Chemin de navigation

Left navigation

Additional tools

Autres langues disponibles: EN DE

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

BEI/13/98

1er juillet 2013

En entrant dans l’Union européenne, la Croatie devient actionnaire de la BEI

En faisant aujourd’hui son entrée dans l’UE, la Croatie devient en même temps actionnaire de la BEI, dont elle obtient des prêts depuis plus de douze ans. En outre, la Croatie est également le premier pays à avoir bénéficié de l’initiative technique JASPERS avant de devenir membre de l’UE. JASPERS aide les pays à élaborer des projets susceptibles de bénéficier des aides non remboursables de l’UE.

 

Werner Hoyer, président de la BEI, a déclaré à cette occasion : « En ce jour mémorable, je voudrais féliciter les Croates pour l’adhésion de leur pays à l’Union européenne, un événement qui ouvre de nouvelles perspectives dans l'intérêt de tous les Européens. Le succès de la Croatie est un bon exemple pour d'autres pays des Balkans occidentaux qui poursuivent la voie de la stabilité et de la prospérité. En sa qualité de banque de l’UE, la BEI continuera à financer des projets prioritaires en Croatie et à renforcer la position du pays pour qu’il soit en mesure de relever les défis économiques actuels et à venir ».

Depuis 2001, la BEI a prêté au total 3,25 milliards d’EUR en Croatie, ce qui a facilité le processus d’intégration du pays à l’Union européenne, a aidé la Croatie à satisfaire aux critères d’adhésion et l’a encouragée à s’adapter à l’évolution de l’économie européenne afin de se préparer le mieux possible à faire partie de l’Union.

Actuellement, l’action de la BEI en Croatie couvre d’importants secteurs de l’économie du pays, des infrastructures de base dans les domaines des transports, de l’environnement et de l’énergie à l’industrie manufacturière et aux services, en passant par l’appui aux petites et moyennes entreprises (PME) par l’intermédiaire d’institutions financières locales afin de faciliter l'accès de ces PME aux financements à long terme.

À cette fin, la BEI collabore étroitement avec des institutions financières croates publiques et privées bien établies. Par le biais de ces banques intermédiaires et sociétés de crédit-bail, elle cofinance des projets de petite dimension, pour l’essentiel dans les secteurs de l’industrie et des services, y compris le tourisme, l'énergie, les économies d'énergie et la protection de l'environnement, ainsi que des projets d'infrastructure dans les domaines de la santé, de l’éducation, de la rénovation urbaine et du logement social. À ce jour, près de la moitié des prêts que la BEI a accordés en Croatie (48 %) sont destinés à soutenir des PME.

Mais la Banque n'est pas la seule à soutenir financièrement la Croatie. En rejoignant l’UE, la Croatie devient admissible aux aides non remboursables de l'Union européenne. Pour lui permettre de bénéficier de ces aides dès son entrée dans l’Union, JASPERS (Joint Assistance to Support Projects in European Regions), une initiative d'assistance technique fournie conjointement avec la Commission européenne, la BERD et KfW pour faciliter la sélection et la préparation de projets financés par des aides non remboursables de l’UE, a lancé ses opérations en Croatie au début de 2012.

Le Fonds européen d’investissement (FEI), une filiale de la BEI, octroie du capital-risque à des intermédiaires financiers afin de soutenir les PME et de promouvoir l’innovation en Europe. Il a signé un accord de garantie dans le contexte du Programme-cadre pour l’innovation et la compétitivité à l’appui des microentreprises qui va générer un portefeuille de nouveaux prêts de 30 millions d’EUR. Il a également accordé des garanties pour 1,8 million d’EUR qui, à leur tour, ont permis de mobiliser 22,5 millions d’EUR de nouveaux prêts en faveur des PME.

Contacts pour la presse

Dusan Ondrejicka, +352 621 459 234, d.ondrejicka@bei.org

Site web de la BEI : www.bei.org/press - Bureau de presse : +352 4379-21000 – press@bei.org


Side Bar

Mon compte

Gérez vos recherches et notifications par email


Aidez-nous à améliorer ce site