Navigation path

Left navigation

Additional tools

La BEI va accroître ses prêts à l’appui de la croissance et de l’emploi en Europe

European Investment Bank - BEI/13/25   28/02/2013

Other available languages: EN DE DA ES NL IT SV PT FI EL CS ET HU LT LV MT PL SK SL BG RO TR

BEI/13/25

Le 28 février 2013

La BEI va accroître ses prêts à l’appui de la croissance et de l’emploi en Europe

28 février 2013 – La Banque européenne d’investissement (BEI) réagit de manière exceptionnelle à une situation exceptionnelle liée à la crise financière et économique que continue de subir l’Union européenne. Le Groupe BEI va sensiblement renforcer ses activités de financement pour la période de 2013 à 2015 afin de soutenir le retour de la croissance en Europe. Pour favoriser la croissance durable et l’emploi, la banque de l’UE va prêter 60 milliards d’euros de plus au cours des trois prochaines années et atteindre ainsi un volume annuel de financements compris entre 65 et 70 milliards d’euros. Cette mesure fait suite à la décision des États membres, en 2012, d’augmenter le capital versé de la Banque de 10 milliards d’euros. M. Werner Hoyer, Président de la BEI, a résumé ainsi cette évolution : « L’an dernier, la BEI a réussi à changer radicalement de cap, en abandonnant sa stratégie cyclique programmée au profit d’une action contracyclique. Aujourd’hui, nous sommes prêts à gagner un autre pari en augmentant le volume de nos prêts de 40 % par an entre 2013 et 2015, ce qui représente un effort extraordinaire en ces temps exceptionnels pour l’Europe. La banque de l’UE va contribuer, largement et concrètement, à surmonter la crise actuelle. » Ce surcroît de financements de la BEI devrait permettre de donner vie à des projets d’une valeur totale pouvant atteindre jusqu’à 180 milliards d’euros, qui porteront sur des investissements privés et publics, plus particulièrement dans quatre domaines : l’innovation, l’accès des PME aux financements, l’efficacité des ressources et les infrastructures stratégiques. « Les investissements dans l’innovation et les compétences sont cruciaux pour la productivité européenne et contribueront à assurer, pour l’avenir, la compétitivité et la création d’emplois », a poursuivi M. Hoyer.

Au cours de l’année 2012, la BEI a signé pour 52,2 milliards d’euros de nouveaux prêts dans plus de 60 pays. Sur ce montant, 44,8 milliards sont allés à des projets dans l’Union européenne et 7,4 milliards à des opérations à l’extérieur de l’UE. En réponse aux graves difficultés économiques auxquelles sont confrontés plusieurs pays de l’Union, la BEI a apporté un soutien ciblé à certains moteurs essentiels de la croissance et de l’emploi et notamment aux petites et moyennes entreprises. La Banque a ainsi consacré 13 milliards d’euros aux PME et plus de 200 000 d’entre elles ont reçu une aide directe ou indirecte grâce à l’activité du Groupe BEI en 2012. Le Fonds européen d’investissement (FEI), la filiale du Groupe BEI spécialisée dans les financements en faveur des PME au moyen de capital-risque, a réalisé un volume record d’engagements de prises de participation, avec 1,4 milliard d’euros qui ont servi de catalyseur pour collecter plus de 7 milliards d’euros auprès d’autres investisseurs. « En 2013, le Groupe BEI va s’appliquer à renforcer encore son appui aux PME en Europe et à élargir sa palette de canaux de distribution et son offre de produits », a annoncé M. Hoyer.

La Banque a aussi apporté un soutien spécifique à des pays et des régions souffrant d’un manque d’accès aux marchés des capitaux en exploitant des sources de fonds existantes telles que les Fonds structurels, tout en développant parallèlement son activité de conseil. « Nos capacités de panachage de ressources et de conseil nous ont permis de continuer à intervenir dans des pays où les autres investisseurs ont déjà quitté le marché ou réduisent considérablement leur activité », a souligné M. Hoyer, rappelant que « la BEI est la banque de tous les 27 – et bientôt 28 – États membres de l’UE ».

Les prêts à l’extérieur de l’Union européenne sont le fondement de l’action de la BEI qui, par le biais d’investissements à long terme, appuie les priorités de la politique extérieure de l’UE en étroite coopération avec le Service européen pour l’action extérieure (SEAE), la Commission et d’autres institutions financières. La Banque concentre son action sur le développement du secteur privé local, les infrastructures socio­économiques et l’atténuation des changements climatiques, et appuie l’investissement étranger direct. « Avec sa vaste clientèle d’entreprises en Europe, la BEI soutient efficacement l’internationalisation de l’économie de l’UE avec pour objectif de favoriser la productivité, la croissance et l’emploi, a expliqué M. Hoyer. Grâce à sa grande expertise sectorielle, la BEI apporte un avantage substantiel à la fois au pays partenaire et à l’UE. »

La BEI a conservé son excellente cote de crédit tout au long de l’année 2012, grâce, notamment, à une politique de prêt prudente et à une saine gestion des risques. Son actif total à fin 2012 atteignait 508 milliards d’euros, ce qui fait d’elle le plus grand bailleur de fonds multilatéral. Le ratio d’adéquation des fonds propres de la BEI demeure solide, à 23,1 %. Malgré l’instabilité des marchés, la Banque a mobilisé 71,3 milliards d’euros sur les marchés internationaux des capitaux, dont une partie pour préfinancer son activité de 2013. M. Hoyer a conclu en ces termes : « La Banque continuera d’être très attentive à la solidité de son bilan. La qualité de notre portefeuille de prêts et notre gestion prudente des risques sont vitales pour notre institution et pour nos investisseurs. »

Note aux responsables de publication

Le Groupe Banque européenne d’investissement est composé de la Banque européenne d’investissement (BEI) et du Fonds européen d’investissement (FEI). La BEI, l’institution de financement à long terme de l'Union européenne (UE), a pour actionnaires les États membres de l’UE. Elle met à disposition des financements à long terme destinés à appuyer des investissements de qualité afin de contribuer à la réalisation des grands objectifs de l’UE. Le FEI est la filiale du groupe spécialisée dans la fourniture de produits de capital-risque au profit des petites et moyennes entreprises dans toute l’Europe. Les actionnaires du FEI sont la BEI, la Commission européenne et toute une gamme d’institutions financières publiques et privées. En 2012, le Fonds a réalisé un volume record d’engagements de prises de participation, avec 1,4 milliard d’euros qui ont servi de catalyseur pour collecter plus de 7 milliards d’euros auprès d’autres investisseurs ; le FEI s’est également engagé à hauteur de 1,2 milliard d’euros sous la forme de garanties et d’opérations de titrisation, grâce à quoi de nouveaux portefeuilles de prêts à des PME d’une valeur de 5,2 milliards d’euros ont pu être constitués.

La présentation Powerpoint du président est disponible sur www.bei.org/press

Contacts pour la presse

Rainer Schlitt : courriel : r.schlitt@bei.org ; mobile +352 621362509 ;

Sabine Parisse : courriel : s.parisse@bei.org ; mobile +352 621459159 ;

Christof Roche: courriel : c.roche@bei.org; mobile +0032 479650588 ;

Secrétariat du Bureau de presse : courriel : presse@bei.org ; tél. +352 4379-21000 ; fax +352 4379-61000

Questions générales

Infodesk de la BEI : courriel : info@bei.org ; tél. +352 4379-22000 ; fax +352 4379-62000


Side Bar

My account

Manage your searches and email notifications


Help us improve our website