Navigation path

Left navigation

Additional tools

Partenariat oriental : l’Arménie, la Géorgie et la Moldavie adhèrent au Partenariat pour la promotion de l’efficacité énergétique et de l’environnement en Europe orientale

European Investment Bank - BEI/13/163   22/10/2013

Other available languages: EN DE

COMMUNIQUÉ DE PRESSE CONJOINT

BEI/13/163

Luxembourg, le 22 octobre 2013

Partenariat oriental : l’Arménie, la Géorgie et la Moldavie adhèrent au Partenariat pour la promotion de l’efficacité énergétique et de l’environnement en Europe orientale

L’Arménie, la Géorgie et la Moldavie ont adhéré au Partenariat pour la promotion de l’efficacité énergétique et de l’environnement en Europe orientale (E5P), démontrant ainsi leur volonté de renforcer de manière significative leur soutien à l’efficacité énergétique et à la réduction des émissions polluantes. Au cours d’une conférence visant à collecter des fonds organisée le lundi 21 octobre à la Banque européenne d’investissement (BEI) à Luxembourg, la communauté internationale des donateurs a levé un montant supplémentaire de 70 millions d’EUR afin de permettre le développement des activités du Fonds E5P.

Le président de la BEI, M. Werner Hoyer, a déclaré à cette occasion : « La Banque européenne d’investissement est disposée à accompagner les pays du Partenariat oriental dans leurs efforts pour améliorer l'efficacité énergétique et la protection de l'environnement en réalisant les investissements nécessaires et en leur fournissant son savoir-faire technique, conjointement avec d’autres institutions financières internationales actives dans la région. »

Le vice-président de la Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD), M. Andras Simor, qui représentait l’institution à la collecte de fonds, a déclaré : « En tant que gestionnaires du Fonds E5P, nous sommes très satisfaits du résultat de la conférence. Les engagements de la communauté des donateurs constituent pour les pays du Partenariat un formidable encouragement à redoubler d'efforts pour améliorer l'efficacité et la sécurité énergétiques. Le Partenariat pourra s'appuyer sur nos expériences positives en Ukraine et nous nous réjouissons maintenant de collaborer avec l'Arménie, la Géorgie et la Moldavie. »

M. Štefan Füle, commissaire européen chargé de l’élargissement et de la politique européenne de voisinage et responsable de la politique de l’Union européenne à l’égard de ces pays partenaires, s'est quant à lui exprimé en ces termes : « Grâce à ce financement, nous pouvons aider les collectivités locales ukrainiennes à fournir à leurs habitants des modes de chauffage durables à des prix abordables et à améliorer la qualité de l'eau. Je suis ravi que l'Arménie, la Géorgie et la Moldavie aient décidé de s'associer au Partenariat. En sa qualité de principal contributeur du Fonds, la Commission européenne est prête à accorder jusqu'à 30 millions d'EUR aux trois pays qui adhèrent à ce mécanisme afin de cofinancer des projets axés sur l'efficacité énergétique et l'environnement dans les communes. »

Les pays du Partenariat oriental sont confrontés à une situation difficile sur le plan énergétique. La plupart d'entre eux sont très dépendants d’importations de gaz coûteuses, qui pèsent lourdement sur leurs économies. Leur intensité énergétique moyenne est également trois fois supérieure à la moyenne des pays de l’UE. Il est donc particulièrement important de développer leur potentiel d’efficacité énergétique, ce qui contribuera à la sécurité énergétique et à la compétitivité économique et aura, à son tour, des effets positifs sur l'environnement.

Le Partenariat E5P s'inscrit dans le cadre de la réponse stratégique aux questions énergétiques en permettant aux collectivités locales d'investir dans des projets concrets visant à tirer le meilleur parti des possibilités de réaliser des économies d’énergie. De par sa nature de partenariat, l’E5P comporte également un ferme engagement en faveur du dialogue sur les politiques à mener, lequel peut servir de base aux pays partenaires pour trouver des solutions pratiques aux problèmes rencontrés par les collectivités locales pour investir dans des mesures d'efficacité énergétique.

