Navigation path

Left navigation

Additional tools

Première visite du président de la BEI au Honduras : des discussions de haut niveau sur la coopération et le soutien au secteur public

European Investment Bank - BEI/14/181   14/08/2014

Other available languages: EN DE ES

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

BEI/14/181

Tegucigalpa, le 14 août 2014

Première visite du président de la BEI au Honduras : des discussions de haut niveau sur la coopération et le soutien au secteur public

À l'occasion de sa première visite officielle au Honduras, Werner Hoyer, président de la Banque européenne d'investissement (BEI), a rencontré le président hondurien, Juan Orlando Hernández, dans la capitale, Tegucigalpa. Des réunions avec le ministre des finances, Wilfredo Rafael Cerrato, et le ministre de l'équipement, Roberto Ordoñez, ont également eu lieu. Les discussions ont essentiellement porté sur l'action de la BEI dans les secteurs honduriens des transports et de l'énergie. La visite du président de la BEI a reçu l'appui de la délégation de l'UE au Honduras.

Durant leur entretien, MM. Hoyer et Hernández ont discuté de divers domaines de coopération susceptibles de recevoir l'appui et les investissements de la Banque de l’UE. C'est avant tout dans les secteurs de l'équipement, des transports, de l'énergie – en particulier des énergies renouvelables – et de l'atténuation des changements climatiques que la contribution des fonds de la BEI pourrait apporter un soutien considérable au développement social et à la croissance économique du Honduras.

M. Hoyer a qualifié cette rencontre d'excellent point de départ ayant permis d'identifier des projets concrets pour lesquels l'apport de financements par la BEI serait tout à fait justifié. « Les autorités honduriennes nous ont été d'une grande aide pour recenser les domaines propices à la coopération, a-t-il expliqué. Avec sa longue expérience des opérations en Amérique latine, la BEI a tous les atouts en main pour contribuer à la croissance économique et à la création d'emplois au Honduras et c'est avec grand plaisir qu'elle poursuivra le dialogue et la collaboration dans les mois et les années à venir. »

Lors des entretiens qui se sont ensuite tenus avec le ministre des finances, Wilfredo Rafael Cerrato, et le ministre de l'équipement et de l'énergie, Roberto Ordoñez, le réseau routier hondurien a été désigné comme un projet potentiel pour le soutien de la banque de l’UE. Dans le secteur de l'énergie, la BEI coopère déjà étroitement avec la Banque interaméricaine de développement dans la mise au point d'un programme d'électrification visant principalement à équiper l'ouest du pays en infrastructures de transport pour les énergies renouvelables.

L'atténuation des changements climatiques est l'un des principaux domaines dans lesquels la BEI collabore avec la Banque centraméricaine d'intégration économique (BCIE), qui a son siège au Honduras. Ainsi, en 2013, la BEI a fourni à la BCIE une ligne de crédit de 230 millions d'USD pour des investissements dans les énergies renouvelables (projets hydroélectriques, éoliens, géothermiques et photovoltaïques). La BCIE est l'un des principaux partenaires financiers de la BEI dans la région.

Le voyage officiel du président de la BEI dans la région centraméricaine se poursuivra par une visite au Panama.

Informations générales

La Banque européenne d'investissement (BEI), dont les actionnaires sont les États membres de l'Union européenne (UE), est l'institution de financement à long terme de l'UE. Elle met à disposition des financements de longue durée destinés à appuyer des investissements de qualité afin de contribuer à la réalisation des grands objectifs de l'UE.

La BEI intervient en Amérique latine depuis 1993 en vertu de mandats que lui confient le Conseil et le Parlement européen. En plus de vingt ans, la banque de l’UE a accordé dans cette région des financements d'un montant total de 6,7 milliards d'EUR pour quelque 90 projets. Le 1er juillet 2014, le nouveau mandat extérieur de l'UE, qui couvre la période de 2014 à 2020, est entré en vigueur ; il prévoir une enveloppe de près de 2,3 milliards d'EUR pour les opérations en Amérique latine. La Banque peut en outre, dans certaines conditions, prêter sur ses propres ressources, au titre du Mécanisme pour l'action en faveur du climat et l'environnement ou du Mécanisme pour les projets stratégiques, qui représentent une enveloppe totale de 2 millions d'EUR. www.bei.org


Contacts pour la presse

Eva Henkel, e.henkel@bei.org, Tél. +352 4379 82147 / +352 621 339 130
Site web : www.bei.org/press – Service de presse : +352 4379-21000 – presse@bei.org


Side Bar

My account

Manage your searches and email notifications


Help us improve our website