Navigation path

Left navigation

Additional tools

Other available languages: EN DE EL

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

BEI/13/229

Nicosie et Luxembourg, le 13 décembre 2013

Concours innovants en faveur des PME chypriotes : 150 millions d’EUR au titre du Mécanisme de financement du commerce extérieur et du programme chypriote d’entrepreneuriat

La Banque européenne d’investissement (BEI) met en place deux instruments innovants en faveur des petites et moyennes entreprises (PME) chypriotes.

Un premier contrat de 50 millions d’EUR au titre du Mécanisme de financement du commerce extérieur. Ce dispositif vise à soutenir les activités de commerce extérieur des PME et ETI chypriotes. À ce titre, la BEI offre des garanties aux banques étrangères qui fournissent des crédits commerciaux à ces entreprises. Du fait qu’il réduira les risques liés au crédit commercial, le Mécanisme devrait contribuer à relancer les flux commerciaux avec Chypre, en favorisant une reprise tirée par les exportations réalisées, en particulier, par les PME et les ETI.

En tant que bailleur de fonds à long terme, la BEI s'est adaptée aux besoins de l’économie réelle des États membres de l’UE en application de programmes d’ajustement économique et elle a élargi son offre de produits avec un mécanisme de prêt à court terme destiné à soutenir les échanges commerciaux internationaux. Le Mécanisme représente la deuxième garantie de la Banque à l’appui du financement du commerce extérieur à la suite de la mise en œuvre, en juin 2013, d’un mécanisme similaire en faveur des PME grecques.

Les garanties fournies par la BEI aux banques étrangères en vertu du mécanisme en question serviront à couvrir les risques liés aux lettres de crédit et autres instruments de financement du commerce extérieur émis par les banques chypriotes. Ce dispositif permettra ainsi d’assouplir les contraintes en matière de sûreté liquide qui sont généralement imposées à la plupart des PME et d’améliorer l'accès aux instruments internationaux de financement des échanges extérieurs à un moment où le commerce doit jouer un rôle central dans le développement économique.

Un premier prêt de 100 millions d’EUR à la République de Chypre au titre du programme chypriote d'entrepreneuriat. La République de Chypre utilisera les fonds de la BEI pour créer un mécanisme de fonds en vertu duquel l’État et des banques commerciales intervenant à Chypre pourront octroyer des prêts à des PME chypriotes, sur la base du partage des risques. Une fois en service, ce mécanisme BEI innovant, élaboré en collaboration avec l'État chypriote permettra d’accroître le soutien aux besoins d'investissement et de fonds de roulement des PME du pays.

La gestion quotidienne du mécanisme devrait être confiée au Fonds européen d’investissement (FEI), le bras financier du groupe BEI, spécialisé dans les produits de prise de risque liés au financement des PME. Le FEI possède une grande expérience paneuropéenne de la gestion de fonds à l’échelle régionale et nationale dont l’objectif est d’offrir aux PME l’accès aux financements. Par ailleurs, il a une bonne connaissance du marché chypriote, acquise à l'occasion de la mise en œuvre de l’initiative JEREMIE et d'autres opérations relevant du programme de microfinancement Progress.

Les contrats de financement ont été signés ce jour à Nicosie lors d’une cérémonie publique par Mihai Tanasescu, le vice-président de la BEI responsable des opérations à Chypre. Le contrat relatif au programme d'entrepreneuriat destiné aux PME a été signé avec Harris Georgiades, ministre des finances chypriote. Les accords de financement du commerce extérieur ont été signés par Charis Pouangare, directeur général, Bank of Cyprus, Emilios Kyriacou, directeur général, Citi, et Frank Mayer, directeur général, Commerzbank AG.

Mihai Tănăsescu, vice-président de la BEI, a commenté l’opération en ces termes : « Je suis heureux de revenir à Nicosie pour la signature de deux nouveaux instruments importants dont l’objectif est de soutenir les PME locales ; il s’agit du mécanisme de financement du commerce extérieur et du programme d’entrepreneuriat. La BEI, qui est un bailleur de fonds à long terme, n’offrait jusqu’à présent aucun produit de financement du commerce extérieur. En revanche, en sa qualité de banque de l’UE, elle a estimé nécessaire de proposer de nouveaux dispositifs d’aide adaptés aux besoins des États membres de l’UE. Dans le cadre du mécanisme de financement du commerce extérieur, la BEI jouera un rôle décisif pour atténuer le risque à la charge des banques commerciales à un moment où Chypre a précisément besoin de ce dispositif pour alimenter la relance de son économie par les exportations. De son côté, le programme d’entrepreneuriat offrira une aide supplémentaire aux PME chypriotes ; en effet, la grave récession dont souffre le pays pèse lourdement sur les liquidités des PME et sur l’offre de ressources à long et moyen terme dont ces dernières ont besoin pour soutenir leurs activités. De plus, le coût de l’emprunt pour les PME y est considérablement supérieur à la moyenne de l’UE. Les fonds de la BEI tentent d’apporter une réponse flexible à ces faiblesses du marché. Notre présence ici aujourd’hui témoigne de notre engagement et de notre confiance dans Chypre ».

Note au responsable de publication

La Banque européenne d’investissement (BEI), dont les actionnaires sont les États membres de l’Union européenne (UE), est l’institution de financement à long terme de l’UE. Elle met à disposition des financements à long terme destinés à appuyer des investissements de qualité afin de contribuer à la réalisation des grands objectifs de l’UE.

Contacts pour la presse

Helen Kavvadia, mél.: kavvadia@eib.org, tél.: 352 4379 84486, portable : +352 691 286 017

Site web de la BEI : www.eib.org/press - Service de presse : +352 4379 21000 – press@eib.org


Side Bar

My account

Manage your searches and email notifications


Help us improve our website