tél.: +32 2 546 9406

_______________________________________________________________________________

Le Comité économique et social européen assure la représentation des différentes composantes à caractère économique et social de la société civile organisée. Il constitue un organe institutionnel consultatif, établi en 1957 par le traité de Rome. Grâce à sa mission de consultation, ses membres, et donc les organisations qu'ils représentent, peuvent participer au processus décisionnel de l'Union européenne. Il compte 353 membres venus de l'Europe entière, qui sont nommés par le Conseil.

_______________________________________________________________________________

1 :

Le CESE est une institution européenne représentative de la société civile. Ses membres sont issus d'entreprises, d'organisations syndicales, du monde de l'agriculture, d'organisations de consommateurs et d'autres organisations.


Side Bar

My account

Manage your searches and email notifications


Help us improve our website