Navigation path

Left navigation

Additional tools

Other available languages: EN DE

COMMUNIQUÉ DE PRESSE CONJOINT

BEI/14/47

ETAP, le 4 mars 2014

La BEI renforce son action en Tunisie
Financement de l’ETAP de 150 M€ (325 M DT) dans le développement des infrastructures et l’approvisionnement énergétiques

Conscients de l’importance du secteur de l’énergie dans le développement économique et durable de la Tunisie, la Banque européenne d’investissement (BEI) et l’Entreprise Tunisienne d’Activités Pétrolières (ETAP) ont conclu un financement de 150 millions d’euros - soit l’équivalent de 325 millions de Dinars Tunisiens (DT) pour permettre la mise en exploitation de la concession « Nawara » située dans le sud du pays. Le contrat de crédit a été signé ce mardi 4 mars 2014 par M. Mohamed Akrout, PDG de l’ETAP et Philippe de Fontaine Vive, Vice-Président de la BEI, en présence des Messieurs Kamel Bennaceur, Ministre de l’Industrie, de l’Energie et des Mines, de Monsieur Noureddine Zekri : Secrétaire d’Etat auprès du Ministre de l’économie et des finances, chargé du développement et de la coopération internationale et de Mme Laura Baeza, Ambassadeur de L’Union Européenne.

Ce projet énergétique mené en partenariat avec la société autrichienne OMV est d’envergure et crucial pour la Tunisie. Il constitue un nouveau cordon ombilical de l’économie tunisienne sur le plan énergétique.

S’inscrivant dans une démarche de développement durable, ce projet est appelé à réduire de manière significative les émissions de CO² par le contrôle et l’élimination du torchage de gaz. Il permettra, ainsi, aux entreprises tunisiennes de développer une énergie propre tout en soutenant la création d’emploi.

C’est un projet résolument tourné vers l’avenir pour la Tunisie. Les nouvelles infrastructures seront, donc, en mesure d’exploiter davantage les réserves existantes, d’approvisionner le marché local en gaz naturel et d’encourager d’autres initiatives dans l’exploration des hydrocarbures qui constituent un véritable atout économique pour la Tunisie.

A cet effet, M. Kamel Ben Naceur - Ministre de l’Industrie, de l’Energie et des Mines - a déclaré que le Gouvernement Tunisien se félicite de l’aboutissement et de la concrétisation de ce projet qui donne un élan pour l’économie tunisienne. Il a mis l’accent sur l’importance du partenariat Euro-méditerranéen et l’effort déployé par la BEI en Tunisie et particulièrement dans le secteur énergétique.

Le ministre a affirmé que la BEI, à travers ce financement, renforce d’avantage son partenariat avec les sociétés tunisiennes. Il a, d’autre part, appelé la BEI à continuer son soutien pour d’autres projets qui renforcent le développement de la Tunisie en général.

De sa part, M. Mohamed AKROUT – Président Directeur Général de l’ETAP – a confirmé l’importance stratégique d’un tel projet pour le pays et a mis en valeur ses impacts économique, social et environnemental. Il a également exprimé ses remerciements à la BEI pour les efforts déployés en Tunisie et à tous les intervenants ayant participé au montage de ce financement notamment la Présidence du Gouvernement, le Ministère de l’Industrie, de l’Energie et des Mines, le Ministère de l’économie et des finances et le Secretariat d’Etat auprès du ministre de l’économie et des finances, chargé du développement et de la coopération internationale ainsi que la Banque Centrale de Tunisie.

« C’est un financement important et hautement symbolique pour la Tunisie », s’est félicité lors de la signature M. Philippe de Fontaine Vive, Vice-Président de la BEI. Il illustre de manière très concrète ce qu’est le partenariat euro-méditerranéen.

« La BEI est un partenaire de confiance de la Tunisie et le secteur de l’énergie est l’un des atouts économiques clefs de ce pays. En soutenant de tels projets, nous agissons concrètement pour le développement économique et durable de la Tunisie. Nous agissons pour l’avenir, pour une plus grande indépendance énergétique. Nous soutenons les entreprises tunisiennes et créons de l’emploi pour les jeunes générations. Ce projet aura un impact direct sur l’amélioration de la vie quotidienne des tunisiens », ajoute-t-il.

Il est à rappeler qu’en tant que premier acteur financier du développement en Méditerranée, la BEI a mobilisé moyens et compétences dont elle disposait pour répondre aux défis économiques et sociaux de la Tunisie. La BEI a ainsi signé depuis le « soulèvement démocratique » de janvier 2011, 563 millions d’euros (1,2 milliard DT) de financements pour la mise en oeuvre de projets dans les secteurs clefs de l’économie tunisienne tels que l’énergie, les PME, les infrastructures et le logement social. La BEI a également préparé l’avenir en approuvant et lançant en 2013, 470 millions d’euros (1 milliard DT) de financements nouveaux.

Informations générales

La BEI est le principal investisseur financier dans le bassin méditerranéen via la FEMIP, la Facilité euro-méditerranéenne d’investissement et de partenariat qui a été créée en octobre 2002. La FEMIP apporte un soutien concret au développement économique et social du bassin méditerranéen dans le but d’améliorer les conditions de vie dans les pays partenaires. À la fin de 2010, cet engagement représentait un investissement total de plus de 12 milliards d’EUR. http://www.bei.org/femip  

Contacts pour la presse

Banque européenne d’investissement :

Anne-Cécile Auguin, a.auguin@eib.org , +33 1 55047460, GSM +352 621 36 19 48

Site web : www.bei.org/press – Service de presse : +352 4379 21000 – presse@bei.org


Side Bar

My account

Manage your searches and email notifications


Help us improve our website