Navigation path

Left navigation

Additional tools

Other available languages: EN DE

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

BEI/13/96

27 juin 2013

Trois grands établissements bancaires d’Afrique de l’Est vont soutenir les PME locales grâce à un concours de 101 millions d’EUR de la Banque européenne d’investissement

Grâce à plusieurs accords officiels signés ce jour, des entreprises de toute l’Afrique de l’Est vont bénéficier de trois nouveaux programmes de prêt totalisant 101,5 millions d’EUR, appuyés par la Banque européenne d’investissement (BEI). Trois établissements financiers de la région, Chase Bank, la Banque de développement de l’Afrique de l’Est (EADB) et National Microfinance Bank Plc (NMB) utiliseront les fonds procurés par la BEI pour financer les investissements de développement, de modernisation ou de diversification de petites et moyennes entreprises (PME).

Les trois programmes correspondants ont fait l’objet d’accords en bonne et due forme signés ce jour à Nairobi par Pim van Ballekom, vice-président de la BEI chargé des opérations de prêt en Afrique subsaharienne, Paul Njaga, directeur général des finances et de la stratégie chez Chase Bank, Vivienne Yeda, directrice générale de l’EADB, et Mark Wiessing, PDG de NMB.

Les PME kényanes auront accès à des prêts à bas coût en shillings kényans (KES), en dollar des États-Unis (USD) ou en euros (EUR), au titre d’un programme appuyé financièrement par 6,5 millions d’EUR de la BEI. Cet accord emblématique marque le premier partenariat entre Chase Bank et l’institution de financement à long terme de l’UE.

Des entreprises de toute la Communauté d’Afrique de l’Est (kényanes, tanzaniennes, ougandaises et rwandaises) vont bénéficier du produit des 25 millions d’EUR fournis par la BEI à la Banque de développement de l’Afrique orientale. Le nouveau programme de prêts soutenu par la BEI est le premier engagement conjoint à améliorer l’accès aux prêts à l’investissement pour les petites et moyennes entreprises depuis la restructuration fructueuse de l’EADB ; il marque le début d’une nouvelle ère de coopération entre la Banque européenne d’investissement et l’institution financière de la Communauté d’Afrique de l’Est.

De même, aux termes de l’accord signé avec NMB (le troisième en date avec cet établissement), pour un montant total de 70 millions d’EUR, 50 millions d’EUR seront mis à la disposition de PME et 20 millions d’EUR seront disponibles pour des investissements de microfinance, selon différents critères. Ces fonds seront rétrocédés à des entreprises dans toute la Tanzanie par le réseau d’agences de NMB.

Déclaration de Pim van Ballekom, vice-président de la Banque européenne d’investissement :

« L’accès des petites et moyennes entreprises aux financements à long terme est essentiel pour créer des emplois et de la croissance économique ; ce jour marque le début d’une nouvelle ère dans l’engagement de la Banque européenne d’investissement à soutenir les investissements de PME du secteur privé dans toute l’Afrique de l’Est. Ce soutien va permettre aux créateurs d’entreprises comme aux entreprises établies d’engager des investissements sur de nouveaux marchés et l’on peut s’attendre à ce que cela débouche sur des créations d’emplois. Le fait de s’associer avec une série de partenaires financiers respectés dans la région va augmenter la portée géographique et sectorielle de cette initiative. Nous nous réjouissons de travailler avec les collègues de Chase Bank, de la Banque de développement de l'Afrique de l'Est et de National Microfinance Bank afin d’améliorer l’accès aux prêts à l’investissement à des taux préférentiels pour les entreprises d’Afrique de l’Est, et de nous forger une solide expérience du soutien à la création d’entreprises dans toute la région. »

Commentaires de Paul Njaga, directeur général des finances et de la stratégie de la Chase Bank :

« En tant que première banque des PME, Chase Bank accorde une grande valeur à ces partenariats stratégiques avec des institutions, comme la BEI, qui partagent nos priorités et œuvrent pour stimuler la croissance du secteur des PME au Kenya. Le partenariat avec la Banque européenne d’investissement va aussi nous permettre de procurer des ressources à long terme – sous la forme, notamment, de financement d’actifs, de crédit-bail, de financement du fonds de roulement ou de facilités de caisse – à des PME admissibles, et d’apporter ainsi à ces chefs d’entreprises la tranquillité d’esprit nécessaire à la poursuite de leurs objectifs stratégiques. »

Commentaires de Vivienne Yeda, directrice générale de la Banque de développement de l’Afrique de l’Est :

Mme Yeda a remercié la BEI pour ce soutien fort bienvenu qui, a-t-elle expliqué, va beaucoup aider son institution à réaliser ses objectifs de développement durable dans ses États membres. Elle a appelé ces derniers à faire de l'intégration régionale une priorité, remarquant qu’ils avaient beaucoup à gagner à ouvrir leurs frontières et à permettre ainsi à leurs populations de circuler librement en partageant expériences et bonnes pratiques. « Il n’y a pas de meilleure façon d’aider le secteur privé à faire ce qu’il sait le mieux faire que d’ouvrir nos économies et de lui permettre de produire efficacement et d’accéder aux marchés au bon moment. »

Commentaires de Mark Wiessing, Mark Wiessing, PDG de National Microfinance Bank :