La Convention des maires, une initiative de l’Union européenne associant les collectivités locales dans un engagement volontaire pour réduire les émissions de CO2 et la consommation d’énergie, a gagné en importance avec le Partenariat oriental. Déjà plus de 78 villes de la région E5P, représentant une population totale de 10 millions d'habitants, ont signé la convention, ce qui prouve leur engagement à réaliser des économies d’énergie.

La plupart des villes ayant bénéficié du Fonds E5P en Ukraine sont également signataires de la Convention des maires. Le Fonds constitue un soutien précieux pour ces villes car il leur permet d’atteindre une croissance durable.

Contexte

La création du Fonds E5P a été proposée pour la première fois en 2009, sous la présidence suédoise de l’Union européenne, en vue d’améliorer l’efficacité énergétique et la protection de l’environnement dans la région du Partenariat oriental. Si l'intensité énergétique des pays de cette région constitue une lourde charge pour les entreprises et les ménages, elle représente aussi un immense potentiel d’investissement sur le plan de la réduction des émissions de CO2, de l’utilisation durable de l’énergie, de l’amélioration de la sécurité énergétique et de l’accessibilité tarifaire de l'énergie, ainsi que de l’accroissement de la compétitivité économique.

Le Fonds multi-bailleurs E5P, dont l’objectif est de promouvoir l’efficacité énergétique et les investissements écologiques dans les pays du Partenariat oriental, a été créé à l’issue de la première conférence des donateurs organisée à Stockholm en novembre 2009 et au cours de laquelle un montant de 90 millions d’EUR avait été récolté auprès de l'UE et de pays donateurs.

Le Fonds E5P rassemble les contributions de l'UE et de pays donateurs (Danemark, Estonie, Finlande, Islande, Lettonie, Lituanie, Norvège, Pologne, Suède, Ukraine et États‑Unis, ainsi que les nouveaux donateurs : Arménie, Géorgie, Moldavie, République tchèque, Roumanie et Slovaquie), qui sont ensuite utilisées pour mobiliser des fonds nationaux et obtenir des prêts auprès d’institutions financières internationales. Parmi ces institutions financières internationales figurent notamment la BERD, la BEI, le Groupe de la Banque mondiale, la Société nordique de financement pour l'environnement et la Banque nordique d’investissement.

Au départ, l'E5P ciblait en priorité l'Ukraine où, jusqu'à présent, un tiers des ressources disponibles a été engagé dans des projets de collectivités locales qui visent la modernisation de systèmes de chauffage urbain, l'amélioration des réseaux d’approvisionnement en eau et d’assainissement, et la réalisation d'économies d'énergie dans les bâtiments publics. Le Partenariat E5P a abouti à la constitution d’une solide réserve de projets pour l’Ukraine, lesquels ne pourront être mis en œuvre que si de nouveaux engagements sont obtenus des donateurs. L'éligibilité des projets à une aide non remboursable est mesurée selon des indicateurs permettant d’évaluer les économies d’énergies réalisables, la capacité de réduction de la pollution, la capacité à servir d'exemple et les possibilités de promotion du dialogue sur les politiques et de réforme des réglementations.

Pour plus d’informations :

Commission européenne - Développement et coopération — EuropeAid (page web du Partenariat oriental)

www.ec.europa.eu/europeaid/easternpartnership

Site web de M. Štefan Füle, commissaire européen chargé de l'élargissement et de la politique européenne de voisinage :

http://ec.europa.eu/commission_2010-2014/fule/index_en.htm

Banque européenne d’investissement :

Dušan Ondrejička, d.ondrejicka@bei.org, tél. +352 4379-83334

Site web de la BEI : www.bei.org/press - Bureau de presse : +352 4379 21000 – mailto:presse@bei.org


Side Bar

My account

Manage your searches and email notifications


Help us improve our website