Navigation path

Left navigation

Additional tools

Other available languages: EN DE TR

2

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

BEI/14/97

Ankara et Luxembourg, le 8 mai 2014

200 millions d’EUR supplémentaires de la BEI pour le projet Marmaray en Turquie

La Banque européenne d’investissement (BEI) accorde à la République de Turquie un prêt supplémentaire de 200 millions d’EUR à l'appui du projet Marmaray, la première liaison ferroviaire entre les réseaux européen et asiatique par le détroit du Bosphore.

Le contrat de financement a été signé ce jour lors d'une cérémonie publique à Ankara par M. İbrahim Çanakcı, sous-secrétaire au Trésor, au nom de la République de Turquie, et M. Pim van Ballekom, vice-président de la BEI chargé des opérations en Turquie, en visite officielle dans le pays.

À l’occasion de cette signature, M. Pim van Ballekom, a déclaré : « Je suis ravi de signer aujourd'hui cet accord de prêt, grâce auquel la BEI renforce son soutien à ce projet emblématique qui permet de relier l’Europe à l’Asie. Par cette opération, la BEI consolide sa position de principal partenaire financier de la Turquie pour le financement de grands projets prioritaires et des efforts déployés par le pays pour rééquilibrer son offre de transports en faveur du rail. En sa qualité de banque de l’UE, la BEI est un partenaire solide de la Turquie depuis une cinquantaine d’années. En 2013, elle a accordé des prêts dans ce pays pour un montant total de 2,3 milliards d’EUR. Notre présence ici aujourd’hui témoigne de la détermination de la Banque à renforcer la croissance et l’innovation en Turquie. Je suis convaincu que nous continuerons à accorder des ressources importantes à la Turquie afin de maintenir notre soutien dans les trois domaines d'activité clés de la BEI : les infrastructures, ainsi que les prêts aux PME et aux grandes entreprises. »

Le tunnel de Marmaray proprement dit a été inauguré en octobre 2013, à l'occasion du 90e anniversaire de la République de Turquie. Des travaux importants sont en cours pour moderniser les lignes en surface qui seront raccordées aux sections du tunnel déjà achevées. Ces tronçons en surface de part et d'autre du Bosphore portent sur 63 km de lignes ferroviaires et 37 gares au total. Le premier financement de la BEI à l'appui de ce projet remonte à 2004. Les ressources supplémentaires de 200 millions d'EUR portent désormais à 1,25 milliard d'EUR le montant total de l'appui de la Banque au projet Marmaray.

Ce projet consiste à relier par un tunnel les deux lignes ferroviaires appartenant au corridor paneuropéen de transport IV qui, actuellement, se terminent de part et d’autre du Bosphore. Il assure aussi la liaison avec la ligne ferroviaire à grande vitesse qui relie les deux plus grandes villes du pays, ligne également financée par la BEI. Il établit de la sorte des liaisons ferroviaires entre les deux continents. Le projet générera des avantages divers et variés, notamment car il sera à l’origine de gains de temps considérables pour les habitants de l'agglomération d'Istanbul comme pour les voyageurs, il contribuera au développement économique et à l'amélioration de la qualité de la vie, et il aura des retombées positives importantes sur l’environnement.

Le tunnel de Marmaray est un projet phare qui revêt une importance fondamentale pour l'intégration de la Turquie dans l'Union européenne et le développement de son réseau de transport. Il ne constitue pas seulement l'un des projets d'infrastructure les plus grands et les plus importants entrepris à ce jour en Turquie, il donne aussi un coup de fouet aux économies européennes et turques. Ce projet est un bon exemple du rôle de catalyseur que peut jouer la BEI en cofinançant des projets relatifs aux grandes infrastructures des réseaux transeuropéens.

L'opération est un élément clé des plans que le pays a élaborés pour accroître la part du rail dans le transport grâce à l'amélioration de la productivité et de l'efficacité des activités ferroviaires. La BEI a fortement appuyé cet effort, de sorte que le montant total de ses financements en faveur du réseau ferroviaire turc s'élève à quelque 2,6 milliards d'EUR sur les dix dernières années.

Contacts pour la presse

Helen Kavvadia, tél. +352 4379-84486, h.kavvadia@bei.org

Site web : www.bei.org/press Service de presse : +352 4379 21000 – presse@bei.org


Side Bar

My account

Manage your searches and email notifications


Help us improve our website