« Les fonds de la BEI vont nous permettre de fournir encore plus de prêts de longue durée à des taux abordables aux microentreprises et aux jeunes PME, qui sont le moteur de la croissance économique et de la création de richesse pour tant de Tanzaniens. C’est aussi un signal fort de la confiance que place la BEI dans NBM – le plus grand établissement de crédit du pays et aussi le plus rentable, dans lequel l’État tanzanien et la banque néerlandaise Rabobank détiennent d’importantes participations minoritaires –, mais aussi dans le pays en tant que tel. »

Les trois accords signés ce jour font suite à un précédent soutien à l’investissement des petites entreprises en Afrique de l’Est et vont à la fois contribuer au développement à long terme du secteur financier de la région et augmenter les ressources financières à la disposition du secteur privé. Pour beaucoup d’entreprises d’Afrique de l’Est, la croissance et les investissements de diversification sont actuellement freinés par des difficultés d’accès aux financements. Les banques intermédiaires veilleront à ce que les incidences environnementales des projets financés au titre du programme soient répertoriées et atténuées conformément aux normes nationales et internationales applicables.

La BEI soutient le financement à long terme des PME kényanes depuis 1991 en accordant des prêts à des intermédiaires financiers locaux. Toujours par l’intermédiaire de banques locales, elle est aussi la seule institution financière internationale à fournir des financements de longue durée en monnaie locale au Kenya.

Informations générales

Banque européenne d’investissement

La Banque européenne d’investissement (BEI), dont les actionnaires sont les États membres de l’Union européenne (UE), est l’institution de financement à long terme de l’UE. Elle met à disposition des financements à long terme destinés à appuyer des investissements de qualité afin de contribuer à la réalisation des grands objectifs de l’UE.

Chase Bank

Chase Bank (K) Ltd est un établissement de crédit créé en 1995. Chase Bank a reçu le prix de la meilleure banque des PME (Best SME Bank) en 2013, celui de la banque ayant la plus forte croissance (Fastest Growing Bank) au Kenya en 2009 et en 2010, ainsi qu’une distinction spéciale pour l’innovation lors des Banking Awards 2011 et 2013, en reconnaissance de son rôle dans la création de produits innovants à destination du marché des PME.

Chase Bank porte un intérêt particulier aux PME et a à cœur de créer des produits innovants pour ce marché en pleine croissance. L’établissement, dont le modèle d’activité est fondé sur la relation client, propose à sa clientèle des services à valeur ajoutée tels que l’assurance bancaire, le courtage bancaire et les placements à l’étranger, afin qu’elle bénéficie de l’offre bancaire la plus complète possible.

Banque africaine de développement

La Banque de développement de l'Afrique de l'Est (EADB) fournit une vaste gamme de services financiers dans ses États membres (Kenya, Ouganda, Tanzanie et Rwanda) avec pour objectif primordial de renforcer le développement socio-économique et l’intégration régionale.

L’EADB est détenue par ses quatre États membres – le Kenya, l’Ouganda, la Tanzanie et le Rwanda. Ses autres actionnaires sont la Banque africaine de développement (BAfD), la Société néerlandaise de financement du développement (FMO), la Société allemande d’investissement et de développement (DEG), la SBIC-Africa Holdings, la Commercial Bank of Africa-Nairobi, la Nordea Bank-Suède, la Standard Chartered Bank-Londres et la Barclays Bank Plc.-Londres.

National Microfinance Bank

National Microfinance Bank (NMB) a été créée en 1997 par l’État tanzanien et est cotée à la Bourse de Dar Es Salaam depuis 2008. Privatisé en 2005, l’établissement s’est depuis énormément développé. Ainsi, depuis 2005, son effectif est passé de 1 500 à 2 800 salariés, ses clients de 600 000 à 1,8 million, ses agences de 100 à 150, ses distributeurs automatiques de 0 à 500 et 1,3 million de cartes de retrait ont été distribuées ; enfin, NMB a aujourd’hui un système de banque directe en ligne accessible dans 95 % des districts administratifs du pays. NMB, dont 60 % des agences sont implantées en zones rurales et 35 % dans des districts où elle est le seul établissement bancaire, est un acteur clé de l’inclusion financière dans un pays où seuls 13 % de la population adulte disposent d’un compte en banque. Les micro- et petites entreprises constituent un segment central et en pleine croissance de l’activité de NMB ; elles sont déjà quelque 60 000 à avoir emprunté auprès de l’établissement, pour un total d’environ 250 milliards de shillings tanzaniens (120 millions d’EUR) qui équivaut à 20 % de l’ensemble de son portefeuille de prêts.

Contacts pour la presse

BEI : Richard Willis, +352 621 555 758, r.willis@bei.org

Site web : www.bei.org/press - Bureau de presse : +352 4379 21000 – press@bei.org

Chase Bank : Magdalene Mulandi +254 (20) 2774250, mmulandi@chasebank.co.ke

Site web : www.chasebankkenya.co.ke - Bureau de presse : +254 (20) 2774 149/146 - press@chasebank.co.ke

NMB : Mark Wiessing, Mark.Wiessing@nmbtz.com

EADB : Fred Gori, fgori@eadb.org


Side Bar

My account

Manage your searches and email notifications


Help us improve our website