Navigation path

Left navigation

Additional tools

Other available languages: EN

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

BEI/13/182

Luxembourg, le 15 novembre 2013

L’Association européenne des investisseurs de long terme (AEILT) lance son plan d’action pour 2014

L’Association européenne des investisseurs de long terme (AEILT), créée l’été dernier par les investisseurs à long terme de l’Union européenne, a tenu sa première assemble générale à Bruxelles le 14 novembre 2014. Après avoir élu leur Conseil d’administration, les membres de l’AEILT ont adopté le plan d’action de l’Association pour 2014, dont l’axe majeur est le renforcement de l’investissement à long terme comme moyen central de relancer l’économie en Europe.

Créée le 5 juillet 2013 à Paris par seize institutions financières européennes, l’Association européenne des investisseurs de long terme (AEILT), une association internationale sans but lucratif (AISBL) a tenu sa première assemble générale à Bruxelles le 14 novembre 2014.

Au cours de cette assemblée générale, l’AEILT a élu son Conseil d’administration1. M. Werner Hoyer (président de la BEI) en est le président, MM. Anton Kovacev (président de la HBOR) et Franco Bassanini (président de CDP) les vice-présidents et M. Dominique de Crayencour, le secrétaire général.

L’assemblée générale a également adopté le plan d’action pour 2014, qui fixe comme priorités de créer toutes les conditions favorables à l’investissement à long terme et de promouvoir une coopération active entre les membres de l’association aux fins de soutenir l’économie réelle. Le but est de contribuer à favoriser une croissance et des conditions d’emploi durables, économes en ressources, innovantes et favorisant l'inclusion sociale.

La priorité de l’AEILT dans son premier mandat sera de travailler à l’abolition d’obstacles et à la création d’incitations au financement des investissements à long terme. Cela l’amènera à traiter des défaillances du marché, des cadres réglementaires, des règles d’information et des instruments financiers ad hoc. Les membres de l’Association exploreront également leurs possibilités d’investissement à long terme communs, en particulier au plan des instruments financiers innovants dans le contexte du prochain cadre financier pluriannuel (2014-2020), dans les domaines des infrastructures, de l’innovation, de l'utilisation efficace des ressources et des PME notamment. Aujourd’hui, l’AEILT compte dix-sept membres, y compris les quatre institutions fondatrices du Club des investisseurs de long terme (LTIC)2 – soit l’équivalent d’un actif total de 2 000 milliards d’EUR.

Dans son premier discours en tant que président de l’AEILT, Werner Hoyer a déclaré : « Lassociation européenne des investisseurs de long terme est un véritable projet européen. Après l’augmentation de capital de la BEI, c’est un moyen de plus de multiplier notre effet de levier combiné en fédérant la force financière de nos institutions pour appuyer la croissance et l’emploi par des investissements à long terme. Je suis honoré et heureux de pouvoir faire ainsi le lien entre le travail de la banque de l’UE et tous les membres nationaux de l’AEILT qui poursuivent le même objectif de soutien aux politiques de l’UE », a-t-il ajouté.

Informations générales

En constituant leur association le 5 juillet 2013, les membres fondateurs ont déclaré établir entre eux une association internationale sans but lucratif dénommée « Association européenne des investisseurs de long terme (AEILT) », régie par les dispositions de la loi belge du 27 juin 1921 sur les associations sans but lucratif, les associations internationales sans but lucratif et les fondations.

Ils ont déclaré leur souhait, en tant que membres du Club des institutions de l’Union européenne spécialisées dans le crédit à long terme (ISLTC), d’approfondir leur coopération avec les membres européens du Club des investisseurs de long terme (LTIC) et d’unir leurs efforts pour promouvoir et renforcer les investissements à long terme, en parfaite convergence avec les objectifs et initiatives de l’Union européenne.

L’Association européenne des investisseurs de long terme (AEILT, une AISBL), est ouverte à l’adhésion de toutes les institutions européennes de financement à long terme intéressées qui remplissent les conditions énoncées dans ses statuts annexés. Elle met en œuvre au niveau européen les actions menées notamment par le LTIC et elle remplace l’Accord de coopération (2011­2015) signé par les institutions de l’Union européenne spécialisées dans le crédit à long terme.

L’Association n’a pas d’objectif commercial et poursuit les buts non lucratifs d’utilité internationale que sont :

  • la représentation, la promotion et la défense des intérêts communs de ses membres ;

  • le renforcement de la coopération, y compris opérationnelle, entre les institutions financières européennes et avec d’autres institutions de l’Union européenne (UE) agissant en tant qu’investisseurs sur le long terme ;

  • le développement de la notion d’investissement à long terme au sein du secteur économique et financier ;

  • la promotion de la recherche universitaire portant sur les investissements à long terme ;

  • l’information de l’UE et de ses institutions quant au rôle et au potentiel des membres en tant qu’organismes et agences à l’appui du financement à long terme ;

  • le renforcement de l’accès des membres aux informations traitant des questions liées à l’UE ;

  • l’échange d’informations et d’expériences entre les membres ainsi qu’avec les organisations nationales et internationales qui partagent la même préoccupation que l’Association s’agissant de la promotion de l’investissement de long terme.

Membres de l’AEILT :

Allemagne : KFW Bankengruppe (KFW)

Bulgarie : Bylgarska banka za razvitie) (BDB), la banque bulgare de développement

Croatie : Hrvatska banka za obnovu i razvitak (HBOR)

Espagne : Instituto de Crédito Oficial (ICO), la banque publique d'investissement espagnole

France : Caisse des Dépôts (CDC)

Grèce : Banque nationale de Grèce (BNG)

Hongrie : Magyar Fejlesztési Bank (MFB), la banque hongroise de développement

Italie : Cassa Depositi e Prestiti (CDP), la caisse des dépôts italienne

Lettonie : Hipotēku banka ir valsts banka ar īpašu uzdevumu – Latvijas (« Mortgage Bank »), la banque lettone de crédit hypothécaire et foncier

Malte : Banque de La Valette (BOV)

Pologne : Bank Gospodarstwa Krajowego (BGK)

Portugal : Banco Português do Investimento (BPI), la banque portugaise d’investissement

République tchèque : Ceskomoravska zarucni a rozvojova banka (CMZRB)

Slovénie : Slovenska izvozna in razvojna banka (SID), la banque slovène d’exportation et de développement

Suède : AB Svensk Exportkredit (SEK), l’organisme suédois de crédit à l’exportation

Turquie : Turkiye Sinai Kalkinma Bankasi A.S. (TSKB), la banque turque d’investissement et de développement

Institution multilatérale : Banque européenne d’investissement (BEI)

Contacts pour la presse

BEI : Sabine Parisse, +352 4379 83340 ou +352 621 459 159, s.parisse@eib.org

Site web : www.bei.org/press – Service de presse : +352 4379 21000 ; presse@bei.org

AEILT : Dominique de Crayencour, secrétaire général : +32 479 939 300, decrayencour@eltia.eu

1 :

Hrvatska banka za obnovu i razvitak (HBOR), Croatie ; Magyar Fejlesztési Bank (MFB), Hongrie ; AB Svensk Exportkredit (SEK), Suède ; Banco Português do Investimento (BPI), Portugal, Caisse des dépôts (CDC), France ; Cassa Depositi e Prestiti (CDP), Italie ; Kreditanstalt für Wiederaufbau (KfW), Allemagne, et Banque européenne d’investissement (BEI)

2 :

CDC, CDP, BEI et KFW


Side Bar